WorldCat Identities

Institut supérieur de biotechnologie (Monastir, Tunisie)

Overview
Works: 12 works in 17 publications in 1 language and 20 library holdings
Roles: Degree grantor, Other
Publication Timeline
.
Most widely held works by Tunisie) Institut supérieur de biotechnologie (Monastir
Evolution et dynamique de la rage canine en Afrique by Chiraz Talbi( Book )

2 editions published in 2009 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Genetic diversity of lyssaviruses is reflected in the ability of lyssavirus to colonize numerous ecological niches and new hosts. During the epidemic spread, RNA viruses evolve rapidly and can accumulate informative mutations in their genome, the spatial diffusion therefore, leaves its imprint on the genome. Reconstructing the history of the spatial distribution based on genomic sequences can therefore help to understand the epidemiological dynamic evolution.In this work, we first studied the genetic diversity of lyssavirus, and then we specifically addressed the question of the evolution and dynamics of dog rabies viruses in Africa. The phylogenetic analysis of 22 complete genomes confirms the separation of lyssavirus in 7 genotypes. The comparison based on the whole genome leads us to propose new criteria for defining a new genotype. The study of dog rabies virus in Africa shows that they are associated with the emergence of tow lineages: Africa 1 and Africa 2 introduced into this region only recently (probably <200 years ago). Spatial Dynamic analysis revealed that there was no spread of rabies between the countries of northern Africa and those of the sub-Saharan region.This distribution is rather characterized by east to west spread across west and north Africa. These investigations provide insight into the genetic structure and geographical populations of dog RABV and the dynamics of rabies in domestic dogs, which is crucial to identify effective strategies for eliminating rabies
Implication de la protéine cellulaire STAUFEN dans le réplication du virus de la rage by Mohamed Chteoui( Book )

2 editions published in 2011 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

La rage est une encéphalomyélite virale qui continue de clamer 55000 vies humaines par an dans le monde. Notre unité élabore des stratégies antivirales pour la mise au point de nouvelles molécules inhibitrices. Durant ce travail, nous avons tenté de bloquer différentes étapes du cycle viral. Les dermaseptines(S)sont des peptides naturels qui se fixent aux membranes et interagissent avec l'entrée des virus enveloppés. Nous avons testé plusieurs dermaseptines contre le virus de la rage et montré que 5µM de S4 inhibent >90% de l'infection virale avec une cytotoxicité faible. S4 possède en outre une activité post-infection qui pourrait permettre son utilisation en traitement antirabique local au niveau de la morsure. Concernant l'étape de réplication, nous avons montré le fort potentiel antiviral de peptides mimant l'extêmité NH2 de la phosphoprotéine P connue pour interagir fortement avec l'ARN polymérase ARN dépendante (L) et la nucléoprotéine au sein du complexe de réplication. L'inhibition par interférence avec le complexe est plus forte >95% et plus durable avec P60 et P57 qu'avec P42, aussi bien sur un réplicon viral en cellules que pour l'infection de neurones. Le troisième volet de ce travail a été consacré à l'identification de partenaires cellulaires de la L virale en criblant une banque d'ADNc par la technique du double-hybride. Nous avons montré que la protéine Staufen interagit par son extrémité COOH avec l'extrémité COOH de la prtéine L. Durant l'infection elle est localisée au sein des corps de Négri et des résultats préliminaires laissent penser qu'elle pourrait être impliquée dans le transport des protéines virales le long du cytosquelette
Etude des mécanismes des rythmes de tolérance d'un antihistaminique H1 (Loratadine) : approche chronopharmacologique et pharmacogénétique by Dorra Dridi( Book )

2 editions published in 2007 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

