WorldCat Identities

Courtillot, V.

Overview
Works: 70 works in 102 publications in 3 languages and 2,912 library holdings
Genres: Maps 
Roles: Author, Interviewee, Contributor, Author of introduction
Classifications: QE506, 576.84
Publication Timeline
.
Most widely held works by V Courtillot
Evolutionary catastrophes : the science of mass extinction by V Courtillot( Book )

15 editions published between 1999 and 2002 in English and held by 1,279 WorldCat member libraries worldwide

Nouveau voyage au centre de la Terre by V Courtillot( Book )

4 editions published between 2009 and 2011 in French and held by 99 WorldCat member libraries worldwide

Professeur de géophysique, V. Courtillot explique le fonctionnement de la Terre et les extinctions successives de la flore et de la faune qui ont marqué l'histoire de la vie. Il explique le réchauffement climatique non pas par les émissions de CO2 mais par l'activité solaire, les variations de l'orbite terrestre et l'activité volcanique. Il expose également sa théorie des traps
La Physique et la terre( Book )

1 edition published in 2000 in French and held by 94 WorldCat member libraries worldwide

La vie en catastrophes du hasard dans l'évolution des espèces by V Courtillot( Book )

3 editions published in 1995 in French and held by 61 WorldCat member libraries worldwide

Das Sterben der Saurier : erdgeschichtliche Katastrophen by V Courtillot( Book )

1 edition published in 1999 in German and held by 50 WorldCat member libraries worldwide

L'Homme et la nature Annales 2007-2008( Book )

1 edition published in 2009 in French and held by 19 WorldCat member libraries worldwide

Carte magnétique de la République de Djibouti (ex. Territoire français des Afars et des Issas) : anomalies du champ total( )

1 edition published in 1981 in French and held by 13 WorldCat member libraries worldwide

Volcanisme et évolution de la vie sur terre by V Courtillot( Visual )

2 editions published between 2002 and 2003 in French and held by 10 WorldCat member libraries worldwide

Conférence donnée le 12 juillet 2002 par Vincent Courtillot. Les causes les plus fréquemment citées des extinctions en masse des espèces biologiques comprennent les impacts d'astéroïdes, les éruptions volcaniques massives (traps), les variations du niveau de la mer, les événements anoxiques (plus d'oxygène dans les eaux profondes des océans), et aussi des mécanismes purement biologiques liés à la dynamique des espèces. Cet exposé fera le point sur les résultats récents concernant l'âge des principaux traps continentaux et océaniques et montrera un nombre croissant de corrélations avec les extinctions et les événements anoxiques. Seule la limite Jurassique-Crétacé (145 millions d'années) ne semble pas correspondre à un trap et pourtant il en existe un, le Parana en Amérique du Sud, de quelques millions d'années plus jeune (coïncidence ou erreur de datation ?). Une des prédictions récentes couronnée de succès est la coïncidence entre les traps d'Emeishan et la fin du Guadalupien (il y a 258 millions d'années), et les traps de la limite Frasnien-Famennien (360 millions d'années) viennent peut-être d'être trouvés, étendant la corrélation pratiquement "sans faute" au moins jusqu'au début du Dévonien. En contraste, l'impact de la limite Crétacé-Tertiaire, dont l'existence n'est pas mise en cause, reste à ce jour le seul cas bien établi d'un impact coïncidant avec une limite. La question est alors de savoir quelle aurait été l'amplitude de l'extinction coïncidant avec l'impact si la biosphère n'avait pas été préalablement stressée par le volcanisme qui se poursuivait alors depuis quelques centaines de milliers d'années. Les variations du niveau de la mer, qui ne peuvent évidemment être associées aux impacts, peuvent très bien l'être aux traps. Il semble donc que ce soit des "pulsations internes" caractéristiques de la dynamique du globe qui soient responsables la plupart du temps au Phanérozoique de ces brefs épisodes où ce ne sont plus les mieux adaptés mais les plus chanceux qui survivent
Querelles écologiques et choix politiques by Claude J Allègre( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

Fossil magnetic fields : special issue : papers from a symposium to honour Emile Thellier, Paris, France( Book )

1 edition published in 1981 in English and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

La dynamique du globe contrôle-t-elle l'évolution des espèces by V Courtillot( Visual )

3 editions published between 2000 and 2004 in French and held by 7 WorldCat member libraries worldwide

