WorldCat Identities

Brunet, Pierre 1969-

Overview
Works: 33 works in 69 publications in 3 languages and 429 library holdings
Genres: Conference papers and proceedings  History 
Roles: Author, Author of introduction, Publishing director, Organizer of meeting, Editor, Opponent, 958, Thesis advisor, Director
Publication Timeline
.
Most widely held works by Pierre Brunet
Vouloir pour la nation : le concept de représentation dans la théorie de l'État by Pierre Brunet( Book )

10 editions published in 2004 in French and held by 99 WorldCat member libraries worldwide

Droit public des interventions économiques by Richard Moulin( Book )

6 editions published in 2007 in French and held by 96 WorldCat member libraries worldwide

L'argument sociologique en droit : pluriel et singularité by Loïc Azoulai( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 47 WorldCat member libraries worldwide

Que les faits économiques, sondages d'opinion, statistiques judiciaires, et autres données sociales, fondent maintes réformes législatives, décisions jurisprudentielles ou constructions doctrinales n'est guère douteux. Il suffit, pour s'en convaincre, de se souvenir de quelques lois ou arrêts célèbres : la loi du 9 avril 1898 sur les accidents du travail, l'arrêt Jand'heur, les réformes successives des procédures collectives, le renforcement de la sanction pénale de la récidive. Est-ce à dire qu'il existerait des arguments sociologiques, voire un type d'argument dit sociologique ? C'est à cette question que le présent ouvrage tente de répondre, en quatre temps. Une première partie, intitulée Argument sociologique et science du droit livre diverses réflexions propres à identifier un tel argument. Après une présentation générale, l'analyse porte sur les liens l'unissant à d'autres l'argument éthique, l'argument économique, l'argument historique, l'argument de droit comparé. Viennent ensuite une recherche de ses forces et faiblesses, puis une réflexion sur sa place dans les théories de l'interprétation. Le lecteur est ensuite invité à partir à la recherche de cet argument sociologique à l'oeuvre , dans les trois autres parties, respectivement consacrées à l'action publique , la pratique juridictionnelle , puis l'élaboration théorique , et ce en droit public comme en droit privé, interne et international. Ainsi conduite, l'analyse confirme l'hypothèse d'un argument sociologique, en même temps qu'elle donne à voir la diversité de sa réception selon les cadres, les domaines, les matières. Elle met également au jour les faiblesses d'un tel argument, dans l'ordre méthodologique mais aussi théorique : réductionnisme sociologique, effectivisme borné, instrumentalisation d'un droit oublieux de la Justice, etc. Mais elle souligne aussi les atouts d'un argument sociologique maîtrisé , c'est-à-dire rigoureux et utilisé à sa juste place, avec d'autres arguments : donner les clefs des institutions juridiques, en les inscrivant dans leur contexte social ; mesurer les forces agissantes dans la détermination du juridique ; se garder de faire du droit une raison pure déconnectée de la réalité sociale ; oeuvrer pour une relation apaisée entre le corps social et les pouvoirs publics ; permettre au droit de remplir effectivement sa fonction civilisatrice.--
Usages de l'interdisciplinarité en droit( Book )

3 editions published in 2014 in French and held by 44 WorldCat member libraries worldwide

Why tolerate religion? by Brian Leiter( Book )

1 edition published in 2014 in French and held by 31 WorldCat member libraries worldwide

"This provocative book addresses one of the most enduring puzzles in political philosophy and constitutional theory--why is religion singled out for preferential treatment in both law and public discourse? Why, for example, can a religious soup kitchen get an exemption from zoning laws in order to expand its facilities to better serve the needy, while a secular soup kitchen with the same goal cannot? Why is a Sikh boy permitted to wear his ceremonial dagger to school while any other boy could be expelled for packing a knife? Why are religious obligations that conflict with the law accorded special toleration while other obligations of conscience are not? In Why Tolerate Religion?, Brian Leiter argues that the reasons have nothing to do with religion, and that Western democracies are wrong to single out religious liberty for special legal protections. He offers new insights into what makes a claim of conscience distinctively 'religious, ' and draws on a wealth of examples from America, Europe, and elsewhere to highlight the important issues at stake. With philosophical acuity, legal insight, and wry humor, Leiter shows why our reasons for tolerating religion are not specific to religion but apply to all claims of conscience, and why a government committed to liberty of conscience is not required by the principle of toleration to grant exemptions to laws that promote the general welfare."--Jacket
Rencontre franco-japonaise autour des transferts de concepts juridiques : actes du dixième "Séminaire franco-japonais de droit public", tenu du 15 au 17 septembre 2012 à l'université de Kyoto by Séminaire franco-japonais de droit public( Book )

