skip to content
Par le trou de la serrure : une histoire de la pudeur publique, XIXe-XXIe siècle Preview this item
ClosePreview this item

Par le trou de la serrure : une histoire de la pudeur publique, XIXe-XXIe siècle

Author: Marcela Iacub
Publisher: [Paris] : Fayard, ©2008.
Series: Histoire de la pensée (Fayard (Firm))
Edition/Format:   Print book : FrenchView all editions and formats
Database:WorldCat
Summary:
"En 1857, un groupe de jeunes gens s'abandonnant aux joies d'une partouze dans un hôtel particulier sont condamnés pour outrage public à la pudeur, parce qu'un curieux les épiait par le trou de la serrure. En 1893, les étudiants des Quatr'z Arts déclarent aux juges la guerre du nu. Dans les années 1960, les nudistes et les femmes en monokini provoquent des controverses passionnées. Chaque fois les mêmes  Read more...
Getting this item's online copy... Getting this item's online copy...

Find a copy in the library

Getting this item's location and availability... Getting this item's location and availability...

WorldCat

Find it in libraries globally
Worldwide libraries own this item

Details

Genre/Form: History
Additional Physical Format: Online version:
Iacub, Marcela.
Par le trou de la serrure.
[Paris] : Fayard, ©2008
(OCoLC)609227529
Online version:
Iacub, Marcela.
Par le trou de la serrure.
[Paris] : Fayard, ©2008
(OCoLC)632059790
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Marcela Iacub
ISBN: 9782213633992 2213633991
OCLC Number: 226166621
Description: 352 pages ; 22 cm.
Series Title: Histoire de la pensée (Fayard (Firm))
Responsibility: Marcela Iacub.

Abstract:

"En 1857, un groupe de jeunes gens s'abandonnant aux joies d'une partouze dans un hôtel particulier sont condamnés pour outrage public à la pudeur, parce qu'un curieux les épiait par le trou de la serrure. En 1893, les étudiants des Quatr'z Arts déclarent aux juges la guerre du nu. Dans les années 1960, les nudistes et les femmes en monokini provoquent des controverses passionnées. Chaque fois les mêmes questions se posent : où finit le public et où commence le privé? Que peut-on montrer, que doit-on cacher? A travers une enquête qui mêle le droit, l'architecture, la littérature et la psychiatrie, Marcela Iacub raconte l'histoire de la pudeur publique. On y découvre comment le droit a longtemps partagé le monde visible entre licite et illicite, substituant à l'espace réel un espace institutionnel et politique. Aujourd'hui, ce vieux mot de pudeur a disparu de nos codes pour être remplacé par celui de Sexe. Mais, loin de faire le récit épique d'une liberté durement conquise, Marcela Iacub analyse les transformations des techniques par lesquelles l'Etat s'est donné notre sexualité en spectacle au cours des deux derniers siècles, et a conditionné nos espaces, nos vêtements, nos pratiques et même certaines de nos maladies mentales. Elle invite ainsi à une histoire politique du regard"--Page 4 of cover.
Retrieving notes about this item Retrieving notes about this item

Reviews

User-contributed reviews

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.