WorldCat Identities

Quéré, David

Overview
Works: 29 works in 68 publications in 4 languages and 856 library holdings
Genres: Popular works 
Roles: Author, Thesis advisor, Editor, 958, Opponent, Director
Classifications: QC183, 541.33
Publication Timeline
.
Most widely held works by David Quéré
Capillarity and wetting phenomena : drops, bubbles, pearls, waves by Pierre-Gilles de Gennes( Book )

28 editions published between 2002 and 2013 in 5 languages and held by 676 WorldCat member libraries worldwide

The study of capillarity is in the midst of a veritable explosion. What is offered here is not a comprehensive review of the latest research but rather a compendium of principles designed for the undergraduate student and for readers interested in the physics underlying these phenomena. -- Product Description
Qu'est-ce qu'une goutte d'eau? by David Quéré( Book )

4 editions published between 2003 and 2005 in French and Spanish and held by 64 WorldCat member libraries worldwide

D. Quéré, directeur de recherche au CNRS, présente de manière accessible à tous cet élément constitutif de la matière. Il répond à une série de questions et familiarise le lecteur avec cet objet microscopique. Il dévoile quelques applications quotidiennes possibles, fruit de recherches pointues : bétons hydrophobes, pare-brise sans essuie-glaces, etc
Le mouillage dynamique des fibres by David Quéré( Book )

5 editions published in 1998 in French and held by 14 WorldCat member libraries worldwide

Surfaces molles : majeure de mécanique, option dynamique des fluides : promotion 2000, année 3, majeure 1 ... by David Quéré( Book )

5 editions published between 2001 and 2004 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

Drops, bubbles, pearls, waves : the world of capillarity by Françoise Brochard-Wyart( Book )

1 edition published in 2003 in English and held by 6 WorldCat member libraries worldwide

Les gouttes enrobées by Pascale Aussillous( Book )

1 edition published in 2002 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

LE MOUILLAGE DYNAMIQUE D'UNE FIBRE by Alain de Ryck( Book )

1 edition published in 1994 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

QUAND UN SOLIDE EST EXTRAIT D'UN BAIN DE LIQUIDE MOUILLANT, IL ENTRAINE AVEC LUI UNE PELLICULE LIQUIDE DONT L'EPAISSEUR A ETE CALCULEE PAR LANDAU, LEVICH ET DERJAGUIN. NOUS AVONS CHERCHE A PRECISER EXPERIMENTALEMENT LA VALIDITE DE CETTE THEORIE, CE QUI NOUS A CONDUIT A DECRIRE ET INTERPRETER DES REGIMES NOUVEAUX. L'EXPERIENCE CONSISTE A ENDUIRE UNE FIBRE EN LA TIRANT HORS D'UN RESERVOIR DE LIQUIDE. POUR DE FAIBLES VITESSES ET DES LIQUIDES PURS ET VISQUEUX (HUILES SILICONES), NOUS VERIFIONS LA LOI DE LANDAU SUR QUATRE ORDRES DE GRANDEUR. SI DES TENSIOACTIFS SONT PRESENT, IL FAUT PRENDRE EN COMPTE L'EFFET MARANGONI QUI PROVOQUE UN EPAISSISSEMENT DU FILM. NOUS AVONS CHERCHE A DEFINIR LES CONDITIONS D'APPARITION DE CET EFFET, EN ETUDIANT LE MOUILLAGE DYNAMIQUE PAR DES SOLUTIONS SAVONNEUSES. D'AUTRES LIQUIDES COMPLEXES (EMULSIONS ET SOLUTIONS POLYMERES) PRESENTANT DES EFFETS ORIGINAUX ONT AUSSI ETE ETUDIES. A PLUS GRANDE VITESSE, LES FORCES CAPILLAIRES NE PARVIENNENT PLUS A CONTENIR LE FLUIDE DANS LE RESERVOIR ET ON OBSERVE UNE DIVERGENCE DE L'EPAISSEUR DU FILM ENTRAINE AU-DELA D'UNE VITESSE-SEUIL. L'EPAISSEUR N'EST PLUS IMPOSE PAR LE RAYON DE LA FIBRE MAIS FAIT INTERVENIR LES DIMENSIONS FINIES DU RESERVOIR. LA LONGUEUR DE CE DERNIER EN PARTICULIER LIMITE L'EPAISSEUR A TRES GRANDE VITESSE: LA FIBRE N'EMPORTE ALORS QUE LA COUCHE LIMITE VISQUEUSE EN SORTIE DE BAIN
Gouttes inertielles de la caléfaction à l'étalement by Anne-Laure Himbert-Biance( Book )