L'organisation cyclique et temporelle est une propriété fondamentale de la matière vivante. Cette rythmicité d'origine génétique influence les effets des xénobiotiques, y compris les médicaments, selon le moment ou le rythme de leur administration. La tolérance et la pharmacocinétique de la loratadine, agent antihistaminique H1, utilisée dans le traitement symptomatique de diverses manifestations allergiques, ont été étudiées sous l'angle chronobiologique chez la souris. L'administration du médicament par voie orale a été effectuée à 6 stades circadiens : 1, 5, 9, 13, 17 et 21 heures Après le Début de la Lumière (h .ADL) chez des souris synchronisées par 12 h de lumaière et 12 h d'obscurité. Les résultats des études de chronotolérance ont montré que quelque soit l'index de toxicité étudié : poids corporel, taux de survie, durée de survie, ataxie, leucopénie et nephrotoxicité, l'heure de variation rythmique de la susceptibilité tissulaire a été aussi recherchée, en étudiant le stressoxydant dans trois tissus : foie, rein et cerveau. La peroxydation lipidique (estimée par le taux de MDA) varie en fonction de deux facteurs : organe et heure d'administration de la loratadine. Ce taux est le plus élevé dans le rein et le plus faible dans le cerveau. Il évolue selon un rythme circadien, dont le pic est localisé au début de la phase de repos diurne pour le foie et le rein et au milieu de la phase d'activité nocturne pour le cerveau. Les études histologiques ont montré des altérations hépatiques variables en fonction de l'heure d'administration de la loratadine. La meilleure et la moindre tolérance hépatique sont localisés respectivement à 17 et à 9 h.ADL. Ainsi, le rythme du stress oxydant au niveau des trois organes étudiés, contrairement à celui des altérations hépatiques, ne présente pas de corrélation avec celui de la toxicité de la loratadine. Des études in vitro du métabolisme de la loratadine et de la cinétique enzymatique des principaux cytochromes P450 , ont été aussi effectuées. Ainsi, on a identifié chez l'Homme les métabolites de phase I (monohydroxy loratadine, dihydroxy loratadine, loratadine à acide carboxylique, desloratadine, monohydroxy, dihydroxy desloratadine et les hydroxy-analogues de la desloratadine à noyau piperidine aromatisé), grâce aux techniques sensibles et spécifiques de LC-MS/MS. On a montré aussi que les gènes CYP 63A4 et CYP 2D6 sont les plus impliqués dans le métabolisme de la loratadine et que les polymorphismes génétiques du CYP 2D6*4 et du CYP 3A5*3 sont associés à des variations du métabolisme hépatique de ce médicament. L'étude chronopharmacocinétique plasmatique de la loratadine a montré une variation significative de la plupart des paramètres cinétiques en fonction de l'heure d'administration. L'heure de meilleure tolérance correspond à celle de maximum de clairance. Ainsi, les processus chronopharmacocinétiques sont les principaux mécanismes des rythmes de tolérance. Ainsi, la prise en compte, à la fois des données pharmacogénétiques, des rythmes circadiens de tolérance et de pharmacocinétique, en fonction de l'heure d'administration de la loratadine, permettrait une optimisation de la tolérance à cet anti-H1 et un meilleur contrôle des maladies allergiques
Approche multi-marqueurs pour l'évaluation de l'état de santé du golfe de Tunis : étude des réponses biochimiques, physiologiques et cytologiques des mollusques bivalves exposés aux effluents des oueds by Sofiène Tlili( )

2 editions published in 2012 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Research in ecotoxicology currently focuses to fill the gap existing between sub-organismal responses (e.g. biomarkers) to toxicants and effects occurring at higher levels of biological organisation (e.g. population). In this context, the main objective of this PhD thesis was to contribute to the eco-toxicological risk assessment of the Gulf of Tunis across the use of the intra-sedimentary bivalve Donax trunculus. A battery of biomarkers measured at different level of biological organization (biochemical, physiological and population) was assessed. Links between the responses at the infra-individual level (core biomarkers) to supra-individual level (structure and population's dynamic) were depicted. Results of biochemical markers were incorporate into two biomarkers integrated indices (Integrated Biomarker Response: IBR and Health Status Index: HIS). Finally, a new biomonitoring tool based on the combined use of reproduction endpoints, allometry relationships and biological indices was proposed and discussed
Effet de stress technologiques sur la survie de différents modèles bactériens : applications particulières aux stress thermique, osmotique, acide et la lumière pulsée by Noura Elmnasser( Book )

2 editions published in 2007 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Listeria monocytogenes is an ubiquitous bacterial species known to be a major hazard in food safety. At first, we have assessed the behaviour of 3 strains of L. monocytogenes in relation to cold, saline and acid stress in food system and in laboratory conditions. Results of this study indicate that L. monocytogenes is capable of survival but not growth on the surface of frozen raw salmon for a period of at least 10 months. Nevertheless, freezing is a way of reducing the linked risk Listeria for the seafood products industry. These 3 strains are able to grow in the presence of high concentrations in salt (10 % NaCl) in neutral and acid pH at 37, 25 and 4°C. Then, the effects of broad spectrum pulsed light on the survival of L. monocytogenes, Ps. fluorescens and Ph. phosphoreum populations on agar, in a liquid medium and on food were investigated. The present study clearly demonstrates the potential of pulsed light for bacterial inactivation. Complete inactivation of these bacteria can be achieved within a few microseconds. The microbicidal effect depends on the position of the microbes, so that any shadowing of target cells must be avoided. A solution of DNA was used to demonstrate DNA strand-breaking after pulsed light treatment. The influence of pulsed light treatment on protein components of milk was evaluated by means of spectroscopy ultraviolet, spectrofluorimetry, electrophoresis and HPLC. The pulsed light treatment did not produce any significant changes of protein components
Etudes des mécanismes cellulaires et moléculaires de l'infection à coxsackievirus B4 dans un modèle animal by Hela Jaidane( Book )

