skip to content
La face cachée de l'empire Wal-Mart Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

La face cachée de l'empire Wal-Mart

Author: Jean-Luc Paquette; Anne Panasuk; Luc Chartrand; Jean-François Lépine; Société Radio-Canada.
Publisher: Montréal : Société Radio-Canada [société productrice], ©2005.
Series: Zone libre.
Edition/Format:   Video   Visual material : FrenchView all editions and formats
Database:WorldCat
Summary:
Wal-Mart est devenu un empire colossal en misant sur les bas prix. Mais il y a justement un prix à payer pour ce genre de succès, c'est du moins ce que prétendent les syndicats qui accusent Wal-Mart de contourner les lois du travail. En fait, la politique des prix toujours plus bas ne va pas sans une pression sur les travailleurs. Comprend cinq enquêtes sur les méthodes douteuses utilisées par Wal-Mart : 1. Le  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

 

Find a copy online

Links to this item

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Material Type: Videorecording, Internet resource
Document Type: Visual material, Internet Resource
All Authors / Contributors: Jean-Luc Paquette; Anne Panasuk; Luc Chartrand; Jean-François Lépine; Société Radio-Canada.
OCLC Number: 502579052
Notes: Document produit dans le cadre de la série télévisée "Zone libre".
L'enquête au Bangladesh a aussi été diffusée au Téléjournal/Le Point (1 décembre 2005) sous le titre "La face cachée de Wal-Mart (durée : 8 min) et en reprise (15 août 2006) sous le titre : Wal-Mart et les ateliers de misère (durée 6 min). Versions modifiées. L'enquête présentée à Zone libre constitue la version intégrale.
Credits: réalisateur, Jean-Luc Paquette ; journalistes, Anne Panasuk, Luc Chartrand.
Performer(s): Présentation, Jean-François Lépine.
Description: 1 cassette (45 min) : son., coul.
Series Title: Zone libre.
Other Titles: La face cachée de Wal-Mart.
Wal-Mart et les ateliers de misère.
Zone libre (Émission de télévision).
Le Téléjournal/Le Point (Société Radio-Canada)

Abstract:

Wal-Mart est devenu un empire colossal en misant sur les bas prix. Mais il y a justement un prix à payer pour ce genre de succès, c'est du moins ce que prétendent les syndicats qui accusent Wal-Mart de contourner les lois du travail. En fait, la politique des prix toujours plus bas ne va pas sans une pression sur les travailleurs. Comprend cinq enquêtes sur les méthodes douteuses utilisées par Wal-Mart : 1. Le cas de Jonquière : les employés ont obtenu leur accréditation syndicale en août 2004. Comme les négociations n'avançaient pas, le gouvernement a nommé un arbitre pour imposer une convention collective. L'entreprise a fermé son magasin sous prétexte qu'il n'était pas rentable. Des employés témoignent de l'ambiance pendant les mois précédents la fermeture et témoignent des techniques illégales utilisées par l'entreprise. 2. Le cas de Wal-Mart, Windsor, Ontario : c'est le premier magasin à se syndiquer en 1997. La majorité des employés ont voté contre la syndicalisation mais la Commission des relations de travail l'a accordée quand même. Elle jugeait que Wal-Mart avait utilisé l'intimidation pour empêcher l'implantation du syndicat. Wal-Mart multipliait sans cesse les recours judiciaires et les employés multipliaient les manifestations contre le syndicat ce qui allait à l'encontre du Code du travail. Voyant ses finances s'affaiblir considérablement, le syndicat a été obligé de se retirer. 3. Enquête au Bangladesh : Wal-Mart est le plus important acheteur de vêtements confectionnés dans ce pays. L'entreprise s'est dotée d'un code de conduite et s'est engagée entre autres à ne pas faire travailler des enfants de moins de 14 ans ce qui n'a pas été respecté. Après avoir confirmé les faits, l'entreprise a annulé l'ensemble de ses commandes dans deux de ses usines. L'enquête précise que les vérifications faites par Wal-Mart auprès de ses fournisseurs n'ont pas été adéquates et que l'entreprise a été incapable de respecter son propre code de conduite. 4. Le cas Tom Coughlin : il fut un des premiers partenaires du fondateur Sam Walton. Il est accusé d'avoir détourné jusqu'à $500 000 pour des dépenses personnelles alors que M. Coughlin affirme que c'était des dépenses engagées pour activités antisyndicales qu'il avait payé personnellement pour ne pas laisser de trace. 4. Département de boucherie, Jacksonville, Texas : suite à l'accrédiation en 2000, Wal-Mart a décidé de transformer la chaîne de travail et de ne vendre que de la viande préemballée. Cette décision a provoqué la fermeture de l'ensemble des succursales de boucheries de Wal-Mart aux États-Unis. Toujours la même technique, l'entreprise multiplie ses recours aux tribunaux et porte constamment en appel les décisions administratives et judiciaires favorables aux syndicats.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Linked Data


<http://www.worldcat.org/oclc/502579052>
library:oclcnum"502579052"
library:placeOfPublication
library:placeOfPublication
owl:sameAs<info:oclcnum/502579052>
rdf:typeschema:Movie
rdfs:seeAlso
rdfs:seeAlso
rdfs:seeAlso
rdfs:seeAlso
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:contributor
schema:contributor
schema:contributor
schema:contributor
schema:contributor
schema:copyrightYear"2005"
schema:datePublished"2005"
schema:exampleOfWork<http://worldcat.org/entity/work/id/375659371>
schema:name"La face cachée de l'empire Wal-Mart"
schema:publisher
schema:url

Content-negotiable representations

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.