1 edition published in 2004 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

FIBRES ET CAPILLAIRES MOUILLES by David Quéré( Book )

1 edition published in 1989 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

NOUS AVONS ETUDIE LE MOUILLAGE DES FIBRES ET DES CAPILLAIRES. DANS LE CAS OU IL Y A MOUILLAGE TOTAL, NOUS AVONS MONTRE L'EXISTENCE D'UN FILM MOUILLANT, STABILISE PAR LES FORCES DE VAN DER WAALS, D'UNE EPAISSEUR DE QUELQUES DIZAINES D'ANGSTROMS. NOUS AVONS ETUDIE THEORIQUEMENT LA DYNAMIQUE D'ETALEMENT SPONTANE DE CES FILMS. NOUS AVONS D'AUTRE PART ETUDIE LES FILMS MACROSCOPIQUES SUR LES FIBRES: LA PREMIERE PARTIE, THEORIQUE ET EXPERIMENTALE, DE NOTRE TRAVAIL TRAITE DE LA FABRICATION DE TELS FILMS SUR LES FIBRES (ON TIRE UNE FIBRE A TRAVERS UNE INTERFACE) ET DANS LES CAPILLAIRES (ON DEPLACE UNE GOUTTE DANS LE CAPILLAIRE); LA SECONDE PARTIE EST CONSACREE A LA STABILITE DE CES FILMS: ILS SONT NORMALEMENT INSTABLES, MAIS QUAND ON SUPERPOSE UN ECOULEMENT, L'INSTABILITE PEUT SATURER (L'INTERFACE RESPIRE ALORS CHAOTIQUEMENT). NOUS AVONS ETABLI UN CRITERE DE SATURATION QUE NOUS AVONS VERIFIE EXPERIMENTALEMENT
SITUATIONS DE MOUILLAGE NUL by Denis Richard( Book )

1 edition published in 2000 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