1 edition published in 2007 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Nombreuses sont les études épidémiologiques ayant associé les infections à entérovirus, et notamment à coxsackievirus B4 (CV-B4), à l'émergence du diabète de type 1 (DT1) chez les sujets génétiquement prédisposés. Les investigations expérimentales suggèrent que plusieurs mécanismes pathogéniques de l'infection à CV-B4 sont en mesure de participer au processus de destruction des cellules [beta] du pancréas. Il ne peut être exclu que l'infection d'autres tissus que le pancréas puisse contribuer à la genèse de la maladie. Le DT1 étant une pathologie auto-immune, il est important de mieux connaître l'impact de l'infection des organes lymphoïdes, et notamment du thymus, siège central d'établissement de la tolérance vis-à-vis des antigènes du soi, dans le développement de la maladie. Pour commencer, il est nécessaire de connaître le devenir de CV-B4 suite à son introduction dans l'organisme par voie naturelle. Ainsi nous avons mis au point un modèle d'infection de souris Swiss par la souche diabétogène CV-B4 E2 inoculée par la voie orale. Le génome viral, recherché par RT-PCR et RT-PCR semi-nichée, a été retrouvé jusqu'à plus de 70 jours post-infection (p.i.) dans divers tissus : intestin, ganglions mésentériques, coeur, pancréas, mais aussi rate, thymus et sang. Ces résultats suggèrent que CV-B4 E2 peut provoquer une infection systémique avec atteinte des organes lymphoïdes. Afin de mieux comprendre l'interaction entre CV-B4 et le tissu lymphoïde, nous avons infecté des cultures primaires de cellules spléniques et thymiques totales dérivées de souris BALB/c et C3H/HeN par la souche diabétogène CV-B4 E2 et la souche prototype CV-B4 JVB. L'infection est mise en évidence en faisant appel à une approche sensible de RT-PCR semi-nichée. La réplication virale, prouvée par la détection de brins négatifs du génome de CV-B4 dans les cellules et de progénies virales dans les surnageants de culture, semble dépendre du patrimoine génétique de l'hôte puisqu'elle n'a été obtenue qu'avec les cellules dérivées des souris BALB/c. Par ailleurs l'infection ne s'est pas traduite par une réponse IFN[alpha] puisque ce dernier, recherché à l'aide d'une méthode biologique, n'a été retrouvé que dans les cultures infectées par le virus de Sendai (SV). L'infection de cellules thymiques par CV-B4 E2 et par CV-B4 JVB, et ses conséquences sur l'expression d'IGF2 ont été étudiées dans un modèle in vitro. IGF2 est une protéine qui participerait à l'éducation des lymphocytes T à tolérer les principaux auto-antigènes des cellules ß. Une lignée murine de cellules épithéliales thymiques, MTE4-14, a été infectée par CV-B4 E2 et CV-B4 JVB. Ces deux souches virales peuvent infecter les MTE de manière persistante avec des conséquences cytologiques différentes : effet cytopathique et cytolyse d'une partie des cellules dans le cas de CV-B4 E2 et pas d'effet notable dans le cas de CV-B4 JVB. L'infection est caractérisée par une production continue de particules infectieuses, des quantités relatives des brins positifs et négatifs d'ARN viral intracellulaire similaires, et dans le cas de CV-B4 E2, par l'infection d'une importante proportion de cellules (attestée par l'immunomarquage de la protéine virale VP1). Par ailleurs, l'infection à CV-B4 E2 s'est traduite par une diminution significative (mise en évidence par une approche semi-quantitative) des transcrits d'IGF2. L'infection de cultures organotypiques de thymus foetal de souris CD-1 a également été étudiée. Nous avons observé que CV-B4 E2, mais pas CV-B4 JVB, peut se répliquer dans ce système comme attesté par la détection de brins négatifs d'ARN viral intracellulaire