aller au contenu
The language of silence : West German literature and the Holocaust Aperçu de cet ouvrage
FermerAperçu de cet ouvrage

The language of silence : West German literature and the Holocaust

Auteur : Ernestine Schlant; Mazal Holocaust Collection.
Éditeur : New York : Routledge, 1999.
Édition/format :   Livre imprimé : EnglishVoir toutes les éditions et tous les formats
Base de données :WorldCat
Résumé :
Examines the writings of non-Jewish West German novelists from 1949 to 1990 to explore how West Germans remember the Holocaust and handle the burden of guilt associated with it.
Getting this items online copy... Getting this items online copy...

Trouver un exemplaire dans la bibliothèque

Getting this items location and availability... Getting this items location and availability...

WorldCat

Chercher l’ouvrage dans les bibliothèques à travers le monde
Des bibliothèques à travers le monde possèdent cet ouvrage

Détails

Genre/forme : Criticism, interpretation, etc
Format : Book
Tous les auteurs / collaborateurs : Ernestine Schlant; Mazal Holocaust Collection.
ISBN : 0415922194 9780415922197 0415922208 9780415922203 9780203010099 0203010094
Numéro OCLC : 39756297
Description : x, 277 pages ; 24 cm
Contenu : The first postwar decade: Heinrich Boll, Wolfgang Koeppen --
Documentary literature: Alexander Kluge, Gunter Grass --
Autobiographical novels: generational discord --
Autobiographical novels: Hanns-Josef Ortheil --
The war on the Eastern front: Hermann Lenz --
Ruptures and displacements: Gert Hofmann --
Restitution of personal identity?: Alfred Andersch, Peter Hurtling, Gert Hofmann --
Speeches and controversies --
Post-unification: Bernhard Schlink, Peter Schneider, W.G. Sebald.
Responsabilité : Ernestine Schlant.

Résumé :

An analysis of West German literature as it tries to come to terms with the holocaust and its impact on post-war German society.  Lire la suite...
Récupération de notes sur cet ouvrage Récupération de notes sur cet ouvrage

Critiques

Critiques éditoriales

Synopsis de l’éditeur

"As Ernestine Schlant's fascinating new book makes abundantly clear, postwar German literature may serve as a gauge--or what she prefers to call a 'seismograph'--for examining the repeated attempts Lire la suite...

 
Critiques d’utilisateurs

Étiquettes

Soyez le premier.
Confirmez cette demande

Vous avez peut-être déjà demandé cet ouvrage. Veuillez sélectionner OK si vous voulez poursuivre avec cette demande quand même.

Fermer la fenêtre

Veuillez vous identifier dans WorldCat 

Dont have an account? You can easily créez un compte gratuit.