LE CONTACT ENTRE CERTAINS SOLIDES ET LIQUIDES PEUT ETRE TRES DEFAVORABLE ENERGETIQUEMENT, SI BIEN QU'ALORS, UNE PETITE GOUTTE DEPOSEE GARDE UNE FORME QUASI-SPHERIQUE QUI LIMITE LE CONTACT A SON MINIMUM. DEUX SITUATIONS CLASSIQUES D'HYDRODYNAMIQUE INTERFACIALE QUE SONT L'ECOULEMENT DE LIQUIDE SUR UN PLAN INCLINE ET L'IMPACT D'UNE GOUTTE SONT ABORDEES DANS CE CONTEXTE PARTICULIER, REVELANT DES COMPORTEMENTS TRES SPECIFIQUES : ALORS QU'UNE GOUTTE VISQUEUSE ROULE DE MANIERE STATIONNAIRE DES SA MISE EN MOUVEMENT SUR LA PENTE, UNE GOUTTE PEU VISQUEUSE COMMENCE PAR GLISSER, ACCELERANT EN CHUTE LIBRE, PUIS EST PROGRESSIVEMENT MISE EN ROTATION POUR FINALEMENT ATTEINDRE UN ETAT STATIONNAIRE OU LA ROTATION RAPIDE PEUT CONDUIRE A UNE CENTRIFUGATION DU LIQUIDE. LA VITESSE DE LA GOUTTE AUGMENTE DANS CE CAS AVEC SON POIDS ALORS QUE L'INVERSE EST OBSERVE POUR UN LIQUIDE VISQUEUX OU LA DEFORMATION PAR LA GRAVITE PROCHE DU CONTACT DIMINUE D'AUTANT PLUS QUE LA GOUTTE EST PETITE, CE QUI REDUIT LA DISSIPATION PLUS RAPIDEMENT QUE LE POIDS. AU COURS D'UN CHOC ENTRE UNE GOUTTE ET LA SURFACE, L'INERTIE DU LIQUIDE LE FORCE A S'ETALER SUR LE SOLIDE HOSTILE. UNE FOIS ATTEINT UN DIAMETRE MAXIMAL SUR LE SOLIDE, LE LIQUIDE SE RETRACTE ET FINALEMENT QUITTE ENTIEREMENT LA SURFACE. IL EST POSSIBLE D'OBSERVER DES SERIES DE REBONDS INTEGRES QUI DIFFERENT PROFONDEMENT DES CHOCS SOLIDES, PUISQUE L'ENERGIE CINETIQUE Y EST STOCKEE EN EXCES DE SURFACE PLUTOT QU'EN CONTRAINTE DANS LE VOLUME. L'ENERGIE N'Y EST PLUS DISSIPEE EN DEFORMATIONS IRREVERSIBLES MAIS PAR L'EXCITATION DE MODES D'OSCILLATION DE LA SURFACE
Figures d'impact tunnels, vases, spirales et bambous by Anne Le Goff( Book )

1 edition published in 2009 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Nous étudions expérimentalement différentes figures d'impacts de solides sur des liquides. Nous lançons d'abord une bille dans un bain à grande vitesse. Nous mesurons sa décélération et en déduisons la force exercée par le fluide sur la bille. Nous montrons ainsi qu'une mousse fortement cisaillée se comporte comme un fluide visqueux. Lors de ces impacts violents, de l'air est entraîné dans le bain par le projectile. Il se forme alors au sein du liquide une cavité qui prend la forme d'un tunnel dans la mousse, d'un vase dans une huile visqueuse, et d'une spirale dans l'eau si la bille tourne sur elle-même au moment de l'impact. Nous nous intéressons ensuite à des impacts à plus faible vitesse, en remplaçant le bain par un film liquide : film de savon ou film visqueux étendu sur un plan. On montre alors qu'une bille venant frapper un film peut rester piégée dans le liquide. Une mousse, qui contient de nombreux films liquides, peut ainsi freiner puis capturer des solides par capillarité
Splendeur et misère de l'effet lotus by Mathilde Callies Reyssat( Book )

1 edition published in 2007 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Une surface hydrophobe peut être rendue superhydrophobe si on la rend rugueuse. Cet effet, que l'on appelle souvent l'effet "fakir"est dû au piégeage d'air dans la structure. Une goutte repose alors sur une surface composite faite de solide et d'air. Nous montrons cet effet sur des surfaces constituées de forêts de micropiliers que nous avons réalisées grâce à des techniques de microfabrication. La situation où la goutte repose sur le sommet des micropiliers n'est pas toujours la plus stable : le liquide peut préférer plutôt remplir la micro-texture. Nous avons étudié la transition de l'état "fakir" à l'état "planté" de différentes manières : par des expériences de presse, d'évaporation et d'impact. Nous avons également réalisé des surfaces à gradient de densité de plots et discuté la possibilité d'observer des mouvements spontanés de gouttes. Enfin, nous avons étudié l'imprégnation de liquides mouillants et en avons tiré des lois dynamiques de l'imprégnation à deux dimensions
MECANISMES D'IMPREGNATION : SURFACES TEXTUREES, BIGOUTTES, POREUX by JOSE BICO( Book )

