WorldCat Identities

Jarry, Anne (1959-....).

Overview
Works: 4 works in 7 publications in 1 language and 10 library holdings
Roles: Author, Thesis advisor, Opponent
Publication Timeline
.
Most widely held works by Anne Jarry
Le système nerveux entérique humain régule la perméabilité paracellulaire et la prolifération de la barrière épithéliale intestinale : nouvelles fonctions indentifiées à l'aide d'un modèle de co-culture by Férial Toumi( Book )

2 editions published in 2003 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

La barrière épithéliale intestinale est une structure dynamique constituée d'une monocouche de cellules épithéliales polarisées et reliées entre elles par les jonctions serrées, complexes multi-protéiques reliés au filaments d'actine. L'homéostasie de cette barrière est notamment assurée par un équilibre entre prolifération/différenciation/mort cellulaire et un équilibre entre perméabilité aux nutriments/électrolytes et étanchéité vis-à-vis des agents pathogènes endoluminaux. Ce travail de thèse visait à déterminer le rôle du système nerveux entérique (SNE) dans le contrôle de l'homéostasie de la barrière épithéliale intestinale. La mise au point d'un modèle de co-culture plexus sous-muqueux coliques humains/lignée épithéliale colique humaine a permis de montrer que le SNE module 1) la perméabilité paracellulaire (flux de dextran-FITC 4 kDa et d'inuline-FITC) et l'expression de la protéine associée aux jonctions serrées ZO-1 (protéine et ARNm et 2) la prolifération cellulaire. Ces effets sont en partie médiés par une voie VIPergique. Enfin, 3) le VIP module la production d'IL-8 (sécrétion baso-latérale et ARNm) par une voie en partie dépendante des MAP kinases ERK1/2 et p38 et indépendante de la PKA. Ces travaux montrent que le SNE est un régulateur clé de l'homéostasie de la BEI et permettent d'envisager une approche neuro-pharmacologique des altérations de la perméabilité intestinale et des phénomènes d'hyperprolifération observés au cours des pathologies inflammatoires et infectieuses intestinales
Rôle antitumoral de l'orexine A et des ligands biaisés dans les cancers digestifs : Impact sur le trafic intracellulaire d'OX1R by Stéphanie Dayot( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Orexins are hypothalamic neuropeptides, which have two isoforms, A and B (OxA and OxB, respectively). They interact with two G protein-coupled receptor (GPCR) subtypes, OX1R and OX2R. Once activated, these two receptors induce the mobilization of intracellular Ca2+ via the Gq protein. In the team, where I began my PhD, it was clearly show that the orexins/OX1R system had anti-tumor properties in some cancers including colon cancer (Voisin et al., 2011). It has been showed that OxA but also OxB induce mitochondrial apoptosis via OX1R. These results mean that the orexins/OX1R system represents a potential target in the treatment of colon cancer.My first objective was to study the role of orexins and in particular OxA on pancreatic ductal adenocarcinoma (PDAC) in human. This work showed that OX1R was expressed in 96% of PDACs tested. In addition, I have shown that OX1R is expressed early in pre-cancerous lesions (PanIN). I have demonstrated that the PDAC-derived human cell line, the AsPC-1 line, expressed OX1R, and that OxA was able to induce mitochondrial apoptosis comparable to that observed in colon cancers (Voisin et al. 2011). Finally, suprisingly, my results show that almorexant, a DORA antagonist, has antitumor properties identical to OxA, the natural agonist of OX1R. The unexpected results of the almorexant with regard to its anti-tumor properties challenged me and thus determined the axis of my second objective. So I wanted to know if this effect was only related to the PDAC or if it was more widely effective in other cancers in particular colon cancer. For this, I studied the effect of almorexant in cell lines derived from human colon adenocarcinoma, lines HT-29 and LoVo. In addition, in collaboration with B. Robert's group (CRCM, INSERM U1194, Montpellier)we have developed, by a "phage display" strategy, an agonist antibody that mimicked the effects of OxA on the same cancer cells. My third objective was to study the phenomena of OX1R internalization under the action of OxA and its intracellular traffick by confocal microscopy and images analysis approaches. Indeed, so far, little or nothing is known. Several vesicle markers associated with the internalization of proteins have been used. Of course, in view of the almorexant unexpected effects, it seemed important for me to study its impact on the regulation.To conclude, the OX1 receptor is a potential target for the therapeutic treatment of human adenocarcinoma of the colon and pancreas. In addition, the demonstration that almorexant and the C2 antibody mimic the proapoptotic and antitumor effects of OxA, represents a very good alternative to the natural peptide whose disadvantages in terms of stability and administration may represent a brake in its possible therapeutic use. In addition, the membrane expression of the OX1 receptor within the cell and its fate is different depending on the ligand. These data are therefore of interest for a therapeutic point of view because the almorexant as the antibody C2 allow the OX1 receptor to stay expressed on the cell surface and thus to be available for its proapoptotic activity
Rôle de l'inflammasome des cellules tumorales dans l'immunosurveillance des cancers colorectaux par les lymphocytes T infiltrant la tumeur ( TILs) by Linda Bilonda Mutala( )

