WorldCat Identities

Levet, Bérénice (1971- ...).

Overview
Works: 9 works in 28 publications in 2 languages and 242 library holdings
Genres: Exhibition catalogs  Art  History  Interviews  Criticism, interpretation, etc 
Roles: Author, 070
Classifications: B945.A694, 193
Publication Timeline
.
Most widely held works by Bérénice Levet
La théorie du genre ou Le monde rêvé des anges : l'identité sexuée comme malédiction by Bérénice Levet( Book )

8 editions published between 2014 and 2016 in French and held by 88 WorldCat member libraries worldwide

La 4e de couv. indique : "Le Genre se veut notre nouvel Evangile, porteur de la "bonne nouvelle" que le masculin et le féminin ne sont que constructions et peuvent par conséquent être déconstruits. A cet historicisme intégral qu'elle récuse, Bérénice Levet n'oppose pas Dieu, la nature ou la tradition mais la partition que l'Europe et spécialement la France ont composée sur cette donnée universelle de la dualité des sexes : la galanterie, l'érotisme et la conversation. Non parce qu'ils sont des legs du passé mais parce qu'ils exhalent une saveur incomparable. Forte d'une position critique, Bérénice Levet se situe à égale distance des partisans du Genre et de ses opposants : au cœur du Genre, dans cette promesse d'un monde où il n'y aurait plus ni hommes ni femmes mais des êtres rendus à une prétendue neutralité originelle, n'y a t-il pas une volonté de couper les ailes du désir hétérosexuel, d'exorciser la hantise de l'attirance que les deux sexes s'inspirent? En d'autres termes le Genre n'est-il pas le dernier avatar de la haine d'Eros, l'ultime mouture d'un puritanisme qui n'ose pas dire son nom et se pare d'un alibi progressiste?"
Le musée imaginaire d'Hannah Arendt : parcours littéraire, pictural, musical de l'oeuvre by Bérénice Levet( Book )

5 editions published in 2011 in French and held by 69 WorldCat member libraries worldwide

""Le Musée imaginaire d'Hannah Arendt: le titre est à entendre en un sens large, comme la métaphore des oeuvres littéraires, picturales, musicales qui ont nourri le vocabulaire de sa sensibilité et de son intelligence. Les commentateurs d'Arendt ont remarqué, souligné la présence de la littérature dans son oeuvre moins, mais il est vrai qu'elles sont plus discrètes, celles de la peinture ou de la musique. Cependant, personne, jusqu'à présent, n'était entré dans son oeuvre exclusivement par cette voie. J'ai choisi de l'emprunter afin de comprendre pourquoi elle s'était ainsi volontiers tournée vers les écrivains et les artistes. Quelle est la spécificité de l'approche littéraire et artistique du réel? À quoi les moyens de l'art doivent-ils d'être, comme elle le déclare, sans rivaux pour raconter la vie de quelqu'un ou dire ce qui s'est passé? Au terme de l'enquête, la réponse s'impose : l'art est seul, pour Arendt, adéquat à l'étoffe dans laquelle l'existence humaine est taillée. Le fondement de son parti pris artistique est ontologique. Et il n'est pas sans lien avec son expérience du XXe siècle, de l'épreuve et de l'examen des totalitarismes. Ces régimes qui se sont donné pour fin d'humilier et de nier le réel dans ses traits essentiels, de dérober à l'homme son humanité. Toutefois, je n'ai pas voulu simplement ajouter une nouvelle contribution aux études arendtiennes mais tenter de refonder, par le prisme d'une personnalité singulière, notre propre besoin des Humanités concurrencées, aujourd'hui, comme au temps d'Arendt, par les sciences humaines et sociales.""--Page 4 of cover
La pensée des images : entretiens sur Dieu dans l'art, avec Bérénice Levet by François Boespflug( Book )

4 editions published in 2011 in French and held by 45 WorldCat member libraries worldwide

Ces entretiens, c'est avant tout la question des divers aspects des images religieuses aujourd'hui, à la lumière du problème spécifique de la représentation de Dieu dans l'art, et dans le monde tel qu'il est devenu. Celui des sociétés occidentalisées et sécularisées, où le vocable Dieu n'a plus du tout ce caractère d'évidence partagée qu'il semble avoir eu durant des siècles. 0François Boespflug est historien et théologien
Le crépuscule des idoles progressistes by Bérénice Levet( Book )

3 editions published in 2017 in French and held by 30 WorldCat member libraries worldwide