1 edition published in 2000 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

CE MANUSCRIT TRAITE DE PHENOMENES NON-CONVENTIONNELS LIES A L'IMPREGNATION D'UN POREUX : MOUILLAGE OU DEMOUILLAGE D'UNE SURFACE TEXTUREE, SYSTEMES AUTOMOTEURS DE GOUTTES DANS DES TUBES, IMPREGNATION DE POREUX A PLUSIEURS ECHELLES CARACTERISTIQUES. L'APTITUDE D'UNE SURFACE A ETRE MOUILLEE (OU NON) EST LARGEMENT AMPLIFIEE PAR SA TEXTURE. TROIS REGIMES SONT MIS EN EVIDENCE ET ILLUSTRES PAR UNE SURFACE MODELE A PICOTS. DES POCHES D'AIR SE FORMENT SOUS GOUTTE NON MOUILLANTE POSEE SUR UNE TELLE SURFACE, SI BIEN QUE LA GOUTTE ADOPTE LA FORME D'UNE PERLE (QU'ELLE AURAIT DANS L'AIR). EN MOUILLAGE PARTIEL (MAIS AU-DELA D'UN ANGLE CRITIQUE), LE LIQUIDE EPOUSE LE RELIEF DE LA TEXTURE. ENFIN SI LE LIQUIDE EST SUFFISAMMENT MOUILLANT, LA RUGOSITE EST IMPREGNEE A L'AVANT DE LA LIGNE DE CONTACT. TRANSITANT DE LA SURFACE PLANE AU TUBE, NOUS DECRIVONS ENSUITE LE MOUVEMENT SPONTANE D'UN DOUBLE INDEX DE LIQUIDE (BIGOUTTE) DANS UN CAPILLAIRE. LA FORCE MOTRICE DE CE TRAIN RESULTE DE LA DIFFERENCE DES TENSIONS DE SURFACE DES LIQUIDES. LORS DE SON DEPLACEMENT, UN FILM DU PREMIER LIQUIDE S'INTERCALE ENTRE LE WAGON ET LA PAROI DU TUBE ET JOUE UN ROLE DE LUBRIFIANT. UN SECOND FILM SE SUPERPOSE AU PRECEDENT A L'ARRIERE DE LA BIGOUTTE ET CONTRAIREMENT AU FILM INTERCALAIRE, SON EPAISSEUR N'EST PAS DONNEE PAR LES LOIS CLASSIQUES DU MOUILLAGE DYNAMIQUE. NOUS COMPARONS ENFIN L'IMPREGNATION D'UN CAPILLAIRE MODELE A CELLE D'UN POREUX REEL. LA LOI CLASSIQUE DE WASHBURN MODELISE RELATIVEMENT BIEN LA DYNAMIQUE DE L'IMPREGNATION D'UN POREUX MAIS FOURNIT UN RAYON DE CAPILLAIRE EQUIVALENT SANS RAPPORT AVEC LA TAILLE REELLE DES PORES ET QUE NOUS DISCUTONS. NOUS METTONS AUSSI EN EVIDENCE UN EFFET DE DILUTION DU FRONT D'IMPREGNATION DONT LA CAUSE EST ASSEZ INATTENDUE : LES PORES LES PLUS PETITS UTILISENT LES PLUS GROS COMME RESERVOIRS ET SE REMPLISSENT DONC PLUS RAPIDEMENT
Interfaces en grande déformation oscillations, impacts, singularités by Élise Lorenceau( Book )

1 edition published in 2003 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Propulsion et friction d'objets non mouillants by Guillaume Dupeux( Book )

1 edition published in 2013 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