5 editions published in 2014 in French and held by 20 WorldCat member libraries worldwide

Pour en finir avec l'interprétation : usages des techniques d'interprétation dans les jurisprudences constitutionnelles française et allemande by Antoine Basset( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 18 WorldCat member libraries worldwide

Questions contemporaines de théorie analytique du droit = Cuestiones contemporáneas de teoría analítica del derecho = Problemi attuali della teoria analitica del diritto : actas de las "Journées Latines de Théorie Analytique du droit", organizadas por el Centre de Théorie et Analyse du droit (UMR CNRS 7074-Paris Ouest Nanterre La Defénse), Villa Finaly, 23-24 octubre 2009 by Journées latines de théorie analytique du droit( Book )

7 editions published in 2011 in 3 languages and held by 17 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couverture indique : "Si bien referidos a temas distintos, los textos reunidos en este libro comparten un mismo modo de abordar el estudio del derecho: la descripción y el análisis del lenguaje y de los conceptos utilizados en la práctica jurídica. Las contribuciones que se presentan al lector muestran cómo la teoría analítica del derecho puede dar cuenta, entre otras cuestiones, de la evolución de los sistemas jurídicos, de la teoría de los derechos humanos, de la narración de los hechos en los procesos judiciales, así como también de los conceptos fundamentales del discurso de los juristas tales como conocimiento de normas, convención, entidades jurídicas, etcétera. Quizás vale la pena mencionar que los textos que forman parte de este volumen son el resultado del Seminario "Imperia" o, más precisamente, del Seminario italo-español de teoría analítica del derecho que, desde hace más de diez años, se lleva a cabo anualmente en distintas ciudades de Europa. El Seminario se divide en dos partes. La primera está dedicada a la presentación de artículos individuales sobre temas específicos, la segunda está dedicada a una mesa redonda. En esta ocasión fue organizado por el Centre de Théorie et Analyse du Droit de la Universidad de Paris X, en Villa Finaly, Florencia, durante el mes de octubre de 2009, lo que ha permitido, por primera vez, la participación de estudiosos franceses."
Formes et doctrines de l'Etat : dialogue entre histoire du droit et théorie du droit : actes du colloque international des 14 et 15 janvier 2013, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris-Nanterre by Pierre Brunet( Book )

3 editions published between 2015 and 2018 in French and held by 16 WorldCat member libraries worldwide

A l'heure de la globalisation, la question de la place, de la puissance, de la pérennité, en un mot de l'existence de l'État se pose avec insistance. l'actualité de cette question à multiples facettes ne saurait cependant faire écran à la nécessité d'une réflexion - faisant elle aussi appel à une diversité d'approches - mettant l'accent sur les concepts dont l'État est le nom, pour reprendre une formule tout aussi actuelle. cette réflexion peut emprunter des configurations extrêmement variées. le choix a été fait de réunir dans ce volume des contributions de juristes - historiens et théoriciens - en vue d'examiner les conditions de possibilité d'un dialogue à travers le temps et, si l'on nous autorise cette allusion, l'espace. ce dernier, constitué de deux disciplines que d'aucuns seraient trop rapidement tentés d'assimiler, ont leurs méthodologies propres. mais lorsqu'il est question de cet objet qu'est l'État, chacune a incontestablement besoin de l'autre : parce qu'avant d'être constitué en un système d'autorités ou d'institutions ou encore de normes, l'État est un processus qui s'inscrit dans la longue durée ; parce qu'avant même d'être pensé comme processus, il convient de constituer les outils conceptuels qui nous permettront de l'identifier. les contributions réunies ici montrent à l'évidence qu'un tel dialogue entre historiens du droit et théoriciens du droit était non seulement possible mais aussi nécessaire. elles fournissent, croit-on, des matériaux pertinents pour prolonger ou enrichir les débats actuels sur le dépassement de l'État - dont on ne sait pas toujours s'il s'accompagne de sa disparition ou de son incorporation dans une forme plus vaste que l'histoire aurait peut-être déjà connue et que la théorie pourrait nommer ou conceptualiser
Sciences sociales, droit et science du droit, le regard des juristes( Book )

