skip to content
De la physique stellaire à la physique galactique : formation, évolution et pulsations stellaires. Modèles galactiques Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

De la physique stellaire à la physique galactique : formation, évolution et pulsations stellaires. Modèles galactiques

Author: Yann Alibert; Isabelle Baraffe; École normale supérieure (Lyon).
Publisher: [S.l.] : [s.n.], 2002.
Dissertation: Thèse de doctorat : Terre, océan, espace, astronomie : Ecole Normale Supérieure de Lyon : 2002.
Edition/Format:   Thesis/dissertation : Thesis/dissertation : French
Database:WorldCat
Summary:
La première partie de cette thèse traite de l'étude d'étoiles appelées Céphéides. Ces étoiles variables sont intéressantes notamment par la relation qui lie leur période de pulsation et leur luminosité. Cette relation fait des Céphéides un outil indispensable pour la mesure des distances et la mesure de la constante de Hubble. L'étude présentée ici prend en compte l'évolution stellaire, une analyse  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

 

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Material Type: Thesis/dissertation
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Yann Alibert; Isabelle Baraffe; École normale supérieure (Lyon).
OCLC Number: 491156293
Notes: Thèse : 2002ENSL0191.
Description: 1 vol. (159 f.) ; 30 cm.
Responsibility: par Yann Alibert ; sous la direction de Isabelle Baraffe.

Abstract:

La première partie de cette thèse traite de l'étude d'étoiles appelées Céphéides. Ces étoiles variables sont intéressantes notamment par la relation qui lie leur période de pulsation et leur luminosité. Cette relation fait des Céphéides un outil indispensable pour la mesure des distances et la mesure de la constante de Hubble. L'étude présentée ici prend en compte l'évolution stellaire, une analyse de stabilité linéaire, des modèles d'atmosphère et des spectres synthétiques. Ceci permet de déterminer de manière complètement cohérente les relations période-magnitude dans différents domaines de longueurs d'onde. Au cours de cette étude, j'ai pu montrer notamment que la métallicité a un faible effet sur la relation période-magnitude, en particulier dans le domaine des grandes longueurs d'onde. Dans la deuxième partie de cette thèse sont exposés les calculs permettant de contraindre la répartition et la masse de la matière noire baryonique Galactique, en utilisant les microlentilles gravitationnelles. J'ai étudié l'influence de la fonction de masse, en particulier dans le domaine sub-stellaire, sur l'histogramme des durées attendues des évènements microlentilles. J'ai aussi quantifié l'effet du blending sur ces mêmes histogrammes et sur la profondeur optique qui en découle. Enfin, à la suite de cette dernière partie, j'ai été amené à m'intéresser à la formation des premières étoiles de l'Univers. La fin de ce manuscript présente de début de cette étude.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Linked Data


<http://www.worldcat.org/oclc/491156293>
library:oclcnum"491156293"
library:placeOfPublication
library:placeOfPublication
owl:sameAs<info:oclcnum/491156293>
rdf:typeschema:Book
rdf:typej.2:Thesis
schema:contributor
schema:contributor
schema:creator
schema:datePublished"2002"
schema:description"La première partie de cette thèse traite de l'étude d'étoiles appelées Céphéides. Ces étoiles variables sont intéressantes notamment par la relation qui lie leur période de pulsation et leur luminosité. Cette relation fait des Céphéides un outil indispensable pour la mesure des distances et la mesure de la constante de Hubble. L'étude présentée ici prend en compte l'évolution stellaire, une analyse de stabilité linéaire, des modèles d'atmosphère et des spectres synthétiques. Ceci permet de déterminer de manière complètement cohérente les relations période-magnitude dans différents domaines de longueurs d'onde. Au cours de cette étude, j'ai pu montrer notamment que la métallicité a un faible effet sur la relation période-magnitude, en particulier dans le domaine des grandes longueurs d'onde. Dans la deuxième partie de cette thèse sont exposés les calculs permettant de contraindre la répartition et la masse de la matière noire baryonique Galactique, en utilisant les microlentilles gravitationnelles. J'ai étudié l'influence de la fonction de masse, en particulier dans le domaine sub-stellaire, sur l'histogramme des durées attendues des évènements microlentilles. J'ai aussi quantifié l'effet du blending sur ces mêmes histogrammes et sur la profondeur optique qui en découle. Enfin, à la suite de cette dernière partie, j'ai été amené à m'intéresser à la formation des premières étoiles de l'Univers. La fin de ce manuscript présente de début de cette étude."
schema:exampleOfWork<http://worldcat.org/entity/work/id/366319354>
schema:name"De la physique stellaire à la physique galactique : formation, évolution et pulsations stellaires. Modèles galactiques"
schema:publisher
schema:url

Content-negotiable representations

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.