La Terre est une planète vivante, aussi bien d'un point de vue biologique que géologique. La dynamique interne du globe est à l'origine de bouleversements gigantesques à la surface. Ainsi, la vie eut-elle à subir de nombreuses agressions provoquées par la tectonique, la séparation des continents et les éruptions volcaniques de plusieurs milliers d'années. L'existence de ses gigantesques éruptions permet de fournir une hypothèse aux extinctions de masse qui ponctuèrent l'évolution des espèces
Eruptions volcaniques, changement climatique global et évolution des espèces by V Courtillot( Visual )

1 edition published in 2007 in French and held by 6 WorldCat member libraries worldwide

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris donnée le 3 avril 2007 par Vincent Courtillot
Observations magnétiques : le levé aéromagnétique de la république de Djibouti (ex. T.F.A.I.) by V Courtillot( Book )

2 editions published in 1978 in French and held by 4 WorldCat member libraries worldwide

Reconstruction de la séquence éruptive des Traps du Deccan, Inde conséquences climatiques et environnementales by Anne-Lise Chenet( Book )

2 editions published in 2006 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Dans cette thèse, nous tentons de contraindre la date, la séquence et la durée du volcanisme des traps du Deccan en Inde, et de commencer à en modéliser les conséquences climatiques. Pour cela, nous avons échantillonné 12 nouvelles coupes sur 300km (du Nord au Sud) le long de l'escarpement des Western Ghats. Les résultats paléomagnétiques ont permis de reconnaître des groupes de directions statistiquement identiques dans de nombreuses coulées, soit situées en séquence dans une même coupe, soit séparées latéralement de plus de 130km. Nous proposons, sur la base des caractéristiques de la variation séculaire récente du champ géomagnétique et de la taille des intervalles de confiance à 95% des directions rémanentes, que ces groupes directionnels correspondent à des méga-coulées ou "unités de refroidissement" qui se sont refroidies en quelques décennies à moins d'un siècle. Ces méga-coulées sont alors capables d'émettre de fortes quantités de dioxyde de soufre dans l'atmosphère. Nous estimons la durée totale de mise en place du volcanisme (le temps réel d'éruption) à moins de 10.000 ans, la plupart du temps (de 400 à 500.000 ans) étant représentée par une dizaine de "red boles" épais. Les données géochronologiques ont permis d'obtenir pour les Western Ghats un âge absolu (64.7±0.6Ma; 1s) qui est statistiquement identique à celui de la limite Crétacé-Tertiaire (qui ne peut cependant pas encore être localisée avec précision dans la coupe). Pour tenter de commencer à modéliser l'impact climatique d'un grand trap, nous avons choisi comme "brique élémentaire" l'éruption fissurale de 1783 au Laki en Islande (l'une des plus grandes éruptions historiques basaltiques). Avec le modèle LMDZ-INCA, nous avons pu reproduire l'extension (semi-globale) du nuage de brouillards exceptionnels qui fut observé cette année-là, et nous avons pu nous faire une idée des raisons de la crise de mortalité qui l'a accompagné. Un seul "pulse" du Deccan pouvant atteindre dix fois le flux injecté par le Laki et ce pendant près de 100 fois plus longtemps, les traps du Deccan sont alors fortement susceptibles d'induire une extinction en masse
Datation #4#0Ar/#3#9Ar et paléomagnétisme des Traps d'Ethiopie, du Deccan et de Sibérie by V Courtillot( Book )

1 edition published in 1997 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