2 editions published in 2010 in French and held by 6 WorldCat member libraries worldwide

Le concept de représentation dans la théorie de l'état by Pierre Brunet( Book )

4 editions published between 1997 and 1999 in French and held by 6 WorldCat member libraries worldwide

LE CONCEPT DE REPRESENTATION EST TRES GENERALEMENT ECARTE DES DISCUSSIONS CONSTITUTIONNELLES THEORIQUES AU MOTIF QUE LE PROCEDE RELEVE DE LA FICTION, CAR IL NE PEUT Y AVOIR DE REPRESENTATION VERITABLE QU'A LA CONDITION QUE LE REPRESENTANT SE COMPORTE EXACTEMENT COMME LE REPRESENTE. AINSI, LE CONCEPT DE REPRESENTATION EST-IL AU MIEUX UNE ERREUR QU'IL APPARTIENT A LA SCIENCE DU DROIT DE CORRIGER, AU PIRE, UN MENSONGE RECOUVRANT UNE IDEOLOGIE DONT IL CONVIENT DE SE DEBARRASSER. UNE TELLE ATTITUDE EST POUR LE MOINS ETONNANTE DE LA PART DES THEORICIENS POSITIVISTES (NORMATIVISTES OU REALISTES). CES DERNIERS PRETENDENT EN EFFET DECRIRE LE DROIT POSITIF SANS JAMAIS PORTER DE JUGEMENT DE VALEUR A SON EGARD. OR, ECARTER LE CONCEPT DE REPRESENTATION PARCE QU'IL EST ERRONE OU IDEOLOGIQUE RELEVE MOINS DE LA DESCRIPTION DU DROIT POSITIF QUE D'UN JUGEMENT DE VALEUR. UNE AUTRE ATTITUDE EST DONC POSSIBLE ET SOUHAITABLE. CETTE DERNIERE SE FONDE SUR UN CONSTAT SIMPLE : LES SYSTEMES JURIDIQUES SE SERVENT DU CONCEPT DE REPRESENTATION. IL FAUT DONC COMPRENDRE EN QUOI CE CONCEPT EST NECESSAIRE AUX SYSTEMES JURIDIQUES OU POURQUOI ILS EN ONT BESOIN? AUSSI NOUS A-T-IL SEMBLE PERTINENT DE RENVERSER LA QUESTION CLASSIQUEMENT POSEE A L'EGARD DU CONCEPT DE REPRESENTATION. AU LIEU DE NOUS INTERROGER SUR LES NORMES JURIDIQUES QU'IL FAUDRAIT DEDUIRE DE TELLE THEORIE DE LA REPRESENTATION, NOUS NOUS SOMMES INTERESSES A LA THEORIE DE LA REPRESENTATION QU'IMPOSE TEL OU TEL SYSTEME DE NORMES. COMME ON LE VOIT, LA DEMARCHE SE VEUT D'INSPIRATION KELSENIENNE, ET DONC POSITIVISTE, IL NE S'AGIT PAS DE PROPOSER UNE NOUVELLE THEORIE DE LA REPRESENTATION MAIS DE DECRIRE LA THEORIE DE LA REPRESENTATION QUE PRODUIT UN SYSTEME JURIDIQUE PARCE QUE CETTE THEORIE EST NECESSAIRE A SON FONCTIONNEMENT. ON PEUT ALORS COMPRENDRE QU'UN SYSTEME JURIDIQUE NE CONTIENT PAS SEULEMENT DES NORMES MAIS AUSSI DES JUSTIFICATIONS DE CES NORMES, JUSTIFICATIONS DONT TOUTE DESCRIPTION DU DROIT POSITIF DOIT TENIR COMPTE
Sulla rappresentanza by Pierre Brunet( Book )

2 editions published in 2012 in Italian and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

La fabrique de lʼordre juridique : les juristes et la hiérarchie des normes( Book )

3 editions published between 2013 and 2014 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

Cuestiones contemporaneas de teoria analitica del derecho by Pierre Brunet( Book )