par RT-PCR quantitative et de particules infectieuses dans le surnageant de culture. CV-B4 E2 ne provoque pas d'altération cytologique ou histologique apparente dans les cultures organotypiques de thymus foetal de souris, mais il est capable d'y entraîner des anomalies des populations thymocytaires (étudiées par cytométrie en flux) suggérant une perturbation du processus de maturation/différenciation des thymocytes. Au total, nos résultats montrent que CV-B4 est capable d'atteindre la rate et le thymus lors d'une infection systémique et que l'infection du thymus peut perturber les fonctions de cet organe. Nos travaux ont permis d'obtenir des données en faveur de l'hypothèse de l' atteinte par CV-B4 du thymus, dont la fonction altérée est susceptible de jouer un rôle dans la pathogenèse du DT1
Etude des effets du TNF-Alpha sur la différenciation ostéoblastique by Olfa Ghali( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Runx2 a été identifié en tant que facteur de transcription jouant un rôle majeur au cours de la différenciation ostéoblastique. C'est un médiateur essentiel du phénotype osseux et il est impliqué dans la régulation de gènes qui sont importants au cours de l'ostéogenèse (tels que les protéines de la matrice extracellulaire osseuse). Runx2 appartient à la famille de facteurs de transcription Runt qui contient deux autres membres (Runx1 et Runx3) qui, suivant les conditions, peuvent réguler la prolifération et/ou l'apoptose dans les tissus où ils sont exprimés. Depuis son identification, plusieurs études ont montré l'implication de Runx2 dans le contrôle de la prolifération des ostéoblastes. Plus récemment, il a été suggéré qu'il pourrait agir en tant que facteur pro-apoptotique. Dans le cadre de cette thèse nous nous sommes intéressés à la régulation par Runx2, au sein de cellules osseuses, de la prolifération et de l'apoptose induite par une des cytokines majeures modulant le métabolisme osseux, le TNFa. Nous avons développé deux modèles cellulaires: (1) Des clones d'ostéosarcome humain de la lignée SaOs-2 transfectés de façon stable par une forme dominante négative de Runx2 (deltaRunx2). (2) Des cellules souches mésenchymateuses humaines où l'expression de Runx2 est inhibée par des siRNAs (short interference RNA) dirigés contre Runx2. Sur ces modèles nous avons montré que l'inhibition de l'activité de Runx2 induit une augmentation de la prolifération. Cette augmentation s'accompagne d'une élévation de l'expression des yclines A1, B1 et E1 et d'une diminution des inhibiteurs de cycline p21 et p27. De plus, nous avons bservé sur nos deux modèles que l'inhibition de Runx2 protège des effets antiprolifératifs et poptotiques du TNFa. Ceci s'accompagne d'une diminution du rapport Bax/Bcl2 et d'une nhibition de l'expression et de l'activité de la caspase 3. Ces résultats confirment les points ommuns entre les trois Runx. En ce qui concerne le tissu osseux, cette étude confirme tout 'abord que Runx2 représente un élément de contrôle décisif pour l'orientation de la cellule pré-ostéoblastique entre prolifération et différenciation. Elle nous apporte aussi des modèles cellulaires de choix pour en comprendre les mécanismes. D'autre part nous avons mis en évidence que l'expression de Runx2 peut aussi être indispensable à la réception d'un stimulus apoptotique. L'expression de Runx2 augmente au cours de la différenciation des ostéoblastes, ceci implique qu'il puisse jouer un rôle majeur dans la sensibilité aux hormones et aux cytokines au sein des ostéoblastes différenciés
Ressources naturelles en alevins de poissons à l'embouchure de l'Oued Madfoun et à l'exutoire de la société Aquaculture tunisienne (Hergla, Sousse) by Soumaya Chouikha( )