LA DATATION #4#0AR/#3#9AR ET LE PALEOMAGNETISME SONT DEUX METHODES PUISSANTES POUR CONTRAINDRE LA DUREE D'EMISSION DES PRINCIPAUX TRAPS. NOS RESULTATS SUR TROIS D'ENTRE EUX PLAIDENT EN FAVEUR D'UNE MISE EN PLACE RAPIDE, ET UNE ASSOCIATION POSSIBLE (AU MOINS TEMPORELLE) A DES EVENEMENTS BIOLOGIQUES OU CLIMATIQUES MAJEURS. LES TRAPS DU DECCAN ONT DEJA FAIT L'OBJET DE NOMBREUX TRAVAUX, MAIS LES INTERPRETATIONS CONTINUENT A DIFFERER. AINSI, COURTILLOT ET AL. (1988) PROPOSENT UNE DUREE D'EPANCHEMENT COURTE (MOINS D'1MA), PRINCIPALEMENT DURANT LE CHRON 29R ET UN LIEN PROBABLE AVEC LES EXTINCTIONS DE LA LIMITE CRETACE-TERTIAIRE. VENKATESAN ET AL. (1993) PLAIDENT EN FAVEUR D'UNE DUREE D'EPANCHEMENT SUPERIEURE A 3MA, ASSOCIENT LES TRAPS AU CHRON 31R NIANT TOUT LIEN POSSIBLE AVEC LA LIMITE KT. LA DECOUVERTE PAR BHANDARI ET AL. (1994) D'UN NIVEAU D'IRIDIUM ENTRE DEUX COULEES DE TRAPS DANS LA PROVINCE DU KUTCH A OFFERT L'OPPORTUNITE DE CONFIRMER LA SIMULTANEITE DES DEUX EVENEMENTS, IMPACT ET VOLCANISME. NOS RESULTATS CONFIRMENT QUE LE VOLCANISME A COMMENCE AVANT LA KT, CHEVAUCHE LA LIMITE ET CONTINUE APRES. L'IMPACT N'A DONC PAS CAUSE L'EPANCHEMENT DES TRAPS. LES DEUX CATASTROPHES ONT PU JOUER UN ROLE DANS LES EXTINCTIONS DE LA KT, DONT LE TAUX RESPECTIF RESTE A PRECISER. NOS RESULTATS SUR LES TRAPS DE SIBERIE CONCERNENT UNE AIRE PLUS VASTE QUE CELLE DES INTRUSIONS DE NORIL'SK-1 ABONDAMMENT ETUDIEE, ET NOS AGES SEMBLENT CONFIRMER UNE MISE EN PLACE RAPIDE CONTEMPORAINE DE LA LIMITE PERMO-TRIAS. L'AGE DES TRAPS D'ETHIOPIE ETAIT ENCORE MAL CONTRAINT AU DEBUT DE CE TRAVAIL. NOUS POUVONS AUJOURD'HUI PROPOSER UN AGE DE 30MA. LES AGES OBTENUS DANS UNE COUPE DE 2200M D'EPAISSEUR SONT INDISCERNABLES LES UNS DES AUTRES AUTOUR DE CETTE VALEUR. LES MAGNETOSTRATIGRAPHIES OBTENUES NE PEUVENT ETRE CORRELEES DE MANIERE UNIQUE MAIS CONFIRMENT LA BRIEVETE DE L'EPANCHEMENT. LA REGRESSION MAJEURE DES NIVEAUX MARINS VERS 28.5MA (HAQ ET AL., 1987) POURRAIT LUI ETRE ATTRIBUE
QUELQUES APPLICATIONS DU PROBLEME INVERSE A L'ETUDE DES ANOMALIES MAGNETIQUES, GRAVIMETRIQUES ET GEOTHERMIQUES by V Courtillot( Book )

1 edition published in 1974 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

UNE METHODE PERMETTANT DE FAIRE SUBIR AUX PROFILS AEROMAGNETIQUES OU GRAVIMETRIQUES DES TRANSFORMATIONS CLASSIQUES QUI EN RENDENT L'INTERPRETATION PLUS AISEE: PROLONGEMENT VERS LE HAUT ET VERS LE BAS, DERIVEES VERTICALES OU OBLIQUES, REDUCTION AU POLE. CETTE METHODE UTILISE UNE FONCTION DE PROLONGEMENT SIMPLE ET NON LA TRANSFORMATION DE FOURIER. CETTE METHODE EST APPLIQUEE AUX DONNEES GEOMAGNETIQUES DANS UN CAS BIDIMENSIONNEL ET AU CAS TRIDIMENSIONNEL DES CHAMPS DE POTENTIEL; ELLE EST LA BASE DE LA RESOLUTION DE PROBLEMES INVERSES ENVISAGES EN GRAVIMETRIE ET GEOMAGNETISME. UNE METHODE D'EVALUATION DE LA CORRECTION TOPOGRAPHIQUE DANS LES PROBLEMES DE FLUX DE CHALEUR EST AUSSI PROPOSEE
CINEMATIQUE DES PLAQUES ET DERIVE DES POLES MAGNETIQUES : EVOLUTION DE LA TETHYS, COLLISIONS CONTINENTALES ET COUPLAGE NOYAU-MANTEAU by Jean Besse( Book )

2 editions published in 1986 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

