WorldCat Identities

Mouraud-Nedellec, Sophie (1979-....).

Overview
Works: 1 works in 1 publications in 1 language and 2 library holdings
Roles: Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Sophie Mouraud-Nedellec
Effet de l'administration anténatale de bétaméthasone avant 34 semaines d'aménorrhées sur la morbidité néonatale des prématurés nés entre 34 et 36 semaines d'aménorrhées plus 6 jours by Sophie Mouraud-Nedellec( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Objectifs: Déterminer si l'administration anténatale de bétaméthasone avant 34+0 SA réduit la morbidité néonatale des prématurés nés entre 34+0 et 36+6 SA. Matériel et Méthodes: Etude rétrospective à la maternité Port-Royal comparant l'incidence des principales complications néonatales de la prématurité chez des nouveau-nés singletons nés entre 34+0 et 36+6 SA, exposés ou non, avant 34+0 SA, aux corticoïdes. Le critère de jugement principal était une variable composite de morbidité néonatale. L'analyse statistique a comporté une régression logistique afin de réduire l'influence des facteurs de confusion inhérents au caractère rétrospectif de l'étude. Nous avons aussi procédé à une enquête téléphonique auprès des maternités d'Ile-de-France (IDF) sur la prescription des corticoïdes entre 34+0 et 36+6 SA. Résultats: Entre le 01/01/2005 et le 31/12/2008, 462 prématurés issus de grossesses singletons sont nés entre 34+0 et 36+6 SA, parmi lesquels 157 (34%) ont été exposés avant 34+0 SA aux corticoïdes. Les complications respiratoires; neurologiques et digestives de la prématurité étaient plus fréquentes chez les enfants exposés que chez les enfants non exposés. Un mauvais état néonatal (MEN) était retrouvé chez 19.1% (30/157) d'entre eux contre 7.5% (23/305) chez les enfants non exposés (OR 2,9; 95% IC[1,6-5,2]). Après régression logistique, l'exposition anténatale aux corticoïdes n'était pas un facteur de risque de MEN (ORa 1,7; 95% IC[0,8-3,4]). Seuls la césarienne et le terme de naissance étaient prédictifs d'un MEN (ORa 2,7; 95% IC[1,2-5,7] et ORa 3,0; 95% IC[1,3-6,9], respectivement). Deux tiers des maternités d'IDF prescrivent des corticoïdes à ces termes. Conclusion : L'administration anténatale de corticoïdes avant 34+0 SA n'était pas associée à une réduction de la morbidité néonatale des prématurés nés entre 34+0 SA et 36+6 SA. Nos résultats n'apportent pas d'argument indirect pour une efficacité des corticoïdes administrés entre 34+0 et 36+6 SA. Seul un essai randomisé permettrait de conclure
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.00 (from 0.00 for Effet de l ... to 0.00 for Effet de l ...)

Alternative Names
Nedellec, Sophie

Languages
French (1)