skip to content
DE LA CONVENTION A L'ILLUSION :  LES CONCEPTIONS MONETAIRES DE LOCKE, HUME ET SMITH (PREMIERS TEXTES) Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

DE LA CONVENTION A L'ILLUSION : LES CONCEPTIONS MONETAIRES DE LOCKE, HUME ET SMITH (PREMIERS TEXTES)

Author: Daniel Diatkine; Alain Barrère
Publisher: [S.l.] : [s.n.], 1986.
Dissertation: DOCTORAT D'ETAT : Sciences économiques : Paris 1 : 1986.
Edition/Format:   Thesis/dissertation : Thesis/dissertation : French
Database:WorldCat
Summary:
1E) ON TRAITE DES CONCEPTIONS MONETAIRES DEVELOPPEES PAR LOCKE, HUME ET DANS LES PREMIERS TEXTES D'ADAM SMITH (LA THEORIE DES SENTIMENTS MORAUX ET LES LECTURES ON JURISPRUDENCE...). ON MONTRE QUE LA THEORIE MONETAIRE DE LOCKE EST PARTIE INTEGRANTE DE SA PHILOSOPHIE POLITIQUE. EN EFFET LA CONVENTION MONETAIRE APPARAIT COMME L'ELEMENT DESTABILISANT L'ETAT DE NATURE, EN PERMETTANT L'ACCUMULATION RATIONNELLE DE LA  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

 

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Material Type: Thesis/dissertation
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Daniel Diatkine; Alain Barrère
OCLC Number: 490586977
Notes: 1986PA010008.
Responsibility: DANIEL DIATKINE ; SOUS LA DIRECTION DE ALAIN BARRERE.

Abstract:

1E) ON TRAITE DES CONCEPTIONS MONETAIRES DEVELOPPEES PAR LOCKE, HUME ET DANS LES PREMIERS TEXTES D'ADAM SMITH (LA THEORIE DES SENTIMENTS MORAUX ET LES LECTURES ON JURISPRUDENCE...). ON MONTRE QUE LA THEORIE MONETAIRE DE LOCKE EST PARTIE INTEGRANTE DE SA PHILOSOPHIE POLITIQUE. EN EFFET LA CONVENTION MONETAIRE APPARAIT COMME L'ELEMENT DESTABILISANT L'ETAT DE NATURE, EN PERMETTANT L'ACCUMULATION RATIONNELLE DE LA RICHESSE. ELLE ENGENDRE LA CONSTITUTION DE GROUPES SOCIAUX AUX INTERETS OPPOSES ET DESIGNES SOUS LES TERMES : LANDED INTEREST ET MONEYED INTEREST. LE GOUVERNEMENT CIVIL EST ALORS JUSTIFIE PAR SA POLITIQUE VISANT A MAINTENIR UN EXCEDENT DE LA BALANCE DES PAIEMENTS AFIN DE CONSERVER A LA QUANTITE DE MONNAIE UN NIVEAU JUGE ADEQUAT ET INDIQUE PAR LE TAUX D'INTERET NATUREL. 2E) LES CONCEPTIONS HUMIENNES EXPRIMENT UNE DOUBLE CRITIQUE, PHILOSOPHIQUE ET ECONOMIQUE, A L'EGARD DE CELLES DE LOCKE. DU POINT DE VUE PHILOSOPHIQUE, LA THESE SELON LAQUELLE "LA RAISON NE SAURAIT S'OPPOSER AUX PASSIONS" EXCLUE LA POSSIBILITE D'OPPOSER LE POUVOIR POLITIQUE A LA PASSION ACQUISITIVE. D'UN POINT DE VUE ECONOMIQUE, LA QUANTITE DE MONNAIE NE PEUT AVOIR LE ROLE DE VARIABLE STRATEGIQUE QU'ELLE POSSEDE CHEZ LOCKE. ON MONTRE LA DIFFICULTE DE L'ANALYSE DE HUME : D'UN COTE, HUME AFFIRME QUE LA MONNAIE EST INDISPENSABLE A LA GENERALISATION DES ECHANGES, D'UN AUTRE COTE, IL CHERCHE A DEMONTRER SA NEUTRALITE (COMME L'EXPRIME SA CONCEPTION DE LA THEORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE ET DU MECANISME D'AJUSTEMENT AUTOMATIQUE DE LA BALANCE COMMERCIALE). 3E) ON PEUT, DE LA MEME FACON, MONTRER QUE LA POSITION DE SMITH A L'EGARD DE HUME S'INSCRIT DANS UN DOUBLE REGISTRE, PHILOSOPHIQUE ET ECONOMIQUE. SMITH RECUSE LA THESE HUMIENNE SELON LAQUELLE "LA RAISON NE PEUT S'OPPOSER AUX PASSIONS", GRACE A LA THEORIE DE L'IMPARTIAL SPECTATOR. CELLE-CI LAISSE OUVERT UN ESPACE OU PEUT SE DEPLOYER UNE ACTIVITE RATIONNELLE ET EN MEME TEMPS NON NECESSAIREMENT CONFORME A LA JUSTICE. C'EST LE MARCHE QUI ASSURE L'ADEQUATION DES FINS PRIVEES A LA FINALITE SOCIALE. DU MEME COUP, SMITH OPERE UNE SUBSTITUTION DU MARCHE A LA MONNAIE COMME MODE DE SOCIALISATION ET CONSTRUIT, PAR LA-MEME, LE CONCEPT DE RICHESSE REELLE. ON ETUDIE ALORS.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Linked Data