1 edition published in 2020 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Dans les cancers colorectaux (CCR), les interactions entre cellules tumorales et lymphocytes T infiltrant la tumeur (TILs) jouent un rôle majeur, étant donné l'impact pronostique des TILs et d'une signature transcriptomique Th1/Tc1. La présence de points de contrôle immunitaire capables de contrecarrer cette réponse Th1/Tc1 anti-tumorale dans les tumeurs solides a été à l'origine du développement de l'immunothérapie, qui, bien que prometteuse dans les CCR, n'est efficace que dans un sous-groupe minoritaire de patients ayant une instabilité microsatellitaire (MSI). D'où la nécessité de développer des biomarqueurs, facilement utilisables en routine clinique, prédictifs d'une réponse Th1/Tc1 et de la réponse aux immunothérapies, et de déterminer des voies de signalisation susceptibles de réactiver une réponse immunitaire déficiente. Un candidat potentiel est l'inflammasome, plateforme de l'immunité innée dont la protéine effectrice est la caspase-1, qui peut maturer l'IL-18 et générer une réponse Th1/Tc1/IFNƴ. Bien que l'inflammasome ait un rôle émergent en immuno-oncologie, son statut et son rôle modulateur de la réponse Th1/Tc1 n'est pas connue dans les CCR. Notre étude est basée sur l'exploitation de cohortes de CCR rétrospective et prospective, en collaboration avec les Cliniciens du CHU de Nantes, ainsi que sur un modèle ex vivo de cultures d'explants de CCR que nous avons développé, couplé à des analyses multiparamétriques. Nous montrons que le facteur de transcription Tbet est un biomarqueur 1) pronostique et prédictif d'une réponse Th1/Tc1/IFNƴ préexistante dans les CCR, facilement analysable en routine clinique et 2) prédictif de la réponse aux immunothérapies, tout au moins dans le modèle de culture d'explants. Cette réponse Th1/Tc1 est modulée par l'axe caspase-1/IL-18 de l'inflammasome, qui est présent dans les cellules tumorales de la majorité des CCR. De plus, nous identifions trois sous-groupes de CCR en fonction de l'axe caspase-1/IL-18/TILs Tbet+/IFNƴ et du statut microsatellitaire, dont l'impact pronostique sera évalué. Nos résultats suggèrent que les cellules tumorales des CCR sont des cellules de l'immunité innée, capables de moduler la réponse Th1/Tc1 des TILs via l'axe caspase-1/IL-18 de leur inflammasome. Cet axe pourrait être une cible thérapeutique potentielle pour améliorer la réponse Th1/Tc1 dans les CCR
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.93 for Rôle de l ... to 0.99 for TISSU LYMP ...)

Languages
French (7)