We investigate special dynamics generated by non wetting objects. On a substrate textured with asymmetric sawtooth-like grooves, a Leidenfrost liquid or solid is propelled horizontally. The textures rectify the vapor flow in a well-defined direction so that the mobile is driven by viscosity. On a flat substrate, if the solid is made asymmetric, the non homogenous mass distribution tilts the bottom surface, and with it, the pressure force due to the vapor flow: its horizontal component moves the object. A Leidenfrost drop between two parallel plates also shows a peculiar behavior: beyond a critical radius, it destabilizes into a liquid ring which grows and breaks up into smaller pieces. These objects undergo very little friction on flat surfaces. It comes from inertial dissipation in the surrounding air, and from a liquid boundary layer for the droplets. However, on a crenelated substrate, the impacts on the textures greatly emphasized the dissipation. To finish, we are interested in several natural non wetting objects : the Argyroneta aquatica and a few superhydrophobic aquatic plants. The first one is a spider which lives entirely underwater. It houses in a big air bubble it creates by capturing smaller bubbles at the surface, with a dynamic motion of its superhydrophobic abdomen and its legs. As for the second ones, they use their non wetting surfaces to survive in case of flooding
Gouttes, films et jets : quand les écoulements modèlent les interfaces by Etienne Reyssat( Book )

1 edition published in 2007 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Soumises à des écoulements, les interfaces des liquides peuvent subir des déformations importantes. Nous étudions dans la première partie les formes adoptées par des gouttes d'eau en chute dans l'air. En particulier, nous décrivons un mécanisme de désintégration des plus gros globules et proposons une loi d'évolution de cette forme. Nous nous penchons ensuite sur la dynamique de films fluides dans des environnements visqueux. Le temps de vie des antibulles est déterminé par le drainage du film d'air sous l'influence de la gravité. L'éclatement des films d'eau savonneuse ou d'air immergés dans un environnement très visqueux est fortement affecté. Nous proposons un modèle décrivant la dynamique de l'ouverture des trous dans ces films. Lors de l'éclatement, le fluide constituant le film est collecté dans un bourrelet qui, du fait de sa géométrie cylindrique et des écoulements qu'il subit, se déstabilise. Enfin, nous abordons le problème de l'entraînement d'air lors de l'impact d'un jet liquide sur un bain du même liquide. Nous montrons que le seuil d'entraînement est décalé par l'évasement et le ralentissement du jet juste avant son impact. Un premier complément tente une approche expérimentale simplifiée de la propulsion par un moteur pop-pop. Le second est un travail visant à comprendre le comportement de l'angle de contact dynamique au voisinage de la transition d'entraînement
Déformation d'interfaces complexes : des architectures savonneuses aux mousses de particules by Pauline Petit( )

1 edition published in 2014 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Properties of liquid foams are mainly governed by the features of liquid/gas interfaces. We illustrate this phenomenon at the local scale through different examples : - Topological rearrangements, i.e. switching of neighboring bubbles, are the elementary process of liquid foams stability and dynamics. Experiments are performed in a cubic assembly of films, in order to investigate the mechanism of creation of the new film for different surfactants solutions and therefore different interfacial properties. - Observation of soap film bursting shows that the dynamics is slowed down because of interfacial elasticity, until wrinkles or cracks appear for a critical compression. - Through strength/displacement measurements, we show that a particle raft behaves as a 2D granular material, which can buckle, and whose stress can depend on wall friction. Moreover, the addition of liquid bridges between particles provides higher compressive and tensile strengths to the raft. - Blowing air into a paste allows creating stable bubbles, when surfactants adsorb at particles surface, modifying their wetting properties. We demonstrate that this method can lead to solid bubbles with a cementitious system
Déformations et instabilités d'interfaces liquides pilotées par la diffusion d'une onde laser en milieux turbides by Julien Petit( )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

