WorldCat Identities

Haumont, Thierry (1964-....).

Overview
Works: 2 works in 2 publications in 1 language and 2 library holdings
Roles: Thesis advisor, Author
Publication Timeline
.
Most widely held works by Thierry Haumont
Modélisation cinématique et dynamique avancée du membre supérieur pour l'analyse clinique by Alexandre Naaim( )

1 edition published in 2016 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Soft Tissue Artefact (STA) is one of the most important limitations when measuring upper limb kinematics through marker-based motion capture techniques, especially for the scapula. Multi Body Optimisation (MBO) has already been proposed to correct STA when measuring lower limb kinematics and can be easily adapted for upper limb. For this purpose, the joint kinematic constraints should be as anatomical as possible. The aim of this thesis was thus to define and validate an anatomical upper limb kinematic model that could be used both to correct STA through the use of MBO and for future musculoskeletal models developments. For this purpose, a model integrating closed loop models of the forearm and of the scapula belt have been developed, including a new anatomical-based model of the scapulothoracic joint. This model constrained the scapula plane to be tangent to an ellipsoid modelling the thorax. All these models were confronted to typical models extracted from the literature through cadaveric and in vivo intracortical pins studies. All models generated similar error when evaluating their ability to mimic the bones kinematics and to correct STA. However, the new forearm and scapulothoracic models were more interesting when considering further musculoskeletal developments: The forearm model allows considering both the ulna and the radius and the scapulothoracic model better represents the constraint existing between the thorax and the scapula. This thesis allowed developing a complete anatomical upper limb kinematic chain. Although the STA correction obtained was not as good as expected, the use of this approach for a future musculoskeletal models has been validated
Instabilité posturale au stade précoce de la scoliose idiopathique de l'adolescente by Thierry Haumont( )

1 edition published in 2010 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

La scoliose idiopathique de l'adolescent est une pathologie fréquente responsable d'une déformation tridimensionnelle du rachis. Des troubles infra-cliniques du contrôle postural sont décrits impliquant le vestibule, la proprioception et la vision, mais la littérature fait état de ces troubles pour des scolioses évoluées. Ainsi, notre étude a eu pour but de mesurer s'il existait des différences de contrôle postural en relation avec l'importance de la déformation pour des scolioses peu évoluées, au moment du diagnostic. Une population de 65 adolescentes présentant une scoliose idiopathique (11,4 ± 2,3 ans) a été soumise, au moment du diagnostic, à un examen clinique et radiographique (angle de Cobb), ainsi qu'à des tests posturographiques statiques et dynamiques, avec et sans conflits sensoriels. Deux groupes ont été constitués en fonction de l'importance de la déformation scoliotique. L'angle de Cobb était de 14,8 ± 5,1°. Trente cinq patientes présentaient un angle de Cobb entre 5 et 14° (groupe I) et 30 patientes présentaient un angle entre 15 et 25° (groupe II). Ce groupe des scolioses les plus importantes présentait des oscillations posturales plus amples, caractérisées lors des tests statiques par des oscillations du centre de pression des pieds dans une plus grande surface, à la fois en condition yeux ouverts et yeux fermés. Ce groupe présentait également des oscillations latérales plus importantes, mais uniquement en condition yeux fermés. Dans les conditions de conflits sensoriels, les patients du groupe II ont montré un contrôle postural significativement moins performant, particulièrement dans les conditions de conflits visuels et somesthésiques. De plus, lors des tests dynamiques, les stratégies d'anticipation étaient moins bien utilisées dans le groupe II que le groupe I pour stabiliser leur posture lors des mouvements d'oscillation lente imposés par la plate-forme. Les performances moindres du contrôle postural chez les patientes présentant un angle de Cobb supérieur ou égal à 15°, en particulier dans les conditions de conflits sensoriels, reflètent une difficulté d'intégration centrale des informations
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.95 for Modélisat ... to 0.96 for Instabilit ...)

Languages
French (2)