"Les Français manifestent un besoin d'identité nationale, d'enracinement, de frontières, que leur réplique-t-on? Crispation, frilosité, droitisation, populisme ... Tous ces mots masquent ce qui se joue réellement depuis plusieurs années dans notre pays, mais également en Europe et même aux États-Unis. Depuis la décennie 1970, ces besoins fondamentaux de l'être humain ont été disqualifiés par une idéologie progressiste qui se révèle une impasse existentielle et civilisationnelle. Cet essai vise à rendre à ces aspirations leur signification humaine et, plus que tout, leur fécondité. Il ne s'agit pas d'un énième livre de déploration mais, au contraire, de réveil des passions, des passions qui ont fait la France. Pourquoi un homme déraciné, délié de tout héritage, est-il un homme atrophié? Pourquoi l'école? Pourquoi transmettre le passé? Pourquoi défendre, contre le multiculturalisme, l'assimilation, propre à la République française? Ce sont ces questions qu'avec ardeur et conviction Bérénice Levet prend ici à bras-le-corps."--Page 4 of cover
Tables et festins : l'hospitalité dans la peinture flamande et hollandaise et la bande dessinée by Alain Tapié( Book )

1 edition published in 2015 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

"L'hospitalité : c'est le thème de l'exposition organisée par le fonds Glénat qui se déploie en une trentaine de chefs-d'oeuvre flamands et hollandais du XVIIe siècle et autant de créations d'auteurs de bande dessinée réalisées pour l'occasion. Une rencontre étonnante et festive entre peintures anciennes et bande dessinée, née du désir de mettre en résonance deux arts "raconteurs d'histoires". Les natures mortes, ou plutôt ces "vies tranquilles" ou "natures immobiles" comme on les appelle en flamand, se présentent, dès la fin du XVIe siècle, dans les Flandres catholiques et la Hollande protestante, comme des tables tantôt débordant joyeusement de mets, tantôt proposant un repas des plus frugal. Dépouillées ou flamboyantes, toutes disent le plaisir du partage. À ces oeuvres du XVIIe siècle répondent une trentaine de créations d'auteurs de bande dessinée de premier plan. Parmi eux : Christophe Chabouté, Jacques de Loustal, Joost Swarte, Herr Seele, Francis Masse, Dimitri Planchon, Lorenzo Mattotti, Julie Maroh, Florence Cestac, Étienne Lécroart, Miles Hyman, Pieter De Poortere, Tanino Liberatore, Nicolas Keramidas et bien d'autres encore. Grinçants ou drôles, lumineux ou énigmatiques, leurs travaux questionnent notre rapport à l'hospitalité, à la nourriture et à l'autre dans notre société de consommation mondialisée. Croiser les regards, s'interroger sur les habitudes alimentaires au XVIIe siècle, les relations entre religion et nourriture, le renouveau de l'épicurisme à cette époque, la parenté entre peinture et bande dessinée, c'est tout l'enjeu de la seconde partie de l'ouvrage écrite par des spécialistes du sujet. Plus qu'un catalogue d'exposition, un beau livre sur le repas et l'art de recevoir d'hier et d'aujourd'hui, qui nourrit autant l'oeil que l'esprit."--Page 4 of cover
Hannah Arendt et la littérature by Bérénice Levet( Book )

2 editions published in 2006 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Il n'est de lecteur d'Hannah Arendt qui ne soit frappé par la présence des poètes et des romanciers dans le cours de son oeuvre, par l'irrigation de sa pensée par la source littéraire. Sur fond de réconciliation de la philosophie et de la littérature, mise au crédit du XXe siècle, surgit ainsi l'énigme d'une façon proprement arendtienne d'acclimater la parole poétique et romanesque à l'écriture théorique. Afin d'élucider cette énigme, d'en dévoiler les enjeux, j'ai tenté de retrouver les fondements ontologiques du parti pris littéraire d'Arendt : Pourquoi des poètes et des romanciers? Autour de quels concepts les affinités avec les écrivains se nouent-elles? Quels écueils, contrairement aux philosophes, savent-ils éviter qui les rend dignes de jouir, auprès du penseur politique, d'une validité exemplaire? Il convenait ensuite, afin d'entrer plus avant dans cette pensée du roman et de la poésie jamais élaborée mais partout suggérée, de traiter séparément chacun des deux genres : la poésie d'abord, conservatoire d'une Stimmung et d'une modalité de la vérité pré-modernes, puis le roman, qu'Arendt goûte comme lectrice, accueille avec libéralité comme penseur mais qui lui demeure suspect comme genre littéraire. Il restait enfin à circonscrire les pouvoirs reconnus par Arendt à la littérature. A cette fin, j'ai pris soin de repasser à travers la sédimentation des fonctions du récit, des rôles qu'il joue dans la vie des corps politiques et dans les vies privées. Il est alors apparu que ces sédiments cristallisent autour de la notion épineuse - mais, selon mon hypothèse, insigne couronnement de l'anthropologie arendtienne -, de réconciliation avec ce qui est
Il pensiero delle immagini by François Boespflug( Book )

2 editions published in 2013 in Italian and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Libérons-nous du féminisme! : nation française, galante et libertine, ne te renie pas! by Bérénice Levet( Book )

2 editions published in 2018 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

De l'empreinte stoïcienne et épicurienne dans les natures mortes aux victuailles by Bérénice Levet( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.89 (from 0.87 for Le crépus ... to 0.99 for Il pensier ...)

Alternative Names
Bérénice Levet Frans hooglerares

Bérénice Levet French university professor

Languages
French (26)

Italian (2)