skip to content
Le suicide de Gros : les peintres de l'Empire et la génération romantique Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

Le suicide de Gros : les peintres de l'Empire et la génération romantique

Author: Sébastien Allard; Marie-Claude Chaudonneret
Publisher: Paris : Gourcuff Gradenigo, ©2010.
Edition/Format:   Book : FrenchView all editions and formats
Database:WorldCat
Summary:
"En 1835, le peintre Antoine-Jean Gros se suicide en se jetant dans la Seine, peu de temps après le Salon où il avait présenté Hercule et Diomède. Les critiques virulentes à l'encontre de ce tableau ont longtemps été considérées comme la cause de sa mort. Cet ouvrage réexamine les pièces de ce dossier et, particulièrement, la manière dont cette mort " honteuse " a été rapportée, transformée, voire  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

 

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Named Person: Antoine-Jean Gros, baron; Antoine-Jean Gros, baron
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Sébastien Allard; Marie-Claude Chaudonneret
ISBN: 9782353400904 2353400906
OCLC Number: 688495741
Description: 159 p. : ill. (chiefly col.) ; 22 x 24 cm.
Contents: Pt. 1. Le suicide de gros --
Une mort indigne --
L'artiste et l'immortalité --
De la pathologie sociale à la pathologie médicale --
Pt. 2. Les peintres de l'empire dans la société nouvelle --
Le Salon de 1814: la revanche de 1810? --
1814-1817 : l'irrésistible ascension de Gérard --
Les maîtres et les premières grandes commandes de la monarchie --
Les maîtres et le musée du Luxembourg --
Peindre une vraie peinture d'histoire --
Pt. 3. Une génération nouvelle de peintres --
" M. David a raison, Ingres est dangereux et séduisant" --
Une autre peinture de bataille --
Gros et Géricault : le sujet contemporain comme "vraie " peinture d'histoire --
Les tableaux de l'Empire de nouveau exposés au public --
Pt. 4. Les ateliers à l'épreuve du salon et du musée --
Le Salon, l'opinion publique --
Le musée, lieu d'émulation et d'émancipation --
L'atelier de David, l'atelier de Gros --
Le cursus académique contesté --
L'atelier " libéral " de Guérin et les fraternités artistiques --
Gros et Ingres : le combat singulier
Responsibility: Sébastien Allard et Marie-Claude Chaudonneret.

Abstract:

"En 1835, le peintre Antoine-Jean Gros se suicide en se jetant dans la Seine, peu de temps après le Salon où il avait présenté Hercule et Diomède. Les critiques virulentes à l'encontre de ce tableau ont longtemps été considérées comme la cause de sa mort. Cet ouvrage réexamine les pièces de ce dossier et, particulièrement, la manière dont cette mort " honteuse " a été rapportée, transformée, voire maquillée. C'est toute la question de l'artiste moderne qui est posée dans ce débat. Cet épisode met en lumière les difficultés éprouvées par les grands peintres de l'Empire, la plupart élèves de David, à gérer les mutations de la société après 1815, notamment la liberté accordée aux artistes recevant des commandes de l'État et la confrontation directe avec l'opinion publique, par l'intermédiaire du Salon. Gros, Gérard, Girodet et Guérin adoptèrent des stratégies diverses et propres pour assurer le maintien de leur notoriété, voire de leur pouvoir, en particulier face à une génération nouvelle pressée d'arriver. L'ouvrage montre comment, dans la société moderne, la rencontre de ces deux générations s'est cristallisée autour de la finalité et de la survie de la peinture d'histoire. À la faveur d'une liberté nouvelle dans le système des beaux-arts, dans un pays en paix et de nouveau prospère, les artistes et les critiques reprennent en les réactualisant des débats initiés dans les années 1790 et en partie occultés par la constitution d'une épopée napoléonienne, traduite en images par David et ses meilleurs élèves." P. [4] of cover.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Linked Data


<http://www.worldcat.org/oclc/688495741>
library:oclcnum"688495741"
library:placeOfPublication
library:placeOfPublication
owl:sameAs<info:oclcnum/688495741>
rdf:typeschema:Book
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:about
schema:contributor
schema:copyrightYear"2010"
schema:creator
schema:datePublished"2010"
schema:description""En 1835, le peintre Antoine-Jean Gros se suicide en se jetant dans la Seine, peu de temps après le Salon où il avait présenté Hercule et Diomède. Les critiques virulentes à l'encontre de ce tableau ont longtemps été considérées comme la cause de sa mort. Cet ouvrage réexamine les pièces de ce dossier et, particulièrement, la manière dont cette mort " honteuse " a été rapportée, transformée, voire maquillée. C'est toute la question de l'artiste moderne qui est posée dans ce débat. Cet épisode met en lumière les difficultés éprouvées par les grands peintres de l'Empire, la plupart élèves de David, à gérer les mutations de la société après 1815, notamment la liberté accordée aux artistes recevant des commandes de l'État et la confrontation directe avec l'opinion publique, par l'intermédiaire du Salon. Gros, Gérard, Girodet et Guérin adoptèrent des stratégies diverses et propres pour assurer le maintien de leur notoriété, voire de leur pouvoir, en particulier face à une génération nouvelle pressée d'arriver. L'ouvrage montre comment, dans la société moderne, la rencontre de ces deux générations s'est cristallisée autour de la finalité et de la survie de la peinture d'histoire. À la faveur d'une liberté nouvelle dans le système des beaux-arts, dans un pays en paix et de nouveau prospère, les artistes et les critiques reprennent en les réactualisant des débats initiés dans les années 1790 et en partie occultés par la constitution d'une épopée napoléonienne, traduite en images par David et ses meilleurs élèves." P. [4] of cover."
schema:exampleOfWork<http://worldcat.org/entity/work/id/761997261>
schema:genre"Criticism, interpretation, etc."
schema:name"Le suicide de Gros : les peintres de l'Empire et la génération romantique"
schema:numberOfPages"159"
schema:publisher
schema:url
schema:workExample

Content-negotiable representations

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.