2 editions published in 2011 in Spanish and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Les styles judiciaires : une analyse comparée : dossier( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Aspects théoriques et philosophiques de l'interprétation normative by Pierre Brunet( )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le système administratif des pays nordiques, un modèle pour la France ? by Jean-Baptiste Pointel( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le sérieux et le manifeste en droit judiciaire privé : contribution à une étude de la certitude en droit by Clovis Callet( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le moyen sérieux et l'appréciation manifeste sont des notions bien connues des processualistes qui suscitent toujours la défiance et la circonspection. Elles connaissent pourtant un succès législatif spectaculaire et interviennent dans l'application d'un grand nombre de textes dont l'importance pratique et juridique n'est plus à démontrer. Encore considérées comme la clé la plus insaisissable des dispositifs dans lesquelles elles sont intégrées, ces notions appellent une étude synthétique. Faisant le lien entre des analyses doctrinales éparses qui ne s'intéressent à ces notions qu'au sein d'une procédure identifiée, la thèse tente d'en dégager une définition généralement et globalement opérante. Un examen attentif de la jurisprudence conduit à rejeter la définition classique fondée sur l'évidence et à lui substituer une définition fondée sur le concept plus large de certitude.La réflexion glisse alors imperceptiblement vers la théorie du droit et se tourne vers la question de la vérité en droit. Une connaissance objective des règles de droit est-elle possible ?A la recherche d'une définition succède naturellement une recherche des fonctions des notions. Véritables facteurs de rationalisation du droit processuel, elles y occupent une place essentielle. En dégageant les fonctions pratiques et juridiques des notions, la thèse est amenée à sortir des hypothèses consacrées et à rechercher si les conditions du recours à ces notions ne sont pas déjà réunies dans des dispositifs où il n'y est pourtant pas expressément fait référence. Elle quitte même le terrain du droit positif pour interroger la rationalité des mécanismes dont la mise en œuvre dépend des notions étudiées
Examen sceptique de la distinction entre motifs juridiques et non-juridiques by Pierre Brunet( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Le concept de concurrence en droit by Lionel Zevounou( )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

La concurrence en droit est, de près ou de loin, associée au bien-être de la collectivité dans son ensemble. Ce mythe reste omniprésent dans le discours des interprètes chargés d'appliquer le droit de la concurrence. Or le monde des affaires tel qu'il fonctionne de manière ordinaire, reste totalement éloigné de cette image: monopoles, oligopoles, monopsones, constituent le quotidien des structures de marchés auxquelles sont confrontées les autorités de la concurrence et les juges. Pourtant, force est d'admettre que le fonctionnement imparfait de la concurrence ne peut se passer d'un mythe qui l'érige en institution politique et sociale. De ce point de vue, le dogme d'une concurrence utile à "l'intérêt public" reste incontournable pour justifier une réalité largement plus complexe et malaisée à appréhender dans son ensemble. Partant, si l'on aborde la concurrence dans sa dimension idéologique - laquelle présente aussi une grande part de complexité -, il va sans dire que le droit de la concurrence participe sans conteste à son institutionnalisation politique. Mais outre qu'il fonde la croyance dans les bienfaits naturels de la libre concurrence, le droit de la concurrence fournit aux acteurs économiques les ressources argumentatives nécessaires au développement de stratégies concurrentielles. Ainsi le droit de la concurrence engendre-t-il un discours qui n'a d'analyse économique, que la forme. S'il existe sans conteste un vocable emprunté à l'économie, ce dernier se traduit, dans le discours des interprètes, par la production de catégories juridiques et de moyens probatoires. Car si la concurrence était en tout point conforme au modèle de concurrence pure et parfaite, les acteurs économiques n'auraient nul besoin de se servir de la rhétorique du droit pour justifier leurs comportements sur le marché. Voilà pourquoi la production d'une telle rhétorique présente un intérêt majeur pour les acteurs économiques: d'elle dépend le cadre d'appréciation de pratiques anticoncurrentielles futures. Il en résulte inévitablement dans le champ dogmatique un affrontement entre écoles de pensées qui prescrivent aux interprètes différents modes d'évaluation des pratiques d'entreprises. Néanmoins, il convient de ne pas se méprendre sur les termes d'un débat qui, en dépit des apparences, relève du domaine de l'éthique. En effet, le droit de la concurrence ramène aux vieilles controverses quant à la définition d'un cadre adéquat de composition des intérêts. Les affects qui sont à la source du phénomène concurrentiel peuvent autant engendrer la prospérité que la détruire. La véritable question, reste de savoir, s'il est possible de parvenir à les gouverner, et de quelle manière
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.84 (from 0.34 for Why tolera ... to 0.99 for Le sérieu ...)

Alternative Names
Pierre Brunet French jurist and academic

بيير برونيه

Languages