NOUVEAUX RESULTATS PALIOMAGNETIQUES D'UNE PART DUR LES GRANDS ERATUMS, PRINCIPALEMENT SUR LA PLAQUE EURASIATIQUE (COREE DU SUD) ET LA PLAQUE INDIENNEE (TRAPS DU DECCAN), D'AUTRE PART EN ZONES OROGENIQUES (SICILE, JAPON, TIBET). EVOLUTION DES PLAQUES MAJEURES AUTOUR DE LA TETHYS ET DE L'OCEAN INDIEN DEPUIS 200 MA. DERIVE VRAIE IMPORTANTE DU POLE QUE L'ON PROPOSE DE RELIER TANT AUX PRINCIPALES PHASES DE DECHIRURE CONTINENTALE QU'A LA CONVECTION DANS LE NOYAU, REFLETEE PAR LA FREQUENCE DES INVERSIONS DU CHAMP MAGNETIQUE
CONTRIBUTION A L'ETUDE PALEOMAGNETIQUE ET GEOCHRONOLOGIQUE DE L'EVOLUTION CINEMATIQUE DE LA DEPRESSION AFAR AU COURS DES TROIS DERNIERS MILLIONS D'ANNEES by TESFAYE KIDANE( Book )

2 editions published in 1999 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

LA DEPRESSION AFAR EST SITUEE AU POINT TRIPLE ENTRE LES RIFTS EST AFRICAIN, D'ADEN ET DE LA MER ROUGE. ELLE EST EN GRANDE PARTIE RECOUVERTE D'UNE EPAISSE SERIE BASALTIQUE, UN PEU SEMBLABLE A UN TRAP, LA SERIE STRATOIDE DATEE PRECEDEMMENT AUTOUR DE 2MA. DES TRAVAUX ANTERIEURS, LIMITEE A LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI, ONT MONTRE QUE LES RIFTS D'ADEN ET DE LA MER ROUGE SE PROPAGEAIENT TOUS DEUX L'UN VERS L'AUTRE, VERS L'AFAR ET S'Y RECOUVRAIENT. CET OVERLAP EST RESPONSABLE DES ROTATIONS DE BLOCS OBSERVEES PAR LE PALEOMAGNETISME (MECANISME DE BOOKSHELF FAULTING). NOUS AVONS ETENDU L'ECHANTILLONNAGE A L'ETHIOPIE. NOUS AVONS COLLECTE 181 SITES POUR LES ETUDES PALEOMAGNETIQUES, UNE SEQUENCE DE 33 COULEES POUR UNE ETUDE MAGNETOSTRATIGRAPHIQUE DANS LA FALAISE DE GAMARRI, ET 37 SITES POUR LES ETUDES GEOCHRONOLOGIQUES, EN UTILISANT LA METHODE K-AR. A GAMARRI, NOUS AVONS PU RECONNAITRE UNE SERIE DE 3 INTERVALLES DE POLARITE (R-N-R), QUE NOUS AVONS PU CORRELER AVEC L'EVENEMENT DE LA REUNION ET DATER A 2.070.05MA. NOUS DISCUTONS ENSUITE NOS RESULTATS PALEOMAGNETIQUES SUR L'ENSEMBLE DE LA DEPRESSION. LES DIRECTIONS MOYENNES D'UN CERTAIN NOMBRE DE BLOCS TECTONIQUES ONT PU ETRE CALCULES. UNE ZONE IMPORTANTE DANS LE SUD N'A PAS SUBI DE ROTATION ET SA DIRECTION MOYENNE (D = 0, I = 16 ; #9#5 = 5, N = 27) PEUT DESORMAIS SERVIR DE REFERENCE POUR L'AFRIQUE STABLE ENTRE 3.51.5MA. L'AGE DE LA SERIE STRATOIDE DEVIENT PLUS JEUNE DU SW VERS LE NE. L'ENSEMBLE DE CES RESULTATS EST COHERENT AVEC UN MODELE DE PROPAGATION DISCONTINUE DE LA DORSALE D'ADEN PAR EPISODES SUCCESSIFS DE PROPAGATION VERS L'OUEST ET DE SAUTS VERS LE NORD. NOUS NOTONS POUR FINIR QUE LES INCLINAISONS MOYENNES QUE NOUS OBSERVONS SONT ANORMALEMENT FAIBLES QUI PEUT ETRE ATTRIBUE A UNE COMPOSANTE QUADRUPOLAIRE DU CHAMP GEOMAGNETIQUE MOYEN A LONG TERME (8 A 10% DE LA COMPOSANTE DIPOLAIRE)
Réseau magnétique de répétition de la France, Campagne 1977 by V Courtillot( Book )

3 editions published in 1978 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.30 (from 0.11 for Evolutiona ... to 0.97 for QUELQUES A ...)

Evolutionary catastrophes : the science of mass extinction
Alternative Names
Courtillot, V.

Courtillot, Vincent

Vincent Courtillot franzsischer Geophysiker

Vincent Courtillot French geophysicist

Languages
French (31)

English (16)

German (1)

Covers