skip to content
Comment j'ai appris la géographie Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

Comment j'ai appris la géographie

Author: Uri Shulevitz; Élisabeth Duval
Publisher: Paris : Kaléidoscope, 2008.
Edition/Format:   Book : Primary school : FrenchView all editions and formats
Database:WorldCat
Summary:
À la suite des bombardements qui ont réduit leurs maigres biens en cendres, un garçonnet et sa famille fuient leur pays ravagé par la guerre. Le jeune narrateur raconte la misère, la cohabitation avec des inconnus dans un minuscule logis dénudé et, surtout, la faim que n'arrivent pas à apaiser les quignons de pain que son père ramène du souk. C'est ainsi qu'un jour l'homme décide de troquer leur maigre  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

 

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Genre/Form: Biography
Juvenile works
Biography Juvenile literature
Juvenile literature
Named Person: Uri Shulevitz
Material Type: Primary school
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Uri Shulevitz; Élisabeth Duval
ISBN: 9782877675833 2877675831
OCLC Number: 319216679
Description: 28 p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Responsibility: Uri Shulevitz ; [traduit de l'américain par Élisabeth Duval].
More information:

Abstract:

À la suite des bombardements qui ont réduit leurs maigres biens en cendres, un garçonnet et sa famille fuient leur pays ravagé par la guerre. Le jeune narrateur raconte la misère, la cohabitation avec des inconnus dans un minuscule logis dénudé et, surtout, la faim que n'arrivent pas à apaiser les quignons de pain que son père ramène du souk. C'est ainsi qu'un jour l'homme décide de troquer leur maigre repas pour une gigantesque carte du monde, qui couvre tout le mur et inonde de couleurs leur triste demeure. D'abord furieux de n'avoir rien à se mettre sous la dent, le jeune héros ne tarde pas à réaliser que cet objet fabuleux a le pouvoir de transcender la faim et la misère en devenant le tremplin vers des contrées fabuleuses et exotiques, en lui offrant la possibilité de sentir le sable des déserts brûlants, puis de visiter des temples prodigieux avant de se reposer à l'ombre des palmiers... -- Une leçon de vie et d'espoir fort émouvante, narrée en très peu de mots par un auteur qui a puisé dans ses souvenirs personnels pour rendre ainsi un vibrant hommage à son père. À la fin de l'album, Shulevitz raconte en effet brièvement comment sa famille a dû immigrer au Turkestan après le bombardement de Varsovie en 1939, documents personnels à l'appui. Au court texte admirablement ciselé répondent des aquarelles au trait sobre et légèrement flou, qui évoque avec finesse et subtilité le dénuement et la triste réalité de la guerre. Dans la seconde partie de l'album, il est toutefois remplacé par de fabuleuses compositions graphiques voisinant le collage et la gravure qui, avec leurs couleurs chatoyantes, sont à la hauteur des envolées oniriques prodigieuses relatées par le gamin. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains. [SDM].

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Linked Data


<http://www.worldcat.org/oclc/319216679>
library:oclcnum"319216679"
library:placeOfPublication
library:placeOfPublication
owl:sameAs<info:oclcnum/319216679>
rdf:typeschema:Book
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:contributor
schema:creator
schema:datePublished"2008"
schema:description"À la suite des bombardements qui ont réduit leurs maigres biens en cendres, un garçonnet et sa famille fuient leur pays ravagé par la guerre. Le jeune narrateur raconte la misère, la cohabitation avec des inconnus dans un minuscule logis dénudé et, surtout, la faim que n'arrivent pas à apaiser les quignons de pain que son père ramène du souk. C'est ainsi qu'un jour l'homme décide de troquer leur maigre repas pour une gigantesque carte du monde, qui couvre tout le mur et inonde de couleurs leur triste demeure. D'abord furieux de n'avoir rien à se mettre sous la dent, le jeune héros ne tarde pas à réaliser que cet objet fabuleux a le pouvoir de transcender la faim et la misère en devenant le tremplin vers des contrées fabuleuses et exotiques, en lui offrant la possibilité de sentir le sable des déserts brûlants, puis de visiter des temples prodigieux avant de se reposer à l'ombre des palmiers... -- Une leçon de vie et d'espoir fort émouvante, narrée en très peu de mots par un auteur qui a puisé dans ses souvenirs personnels pour rendre ainsi un vibrant hommage à son père. À la fin de l'album, Shulevitz raconte en effet brièvement comment sa famille a dû immigrer au Turkestan après le bombardement de Varsovie en 1939, documents personnels à l'appui. Au court texte admirablement ciselé répondent des aquarelles au trait sobre et légèrement flou, qui évoque avec finesse et subtilité le dénuement et la triste réalité de la guerre. Dans la seconde partie de l'album, il est toutefois remplacé par de fabuleuses compositions graphiques voisinant le collage et la gravure qui, avec leurs couleurs chatoyantes, sont à la hauteur des envolées oniriques prodigieuses relatées par le gamin. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains. [SDM]."
schema:exampleOfWork<http://worldcat.org/entity/work/id/1746008547>
schema:genre"Biography"
schema:genre"Juvenile works"
schema:genre"Juvenile works."
schema:genre"Biography."
schema:name"Comment j'ai appris la géographie"
schema:numberOfPages"28"
schema:publisher
schema:url
schema:workExample

Content-negotiable representations

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.