WorldCat Identities

Chevallier, Philippe (1974- ...).

Overview
Works: 16 works in 63 publications in 2 languages and 747 library holdings
Genres: Dictionaries  History  Biography‡vDictionaries  Conference papers and proceedings  Criticism, interpretation, etc 
Roles: Author, Publishing director, Collector, Editor, Compiler, Contributor, Interviewee
Classifications: B2430.F724, 194
Publication Timeline
.
Most widely held works by Philippe Chevallier
Dictionnaire de la pensée du cinéma( Book )

11 editions published between 2012 and 2016 in French and held by 172 WorldCat member libraries worldwide

Une synthèse complète sur le cinéma comme objet et lieu d'une pensée spécifique, qui tout à la fois s'inspire de disciplines parallèles (histoire, philosophie, psychanalyse, psychologie, sémiologie, etc.) et les influence en retour
Michel Foucault le pouvoir et la bataille by Philippe Chevallier( Book )

14 editions published between 2002 and 2014 in French and held by 131 WorldCat member libraries worldwide

La recherche dans les institutions patrimoniales : sources matérielles et ressources numériques( Book )

2 editions published in 2016 in French and held by 105 WorldCat member libraries worldwide

La démultiplication des objets institués en patrimoine, de leurs réplications numériques et des modalités de leur accès ont pour conséquence de transformer les façons de penser et de faire de la recherche dans les bibliothèques, musées et archives. Ces études s'intéressent aux espaces de travail des chercheurs, invitent à réfléchir aux conditions de numérisation, aux modalités du classement, etc
Michel Foucault et le christianisme by Philippe Chevallier( Book )

9 editions published in 2011 in French and held by 93 WorldCat member libraries worldwide

Œuvres by Michel Foucault( Book )

6 editions published in 2015 in French and held by 70 WorldCat member libraries worldwide

Son œuvre, entre philosophie, histoire et littérature, est difficile à situer. Les disciplines traditionnelles peinent à la contenir. Sa chaire au Collège de France s{u2019}intitulait Histoire des systèmes de pensée{OCLCbr#BB}. Lui-même ne cessa jamais de relire Kant, Nietzsche, Heidegger, mais il cite moins les classiques de la philosophie que d{u2019}obscurs traités, règlements ou manuels conservés dans des fonds d'archives, royaumes des historiens. Des historiens professionnels{OCLCbr#BB} de son temps Foucault partage d{u2019}ailleurs l{u2019}ambition : ouvrir l{u2019}histoire à de nouveaux objets. Il reste que ce sont bien des problématiques philosophiques que renouvellent ses histoires{OCLCbr#BB} (de la folie, de la sexualité), ses archéologies{OCLCbr#BB} (des sciences humaines, du savoir), ses récits de naissance{OCLCbr#BB} (de la clinique, de la prison). Et j'ai beau dire que je ne suis pas un philosophe, si c'est tout de même de la vérité que je m'occupe, je suis malgré tout philosophe.{OCLCbr#BB} Philosophe malgré tout{OCLCbr#BB}, Foucault a inventé une nouvelle manière de faire de la philosophie. Il n{u2019}a pas apporté une pierre de plus à l{u2019}édifice compartimenté de la pensée : en en abattant les cloisons, il en a bouleversé l{u2019}architecture. Il a rendu les disciplines communicantes. Certains spécialistes n{u2019}ont pas manqué de le lui reprocher. Et la littérature? Ses livres sont savants. Ils témoignent d{u2019}une érudition stupéfiante. Encore faut-il donner forme à l{u2019}informe de l{u2019}archive. Les citations, le maillage de références, la mise en scène d{u2019}épisodes historiques, tout, chez Foucault, est déplié, exposé dans une écriture tour à tour baroque et rigoureuse, austère et splendide, démesurée et classique. En bibliothèque, il se sent porté par les mots des autres. Leur intensité nourrit son écriture. La lecture se prolonge, se renforce, se réactive par l{u2019}écriture, écriture qui est elle aussi un exercice, elle aussi un élément de méditation.{OCLCbr#BB} Le matériau des historiens et l{u2019}horizon tracé par les philosophes s{u2019}augmentent chez lui d{u2019}une exigence littéraire apprise auprès de Flaubert, Blanchot, Beckett. Le traiter de styliste{OCLCbr#BB} serait réducteur. Foucault, qui se disait artisan, est un écrivain. Outre un choix de textes brefs, articles, préfaces ou conférences, cette édition rassemble tous ses livres personnels. Leur influence est immense. Mais leur réunion ne vise pas à former une autobiographie intellectuelle. Je ne veux pas de ce qui pourrait donner l{u2019}impression de rassembler ce que j{u2019}ai fait en une espèce d'unité qui me caractériserait et me justifierait.{OCLCbr#BB} Voyons plutôt en elle ce que Foucault disait d{u2019}Histoire de la folie en 1975 : J{u2019}envisageais ce livre comme une espèce de souffle vraiment matériel, et je continue à le rêver comme ça, une espèce de souffle faisant éclater des portes et des fenêtres{u2026}{OCLCbr#BB}
Folie et justice : relire Foucault by Colloque Culture psychiatrique-culture juridique: relire Michel Foucault( Book )