<http://www.worldcat.org/oclc/490586977>
bgn:inSupportOf"DOCTORAT D'ETAT : Sciences économiques : Paris 1 : 1986."
library:oclcnum"490586977"
library:placeOfPublication
library:placeOfPublication
rdf:typebgn:Thesis
rdf:typeschema:Book
rdf:valueUnknown value: deg
schema:about
schema:about
schema:contributor
schema:creator
schema:datePublished"1986"
schema:description"1E) ON TRAITE DES CONCEPTIONS MONETAIRES DEVELOPPEES PAR LOCKE, HUME ET DANS LES PREMIERS TEXTES D'ADAM SMITH (LA THEORIE DES SENTIMENTS MORAUX ET LES LECTURES ON JURISPRUDENCE...). ON MONTRE QUE LA THEORIE MONETAIRE DE LOCKE EST PARTIE INTEGRANTE DE SA PHILOSOPHIE POLITIQUE. EN EFFET LA CONVENTION MONETAIRE APPARAIT COMME L'ELEMENT DESTABILISANT L'ETAT DE NATURE, EN PERMETTANT L'ACCUMULATION RATIONNELLE DE LA RICHESSE. ELLE ENGENDRE LA CONSTITUTION DE GROUPES SOCIAUX AUX INTERETS OPPOSES ET DESIGNES SOUS LES TERMES : LANDED INTEREST ET MONEYED INTEREST. LE GOUVERNEMENT CIVIL EST ALORS JUSTIFIE PAR SA POLITIQUE VISANT A MAINTENIR UN EXCEDENT DE LA BALANCE DES PAIEMENTS AFIN DE CONSERVER A LA QUANTITE DE MONNAIE UN NIVEAU JUGE ADEQUAT ET INDIQUE PAR LE TAUX D'INTERET NATUREL. 2E) LES CONCEPTIONS HUMIENNES EXPRIMENT UNE DOUBLE CRITIQUE, PHILOSOPHIQUE ET ECONOMIQUE, A L'EGARD DE CELLES DE LOCKE. DU POINT DE VUE PHILOSOPHIQUE, LA THESE SELON LAQUELLE "LA RAISON NE SAURAIT S'OPPOSER AUX PASSIONS" EXCLUE LA POSSIBILITE D'OPPOSER LE POUVOIR POLITIQUE A LA PASSION ACQUISITIVE. D'UN POINT DE VUE ECONOMIQUE, LA QUANTITE DE MONNAIE NE PEUT AVOIR LE ROLE DE VARIABLE STRATEGIQUE QU'ELLE POSSEDE CHEZ LOCKE. ON MONTRE LA DIFFICULTE DE L'ANALYSE DE HUME : D'UN COTE, HUME AFFIRME QUE LA MONNAIE EST INDISPENSABLE A LA GENERALISATION DES ECHANGES, D'UN AUTRE COTE, IL CHERCHE A DEMONTRER SA NEUTRALITE (COMME L'EXPRIME SA CONCEPTION DE LA THEORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE ET DU MECANISME D'AJUSTEMENT AUTOMATIQUE DE LA BALANCE COMMERCIALE). 3E) ON PEUT, DE LA MEME FACON, MONTRER QUE LA POSITION DE SMITH A L'EGARD DE HUME S'INSCRIT DANS UN DOUBLE REGISTRE, PHILOSOPHIQUE ET ECONOMIQUE. SMITH RECUSE LA THESE HUMIENNE SELON LAQUELLE "LA RAISON NE PEUT S'OPPOSER AUX PASSIONS", GRACE A LA THEORIE DE L'IMPARTIAL SPECTATOR. CELLE-CI LAISSE OUVERT UN ESPACE OU PEUT SE DEPLOYER UNE ACTIVITE RATIONNELLE ET EN MEME TEMPS NON NECESSAIREMENT CONFORME A LA JUSTICE. C'EST LE MARCHE QUI ASSURE L'ADEQUATION DES FINS PRIVEES A LA FINALITE SOCIALE. DU MEME COUP, SMITH OPERE UNE SUBSTITUTION DU MARCHE A LA MONNAIE COMME MODE DE SOCIALISATION ET CONSTRUIT, PAR LA-MEME, LE CONCEPT DE RICHESSE REELLE. ON ETUDIE ALORS."@fr
schema:exampleOfWork<http://worldcat.org/entity/work/id/1811174999>
schema:inLanguage"fr"
schema:name"DE LA CONVENTION A L'ILLUSION : LES CONCEPTIONS MONETAIRES DE LOCKE, HUME ET SMITH (PREMIERS TEXTES)"@fr
schema:publication
schema:publisher
wdrs:describedby

Content-negotiable representations

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.