1 edition published in 2008 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Rôle de l'inflammasome NLRP3 dans l'athérosclérose et le diabète de type 2 by Amna Abderrazak( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Etude génétique de familles consanguines atteintes de diverses formes de la maladie de Charcot-Marie-Tooth by Chokri Boubaker( )

1 edition published in 2013 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

La maladie de Charcot-Marie-Tooth représente un groupe hétérogène de maladies tant sur le plan clinique que sur le plan génétique. A ce jour, on dénombre 60 gènes décrits dans la maladie de CMT. En Tunisie, le fort taux de consanguinité est un facteur majeur de l'apparition des maladies génétiques en particulier des formes autosomiques récessives parmi lesquelles, on trouve la maladie de Charcot-Marie-Tooth. Deux formes de CMT ont été identifiées dans cette population, il s'agit de la forme CMT4A et la forme de CMT4B2. Mes travaux de thèse ont consisté à identifier de nouveaux gènes chez des familles tunisiennes consanguines atteintes de CMT en utilisant différentes approches de criblages. J'ai poursuivi aussi des travaux de localisation réalisées chez deux familles libanaises consanguines et pour lesquelles les analyses n'ont pas permis d'identifier une région homozygote par descendance. Nous avons pu caractériser les formes CMT4H, CMT4C et CMT1A dans la population tunisienne. Nous avons identifié une nouvelle mutation dans le gène FGD4 impliquée dans la forme CMT4H. Nous avons pu caractériser la forme CMT4C par l'identification d'une nouvelle mutation dans le gène SH3TC2. En utilisant la technique d'hybridation génomique comparative sur des puces CGH , le criblage nous a permis de mettre en évidence la forme dominante CMT1A chez des patients tunisiens
Oligomérisation enzymatique de flavonoïdes et évaluation des activités biologiques des oligomères synthétisés by Ghada Ben Rhouma-Martin( )

1 edition published in 2013 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

L'oligomérisation enzymatique de la rutine et esculine a donné lieu à cinq fractions d'oligomères de masse moléculaire moyenne entre 2127,42 et 8331,85 g/mol pour la rutine et 688,12 et 6973 g/mol pour l'esculine. L'analyse de ces fractions par FTIR montre que les fractions d'oligorutines sont obtenues à travers des liaisons C-C, C-O et C=O. Les fractions d'oligoesculines sont obtenues à travers des liaisons C-C. Une meilleure solubilité des oligorutines et des oligoesculines dans l'eau et une plus faible solubilité de ces oligomères dans l'éthanol comparé à leurs monomères a été mis en évidence. Une diminution de l'activité antiradicalaire vis-à-vis de DPPH., ABTS+. et OH. proportionnelle à la masse moléculaire moyenne des fractions d'oligorutines a été observé, contrairement aux fractions d'oligoesculines qui montrent un important pouvoir chélateur de ces mêmes radicaux comparé à leurs monomère. Une augmentation du pouvoir chélateur de fer, inhibiteur de la xanthine oxydase, réducteur du cuivre (CUPRAC), de l'activité antigénotoxique, ainsi que de l'activité stimulatrice de la prolifération des splénocytes, et des lymphocytes (B et T) proportionnelle au degré d'oligomérisation des oligomères étudiées a été noté. L'effet des fractions d'oligorutines et oligoesculines étudiées sur les macrophages en suivant la production de monoxyde d'azote (NO) montre un pouvoir anti-inflammatoire comparé à leurs monomères. L'étude de l'activité lysosomale induite par les fractions d'oligorutine révèle un pouvoir immunostimulateur proportionnelle à la masse moléculaire moyenne des oligorutines, et inversement proportionnelle à celle-ci pour les oligoesculines
Comparaison des déterminants moléculaires de résistance aux bêta-lactamines chez l'homme et l'animal en Tunisie by Raoudha Grami( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Multidrug resistance in Enterobacteriaceae is rising up dramatically at hospital in Tunisia. Such an evolution impairs the clinical efficacy of antibiotics for humans, in particular of the widely used ß-lactams.On the other hand, resistance to ß-lactamsis not restricted to bacteria affecting humans but has also been abundantly recognized in bacteria isolated in veterinary medicine. The aimof this thesis was to identify the resistance mechanisms to broad-spectrum cephalosporins in bacteria isolated from humans and animals and to fully characterize the plasmids carrying those genes in order to contribute to a better knowledge of the molecular epidemiology of resistance in both contexts.Genotypic characterization showed that the CTX-M was the Extended-Spectrum Beta-Lactamases (ESBL) dominant type in both cases. In particular, the CTX-M-1/IncI1/ST3 plasmid, which was already found to circulate in animals in Europe, was also found very prevalent both in food- and companion animals in Tunisia. On the other hand, in humans at hospital, we highlighted the dominance ofK. pneumoniaeisolates producing CTX-M-15 associated with the spread of IncFIIk-type plasmids. We also reported the recently described blaOXA-204carbapenemasegene located on an IncA/C-type plasmid. In addition, plasmid-mediated fluoroquinolone resistance genes were reported.Those data are essential for a better understanding of the comparative molecular epidemiology of resistance to ß-lactams (in particular to broad-spectrum cephalosporins) in Tunisia in order to accurately assess the risk of inter-transmission between humans and animals
 
moreShow More Titles
fewerShow Fewer Titles
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.94 (from 0.88 for Etude des ... to 1.00 for Rôle de l ...)

Alternative Names
Institut supérieur de biotechnologie de Monastir

ISBM

Université de Monastir (Tunisie). Institut supérieur de biotechnologie

Languages
French (17)