4 editions published in 2009 in French and held by 67 WorldCat member libraries worldwide

Être soi actualité de Søren Kierkegaard by Philippe Chevallier( Book )

5 editions published in 2011 in French and Undetermined and held by 39 WorldCat member libraries worldwide

L'usage des plaisirs et Le souci de soi de Michel Foucault : regards critiques 1984-1987( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 27 WorldCat member libraries worldwide

La chanson exactement : l'art difficile de Claude François by Philippe Chevallier( Book )

3 editions published in 2017 in French and held by 23 WorldCat member libraries worldwide

Œuvres by Michel Foucault( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 6 WorldCat member libraries worldwide

Œuvres by Michel Foucault( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 5 WorldCat member libraries worldwide

Son œuvre, entre philosophie, histoire et littérature, est difficile à situer. Les disciplines traditionnelles peinent à la contenir. Sa chaire au Collège de France s’intitulait «Histoire des systèmes de pensée». Lui-même ne cessa jamais de relire Kant, Nietzsche, Heidegger, mais il cite moins les classiques de la philosophie que d’obscurs traités, règlements ou manuels conservés dans des fonds d'archives, royaumes des historiens. Des historiens «professionnels» de son temps Foucault partage d’ailleurs l’ambition : ouvrir l’histoire à de nouveaux objets. Il reste que ce sont bien des problématiques philosophiques que renouvellent ses «histoires» (de la folie, de la sexualité), ses «archéologies» (des sciences humaines, du savoir), ses récits de «naissance» (de la clinique, de la prison). «Et j'ai beau dire que je ne suis pas un philosophe, si c'est tout de même de la vérité que je m'occupe, je suis malgré tout philosophe.» Philosophe «malgré tout», Foucault a inventé une nouvelle manière de faire de la philosophie. Il n’a pas apporté une pierre de plus à l’édifice compartimenté de la pensée : en en abattant les cloisons, il en a bouleversé l’architecture. Il a rendu les disciplines communicantes. Certains spécialistes n’ont pas manqué de le lui reprocher. Et la littérature? Ses livres sont savants. Ils témoignent d’une érudition stupéfiante. Encore faut-il donner forme à l’informe de l’archive. Les citations, le maillage de références, la mise en scène d’épisodes historiques, tout, chez Foucault, est déplié, exposé dans une écriture tour à tour baroque et rigoureuse, austère et splendide, démesurée et classique. En bibliothèque, il se sent porté par les mots des autres. Leur intensité nourrit son écriture. «La lecture se prolonge, se renforce, se réactive par l’écriture, écriture qui est elle aussi un exercice, elle aussi un élément de méditation.» Le matériau des historiens et l’horizon tracé par les philosophes s’augmentent chez lui d’une exigence littéraire apprise auprès de Flaubert, Blanchot, Beckett. Le traiter de «styliste» serait réducteur. Foucault, qui se disait artisan, est un écrivain. Outre un choix de textes brefs, articles, préfaces ou conférences, cette édition rassemble tous ses livres personnels. Leur influence est immense. Mais leur réunion ne vise pas à former une autobiographie intellectuelle. «Je ne veux pas de ce qui pourrait donner l’impression de rassembler ce que j’ai fait en une espèce d'unité qui me caractériserait et me justifierait.» Voyons plutôt en elle ce que Foucault disait d’Histoire de la folie en 1975 : «J’envisageais ce livre comme une espèce de souffle vraiment matériel, et je continue à le rêver comme ça, une espèce de souffle faisant éclater des portes et des fenêtres…»
Jésuites & cinéma : histoires d'ombres et de lumières( Book )

2 editions published in 2006 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

Michel Foucault et le christianisme by Philippe Chevallier( )

1 edition published in 2009 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

