skip to content
Les Arabes et l'appropriation de l'histoire : emergence et premiers développements de l'historiographie musulmane jusqu'au IIe-VIIIe siècle Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

Les Arabes et l'appropriation de l'histoire : emergence et premiers développements de l'historiographie musulmane jusqu'au IIe-VIIIe siècle

Author: Abdesselam Cheddadi
Publisher: Arles : Actes sud : Sindbad, ©2004.
Series: Bibliothèque arabe., Collection Hommes et sociétés.
Edition/Format:   Print book : FrenchView all editions and formats
Database:WorldCat
Summary:
Suivant un postulat quasi unanime, l'historiographie musulmane serait une création originale de l'islam des premiers siècles. On recherche ses origines en remontant au passé arabe pré-islamique, à la vision du monde élaborée par Muhammad et à un certain nombre de préoccupations politiques, ethniques et religieuses. Des éléments étrangers sont certes également considérés mais de manière secondaire, et  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

 

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Document Type: Book
All Authors / Contributors: Abdesselam Cheddadi
ISBN: 2742749454 9782742749454
OCLC Number: 56682190
Description: 390 pages : illustrations ; 23 cm.
Contents: Introduction ----
I. L'HORIZON CONCEPTUEL. 1. Un acte d'appropriation ---
2. Les noms de l'histoire ---
3. Les bases coraniques et traditionnelles ---
4. Continuités et ruptures ----
II. UNE HISTOIRE FONDATRICE. 1. La vie du Prophète ---
L'histoire politique et militaire ----
Conclusion.
Series Title: Bibliothèque arabe., Collection Hommes et sociétés.
Responsibility: Abdesselam Cheddadi.

Abstract:

Suivant un postulat quasi unanime, l'historiographie musulmane serait une création originale de l'islam des premiers siècles. On recherche ses origines en remontant au passé arabe pré-islamique, à la vision du monde élaborée par Muhammad et à un certain nombre de préoccupations politiques, ethniques et religieuses. Des éléments étrangers sont certes également considérés mais de manière secondaire, et surtout en termes d'influence et d'emprunt. Cette vision est étroitement liée à une thèse qui a été formulée avec le plus de force par Henri Pirenne dans Mahomet et Charlemagne, selon laquelle l'avènement de l'islam avait constitué une rupture irrévocable dans la civilisation méditerranéenne. L'enquête menée par l'historien marocain Cheddadi dans ce travail sur les débuts de l'historiographie musulmane s'inscrit dans un nouveau contexte de recherche. Au lieu de poser d'emblée une singularité radicale et une totale altérité de l'écriture de l'histoire avec l'apparition de l'islam, l'auteur explore l'hypothèse opposée, celle d'une continuité avec la tradition de l'Antiquité tardive, en se demandant en quoi l'islam a modifié cette tradition ou innové par rapport à elle. -- Back cover.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Linked Data


<http://www.worldcat.org/oclc/56682190>
library:oclcnum"56682190"
library:placeOfPublication
library:placeOfPublication
rdf:typeschema:Book
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:copyrightYear"2004"
schema:creator
schema:datePublished"2004"
schema:description"Suivant un postulat quasi unanime, l'historiographie musulmane serait une création originale de l'islam des premiers siècles. On recherche ses origines en remontant au passé arabe pré-islamique, à la vision du monde élaborée par Muhammad et à un certain nombre de préoccupations politiques, ethniques et religieuses. Des éléments étrangers sont certes également considérés mais de manière secondaire, et surtout en termes d'influence et d'emprunt. Cette vision est étroitement liée à une thèse qui a été formulée avec le plus de force par Henri Pirenne dans Mahomet et Charlemagne, selon laquelle l'avènement de l'islam avait constitué une rupture irrévocable dans la civilisation méditerranéenne. L'enquête menée par l'historien marocain Cheddadi dans ce travail sur les débuts de l'historiographie musulmane s'inscrit dans un nouveau contexte de recherche. Au lieu de poser d'emblée une singularité radicale et une totale altérité de l'écriture de l'histoire avec l'apparition de l'islam, l'auteur explore l'hypothèse opposée, celle d'une continuité avec la tradition de l'Antiquité tardive, en se demandant en quoi l'islam a modifié cette tradition ou innové par rapport à elle. -- Back cover."
schema:description"Introduction ---- I. L'HORIZON CONCEPTUEL. 1. Un acte d'appropriation --- 2. Les noms de l'histoire --- 3. Les bases coraniques et traditionnelles --- 4. Continuités et ruptures ---- II. UNE HISTOIRE FONDATRICE. 1. La vie du Prophète --- L'histoire politique et militaire ---- Conclusion."
schema:exampleOfWork<http://worldcat.org/entity/work/id/890790468>
schema:inLanguage"fr"
schema:isPartOf
schema:name"Les Arabes et l'appropriation de l'histoire : emergence et premiers développements de l'historiographie musulmane jusqu'au IIe-VIIIe siècle"
schema:publication
schema:publisher
schema:publisher
schema:workExample
wdrs:describedby

Content-negotiable representations

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.