This thesis work is dedicated to liquid interface deformations from a continuous laser wave. We demonstrate that elastic scattering of the incident wave in turbid medium induces a scattering force density giving birth to permanent bulk flows in the fluid. Near a soft interface, viscous stresses associated to these flows can deform the interface up to instability and produce a liquid jet. In this manuscript, we report an experimental study dedicated to this new light-fluid coupling in combination with numerical simulations. We also study interface deformations and instability induced by radiation pressure, due to refractive index contrast between the two liquid phases in coexistence, in transparent fluids. We finally analyzed the combination of both couplings in turbid media, scattering force and radiation pressure which differently operate for the interface deformation. To do this, we used different turbid and transparent fluids systems, which have the main particularity to present very low interfacial tension
Interfaces à grains, et autres situations de mouillage nul by Guillaume Lagubeau( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Intercaler une phase intermédiaire (gazeuse ou granulaire) entre une goutte et une surface crée une situation de mouillage nul. Nous étudions les conséquences de la présence de cette phase sur le mouvement des gouttes d'eau. Dans une première partie, nous nous intéressons à des situations de non-mouillage induites par la présence d'un film gazeux entre le liquide et la surface. Une conséquence de la présence de ce film est la mise en mouvement d'une goutte en caléfaction sur une surface chaude de profil périodique et asymétrique (en forme de toit d'usine). Nous mettons en évidence que l'écoulement asymétrique du gaz dans le film de vapeur entre la goutte et la surface provoque la propulsion de la goutte par effet fusée. À l'inverse, la faible épaisseur du film isolant peut induire une dissipation visqueuse supplémentaire que l'on observe par exemple lors du rebond d'une bulle de savon sur un liquide. La deuxième partie de ce travail est consacrée à une autre situation de non-mouillage réalisée par l'ajout de grains à la surface d'une goutte (appelée goutte enrobée). On forme alors une interface composite, à la fois capillaire et granulaire qui peut présenter un caractère fortement dissipatif : lorsque la densité de grains est faible, son comportement est celui du liquide qui la compose mais lorsque la densité de grains à la surface approche des densités du jamming, caractère granulaire de l'interface l'emporte. Le frottement entre grains détermine alors la forme ainsi que la dynamique des gouttes enrobées. Nous montrons que la rhéologie de ces interfaces est alors similaire à celle des écoulements granulaires denses
Nanoémulsions auto-assemblées par des méthodes physico-chimiques by Kevin Roger( Book )

1 edition published in 2013 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

The purpose of this work is to lure a system away from its equilibrium state and trap it into other non-equilibrium states. The systems investigated are (oil+water+amphiphile) or (polymer+good-solvent+bad-solvent). The aim is to avoid macroscopic phase separation and restrain it to the microscopic scale, in order to obtain uniform collections of size-controlled droplets. The approach is to use physicochemical methods, which use interaction constraints between the molecules to self-assemble the droplets. A first scenario is to take the system along equilibrium states until a bifurcation leading to a trapped state, while the equilibrium states move far away. It is observed when water is rapidly added to a (oil+amphiphile) solution. A second scenario is to take the system slightly above equilibrium states, through shear, to reach a trapped state, while the equilibrium states move far away. It is encountered when changing the surfactant layer hydration through physical parameters such as temperature, pH or ionic strength. A third scenario is to push the system towards equilibrium but raise increasingly high barriers as it evolves. This corresponds to the solvent-shifting technique where coalescence, which ultimately leads to macroscopic phase separation, is increasingly hindered by ionic repulsions. Two novel types of pathways have also been identified in this work, contact ripening, which corresponds to molecular exchange at droplets contact, and hindered coalescence, which corresponds to coalescence limited by the droplets approach. The origin of ionic barriers in purified systems has also been elucidated
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.72 (from 0.69 for Capillarit ... to 0.98 for FIBRES ET ...)

Capillarity and wetting phenomena : drops, bubbles, pearls, wavesDrops, bubbles, pearls, waves : the world of capillarity
Alternative Names
Quéré, D.

Quéré, D. (David)

케레, 다비드

ケレ

Languages
Covers
Drops, bubbles, pearls, waves : the world of capillarity