WorldCat Identities

Yéra, Hélène

Overview
Works: 10 works in 11 publications in 2 languages and 14 library holdings
Roles: Thesis advisor, Other, Author, Opponent
Publication Timeline
.
Most widely held works by Hélène Yéra
Etude des superoxydes dismutases à fer (FeSOD1) des Apicomplexa Plasmodium falciparum et Toxoplasma gondii by Hélène Yéra( Book )

2 editions published in 2004 in French and held by 3 WorldCat member libraries worldwide

Au cours de leur développement chez l'homme, Plasmodium et Toxoplasma subissent un choc oxydant qui peut entraîner un effet létal. Pour se défendre, ils possèdent un système antioxydant, constitué essentiellement d'enzymes telle que la superoxyde dismutase (SOD). Contrairement aux autres eucaryotes qui possèdent deux SOD, une SOD à manganèse mitochondriale et une SOD à cuivre-zinc cytoplasmique, de nombreux protistes possèdent une ou plusieurs SOD à fer (FeSOD). Cette spécificité permet de considérer les FeSOD des protistes comme une cible thérapeutique potentielle. Il apparaît donc important de caractériser ces enzymes, d'étudier leur fonction, leur régulation et leur polymorphisme. Nous avons étudié les FeSOD1 cytoplasmiques de Plasmodium falciparum et de Toxoplasma gondii. L'étude de la régulation du gène PfsodB1 de P. falciparum a été abordée par l'analyse de séquences régulatrices potentielles du type fur box, du rôle des régions flanquantes 5' et 3' dans la transcription du gène et de l'influence de facteurs externes ; L'étude de la fonction de l'enzyme par inactivation du gène ou production d'un antimessager n'a pas abouti à l'isolement de mutants viables nuls ou exprimant l'antimessager . Le polymorphisme du gène TgsodB1 de T. gondii a été étudié à partir d'isolats de diverses origines. Deux génotypes différents sont observés et permettent de distinguer deux groupes de parasites, l'un correspondant aux isolats virulents chez la souris et l'autre aux isolats majoritairement non virulents chez la souris. Une variation du gène est observée en fonction des génotypes et des conditions de culture des parasites. L'enzyme est conservée, aucune mutation critique pour son activité ou sa stabilité n'est mise en évidence
Molecular diagnosis of Pseudoterranova decipiens s.s in human, France by Julie Brunet( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Intérêt de la détermination de l'avidité des IGG anti-toxoplasmiques par la technique du Western Blot by Alexandre Nonis( Book )

1 edition published in 2001 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Détection d'Acanthamoeba sp dans le liquide céphalo-rachidien de patients immunodéprimés par PCR by Geoffroy Scott Marland( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Apport de la PCR dans le liquide céphalo-rachidien pour le diagnostic de neurocysticercose by Damien Dupont( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

CLONAGE DU PROMOTEUR ET DES REGIONS FLANQUANTES DU GENE DE LA SUPEROXYDE DISMUTASE A FER DE PLASMODIUM FALCIPARUM (DES BIOL. MED.) by Hélène Yéra( Book )

1 edition published in 1998 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Apport de la PCR en temps réel, de l'immunoblot et du coefficient de Desmonts dans le diagnostic de toxoplasmose oculaire by Hana Talabani( Book )

1 edition published in 2008 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Evaluation de l'avidité des IgG anti-toxoplasme avec le kit Elisa Eti-toxo® de Diasorin by Sophie Perron( Book )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les amibes libres pathogènes des eaux chaudes de la Guadeloupe : étude écologique caractérisation moléculaire et prophylaxie des zones de baignade by Mirna Moussa( )