There are constant references to Christianity in Michel Foucault's work. This continuing interest forms part of a wider philosophical questioning of our present: the effort to understand what constitutes us, today, as subjects of ourselves, within relations of knowledge and power, requires an interrogation about the specificity of the relation to self which the West has since the early centuries of the Christian era. Our thesis proposes a comprehensive critical study of these Christian references in Foucault, seeking to throw light on their rules of reading and interpretation, and paying particular attention to the unpublished lecture series Du gouvernment des vivants (1979-80). The study is partitioned into three levels, not arranged in strict chronological sequence: (1) objects ; (2) readings ; (3) interpretations. The first part of our work shows how Christianity became, from 1978, a whole object of study for Foucault, exempt from the general dissolution of major historical entities which had been initially an effect of his aracheological and genealogical methods. An analysis of the Christian phenomenon over a long timespan was made possible by two notions which make it possible to avoid the pitfalls of essentialism: " governmentality " (introduced in Security, Territoty, population) and " regimes of truth " (in " Du gouvernement des vivants "). The second part pays attention to the way our philosopher reads the Christian texts, one which is marked by distinctive inflexions over the whole course of his trajectory. Looking at the handling of he patristic corpus, which forms the topic of several lectures in 1978 and 1980, we can survey not only Foucault's choice of primary and secondary sources, but also examine in detail his translating practice. In the third part, we try finally to encompass Foucault' general interpretation of Christianity, from the early studies on madness and literature in the 1960s to those of the 1980s devoted to techniques of living. This interpretation does not develop by itself, but is always juxtaposed to considerations on Greco-Roman antiquity. Far from offering a facile image of an ascetic and intransigent Christianity, Foucault defines Christianity's originality as the recognition and paradoxical institution of an instrinsically fragile relation to truth
Melankolins vägar hos Kierkegaard by Philippe Chevallier( Book )

1 edition published in 1998 in Swedish and held by 1 WorldCat member library worldwide

Œuvres by Michel Foucault( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Son oeuvre, entre philosophie, histoire et littérature, est difficile à situer. Les disciplines traditionnelles peinent à la contenir. Sa chaire au Collège de France s'intitulait Histoire des systèmes de pensée. Lui-même ne cessa jamais de relire Kant, Nietzsche, Heidegger, mais il cite moins les classiques de la philosophie que d'obscurs traités, règlements ou manuels conservés dans des fonds d'archives, royaumes des historiens. Des historiens professionnels de son temps Foucault partage d'ailleurs l'ambition : ouvrir l'histoire à de nouveaux objets. Il reste que ce sont bien des problématiques philosophiques que renouvellent ses histoires (de la folie, de la sexualité), ses archéologies (des sciences humaines, du savoir), ses récits de naissance (de la clinique, de la prison). Et j'ai beau dire que je ne suis pas un philosophe, si c'est tout de même de la vérité que je m'occupe, je suis malgré tout philosophe». Philosophe malgré tout, Foucault a inventé une nouvelle manière de faire de la philosophie. Il n'a pas apporté une pierre de plus à l'édifice compartimenté de la pensée : en en abattant les cloisons, il en a bouleversé l'architecture. Il a rendu les disciplines communicantes. Certains spécialistes n'ont pas manqué de le lui reprocher. Et la littérature? Ses livres sont savants. Ils témoignent d'une érudition stupéfiante. Encore faut-il donner forme à l'informe de l'archive. Les citations, le maillage de références, la mise en scène d'épisodes historiques, tout, chez Foucault, est déplié, exposé dans une écriture tour à tour baroque et rigoureuse, austère et splendide, démesurée et classique. En bibliothèque, il se sent porté par les mots des autres. Leur intensité nourrit son écriture. La lecture se prolonge, se renforce, se réactive par l'écriture, écriture qui est elle aussi un exercice, elle aussi un élément de méditation. Le matériau des historiens et l'horizon tracé par les philosophes s'augmentent chez lui d'une exigence littéraire apprise auprès de Flaubert, Blanchot, Beckett. Le traiter de styliste serait réducteur. Foucault, qui se disait artisan, est un écrivain. Outre un choix de textes brefs, articles, préfaces ou conférences, cette édition rassemble tous ses livres personnels. Leur influence est immense. Mais leur réunion ne vise pas à former une autobiographie intellectuelle. Je ne veux pas de ce qui pourrait donner l'impression de rassembler ce que j'ai fait en une espèce d'unité qui me caractériserait et me justifierait. Voyons plutôt en elle ce que Foucault disait d'Histoire de la folie en 1975 : J'envisageais ce livre comme une espèce de souffle vraiment matériel, et je continue à le rêver comme ça, une espèce de souffle faisant éclater des portes et des fenêtres. --
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.87 (from 0.74 for Œuvres / ... to 0.99 for Quels usag ...)

WorldCat IdentitiesRelated Identities
Alternative Names
Philippe Chevallier filósofo francés

Philippe Chevallier French philosopher

Филипп Шевалье

Languages
French (61)

Swedish (1)