1 edition published in 2015 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les amibes sont des organismes unicellulaires eucaryotes, de 10 à 300 µm, pouvant vivre sous forme parasite ou évoluer librement dans les sols et les milieux aquatiques ou encore adopter l'une ou l'autre forme en fonction de l'environnement. Certaines amibes libres sont hautement pathogènes pour les animaux et l'homme, en particulier Naegleria fowleri qui se développe dans les eaux naturellement chaudes à des températures comprises entre 27 et 45°C. Cette espèce est responsable d'une encéphalite généralement mortelle, la méningo-encéphalite amibienne primitive (MEAP), dont un cas a été recensé en Guadeloupe en 2008. Un enfant de 9 ans ayant contracté la maladie est décédé quelques jours après un bain dans les eaux chaudes de Dolé, sur la commune de Gourbeyre. Notre travail de Thèse à l'Institut Pasteur, en collaboration avec l'ARS, a permis d'initier un programme de recherche sur ces amibes pathogènes très peu connues sur notre territoire, afin de mieux évaluer le risque lié aux baignades dans les sources géothermales de la Guadeloupe. Nous avons développé et mis au point une méthode de détection et de dénombrement des amibes faisant appel à la biologie moléculaire qui est aujourd'hui appliquée en routine au sein de notre laboratoire. Depuis Janvier 2011, un suivi mensuel a révélé la présence des amibes thermophiles et de l'amibe pathogène dans presque tous les sites analysés (Ravine Chaude, Bains de La Lise et Bain du Curé à Pigeon, Bains Jaunes, Bain de Dolé, Bain de Capes, Bain des Amours, Bain de la rivière Grosse-Corde, Chute du Carbet, Bain de Morphy et Bain chaud de Matouba), à l'exception des eaux chaudes soufrées et/ou salées de Sofaïa et de l'Anse Thomas à Bouillante. Le séquençage des produits de PCR obtenus et déposés dans Genbank nous a permis de confirmer l'appartenance de cette souche de N. fowleri, au type 3 Euro-américain, identique à celui détecté lors de l'accident de 2008 (Moussa et al. 2013). Le nombre d'amibes pathogènes retrouvées varie de 2 à 30 amibes/litre selon les bains, sans dépasser la limite de 100 amibes/litre recommandée par les autorités sanitaires. En dépit de ces faibles concentrations, une surveillance régulière des bassins est nécessaire. Sur l'ensemble de l'année 2011-2012, l'espèce pathogène N. fowleri a été la plus fréquemment rencontrée par rapport aux espèces non pathogènes N. lovaniensis et Hartmanella sp. Ces données de surveillance ont amené l'ARS et les communes concernées à organiser une campagne de sensibilisation à destination des populations locales et touristiques, reposant sur l'installation de panneaux de prévention à proximité des principaux sites où N. fowleri a été retrouvée.La présence régulière de N. fowleri tout au long de l'année dans la plupart des bains chauds et notamment dans les bains les plus fréquentés, a orienté notre travail sur la recherche de l'origine de leur contamination. Nous avons découvert que les sources géothermales ne sont pas contaminées à leur émergence, mais que les amibes proviennent de la terre en amont des bassins. Ce résultat qui montre que le sol est le réservoir naturel des amibes, nous a permis de proposer aux collectivités un moyen de lutte efficace en canalisant l'eau depuis l'émergence jusqu'au bassin, sans passer par le sol
Interactions amibes libres / micro-organismes : préférence trophique et étude comparative avec les macrophages by Elodie Maisonneuve( )

1 edition published in 2017 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les amibes libres sont des protozoaires retrouvés dans de nombreux environnements où ils ingèrent par phagocytose des bactéries, des champignons, des virus ou d'autres protozoaires. Le modèle d'étude principal de cette thèse, divisée en deux grandes parties, a été Acanthamoeba castellanii. La première partie de la thèse a concerné l'étude de la préférence trophique des amibes, en présence de différents micro-organismes. Parmi ceux-ci, deux bactéries, Klebsiella pneumoniae et Staphylococcus aureus, se sont montrées les plus attractives pour les protozoaires étudiés. Des extraits bactériens ont été fractionnés et leur étude a permis de mettre en évidence la nature protéique des composés chimioattractifs impliqués dans ce dialogue intergenre. Certaines données de la littérature ont rapporté les similitudes entre A. castellanii et d'autres cellules phagocytaires que sont les macrophages. La seconde partie de la thèse a permis de comparer les activités de phagocytose d'A. castellanii et de la lignée macrophagique Thp-1 vis-à-vis de quatre micro-organismes : le champignon filamenteux Aspergillus fumigatus, les bactéries Klebsiella pneumoniae et Staphylococcus aureus, et un Adénovirus sérotype B3. L'influence des deux types de cellules phagocytaires sur la croissance des micro-organismes a également été étudiée. Ces travaux ont permis de mettre en évidence des différences de comportements des amibes libres par rapport aux macrophages vis-à-vis de micro-organismes pathogènes, montrant qu'il n'est pas toujours possible d'extrapoler les résultats d'études amibes libres/micro-organismes aux relations macrophages/micro-organismes
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.93 for Evaluation ... to 0.97 for Etude des ...)

Languages
French (10)

English (1)