WorldCat Identities

Choël, Marie

Overview
Works: 9 works in 9 publications in 2 languages and 14 library holdings
Roles: Author, Thesis advisor, Opponent
Publication Timeline
.
Most widely held works by Marie Choël
Development of Time-Resolved Description of Aerosol Properties at the Particle Scale During an Episode of Industrial Pollution Plume by Marie Choël( )

1 edition published in 2009 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Description and applications of a mobile system performing on-road aerosol remote sensing and in situ measurements by Ioana Elisabeta Popovici( )

1 edition published in 2018 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Atmospheric particulate matter adhesion onto pollen: a review by Nicolas Visez( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Effect of sea breeze circulation on aerosol mixing state and radiative properties in a desert setting by Yevgeny Derimian( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Extractable lipids from Phleum pratense pollen grains and their modifications by ozone exposure by Jinane Farah( )

1 edition published in 2019 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Etude du vieillissement des aérosols inorganiques industriels en milieu urbain by Sarah Guilbaud( )

1 edition published in 2018 in French and held by 1 WorldCat member library worldwide

Lors de leur séjour dans l'atmosphère, les aérosols sont soumis, entre autres, à des processus d'agrégation, ainsi que de condensation sur leurs surfaces. Ces processus, dit de vieillissement, dépendent du temps de résidence des particules dans l'atmosphère, des conditions météorologiques et de l'environnement chimique rencontré. Cette étude vise à caractériser l'aérosol inorganique et étudier son évolution physico-chimique sur quelques dizaines de milliers de mètres, dans les panaches industriels et urbains où les concentrations atmosphériques en particules fines (PM₁₀) sont relativement élevées. Il s'agit notamment de rendre compte de l'évolution des particules d'aérosol primaire lors d'épisodes de formation d'aérosols secondaires inorganiques.Dans ce cadre, dans un premier temps, une nouvelle méthodologie d'analyse des aérosols inorganiques, à basse température, par cryo-microscopie électronique (cryo-TSEM-EDX) a été mise au point. L'enjeu était notamment de rendre compte de l'état de mélange des composés atmosphériques d'origine secondaire (composés semi-volatils), avec l'aérosol primaire. Ces développements analytiques ont tout d'abord été réalisés à l'aide de composés modèles, avant d'être validés sur particules environnementales. Dans un second temps, l'étude des processus physico-chimiques mis en jeu lors du vieillissement des aérosols, à l'échelle locale (quelques kilomètres), a été réalisée au cours d'une campagne intensive de terrain sur le dunkerquois, visant à étudier plus particulièrement l'évolution des émissions industrielles en milieu urbain. Des prélèvements ont ainsi été réalisés en bordure de zone industrielle et sur de sites "récepteurs" sous l'influence potentielle des émissions industrielles. Les analyses réalisées sur ces particules par cryo-SEM-EDX ont notamment montré qu'en zone péri-urbaine, à quelques kilomètres de la zone industrielle, des particules émises par la sidérurgie, comme les oxydes de fer, évoluaient rapidement, pour se retrouver, en mélange interne, associés à de la matière organique particulaire. En parallèle, nous avons pu caractériser, sur ces sites récepteurs, la présence d'aérosols inorganiques secondaires absents de la zone source et donc formés au sein de l'air ambiant, lors du survol de l'agglomération dunkerquoise
Kinetic of NO2 uptake by Phleum pratense pollen: Chemical and allergenic implications( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract: Phleum pratense pollen was exposed to NO2 in a reactor allowing a continuous analysis of NO2 concentration by FTIR. The uptake coefficient of NO2 on pollen was calculated postulating a first order kinetic reaction and a value of (1.1±0.1)×10 −7 was determined. NO2 uptake was faster when the pollen water content was increased and when the pollen was pre-treated with ozone. The effect of NO2 exposure on pollen allergic properties was investigated by quantifying Th2- and Th1-associated chemokines in a model of human dendritic cells. Cellular analysis clearly showed that cells exposed to fumigated pollen favored the production of chemokines known to promote Th2-cell responses. Altogether these data demonstrate that NO2 uptake by pollen directly correlates with increased Th2 response in human cells, and are in favor of the involvement of NO2 pollution in the increase of allergic diseases. Highlights: NO2 was captured by the pollen surface with a very low uptake coefficient (∼10 −7 ). Ozone pre-treatment and a high pollen water content enhanced the capture of NO2. Exposure to NO2 acidified the pollen surface. Highly polluted pollen directly correlated with increased allergenicity in human. Abstract : Irreversible NO2 uptake to pollen and the subsequent chemical and allergenic consequences
Investigation of atmospheric aerosol mixing state effect on measured and retrieved optical characteristics : an approach integrating individual particle analysis, remote sensing and numerical simulations by Florin Unga( )

1 edition published in 2017 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Tropospheric aerosols play an important role in atmospheric chemistry, Earth's radiative budget and climate. After their generation, aerosol can suffer ageing processes and altering their physicochemical properties. An accurate accounting for these processes requires observations of the aerosol properties on different temporal and spatial scales. The current thesis work is dedicated to: (i) study of physicochemical properties and mixing state of individual particles by means of analytical scanning and transmission electron microscopy for aerosols collected during episodes of elevated aerosol loading; (ii) analysis of the effect of microphysical properties on optical characteristics as measured and retrieved by remote sensing; and (iii) investigation of possible parameterization of aerosol composition and structure in remote sensing algorithms. The work presents observations conducted in northern France and western Africa (Senegal) as part of Labex CaPPA project and SHADOW field campaigns. It includes simultaneous analyses of collected individual particles composition and structure, remote sensing and in situ observations of urban/industrial, Saharan dust and biomass burning particles near the surface and on different altitudes. A series of numerical simulation devoted to an analysis of sensitivity of remote sensing observations to aerosol mixing state is conducted. Insights on possible parameterization of aerosol core-shell structure in retrieval algorithms are finally presented
Aerosol hygroscopic properties : a laboratory approach for single and multi-component inorganic particles of atmospheric relevance by Danielle El Hajj( )

1 edition published in 2019 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Les aérosols atmosphériques jouent un rôle essentiel sur l'équilibre énergétique de la planète et ont également un impact important sur la santé humaine. Le dernier rapport d'évaluation du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) souligne que le niveau d'incertitude du forçage radiatif des aérosols est particulièrement élevé. Ceci est principalement dû aux effets complexes et mal quantifiés des propriétés chimiques, physiques et optiques des aérosols. En particulier, une humidité relative élevée (RH) augmente la quantité de vapeur d'eau captée par les particules d'aérosol atmosphériques, ce qui modifie leurs tailles, leurs morphologies et leurs composition chimiques et donc leurs propriétés optiques. Les mesures in situ des propriétés des aérosols (coefficients de diffusion et d'absorption, distribution en taille) sont généralement obtenues dans des conditions sèches (RH <40%). Or dans l'atmosphère les aérosols existent à humidité plus importante. Il est donc essentiel de connaı̂tre l'évolution des propriétés physico-chimiques et optiques des particules d'aérosol à différentes humidités relatives, afin d'améliorer les estimations des forçages radiatifs de l'aérosol. Le but de ce travail est d'étudier l'évolution des propriétés optiques (diffusion et absorption), physiques (taille) des aérosols à différentes humidités, en s'appuyant sur des mesures de laboratoire à humidité contrôlée. Des aérosols purs ont été générés, tels que des particules de silice amorphe (SiO2 ), de chlorure de sodium (NaCl), de sulfate d'ammonium ((NH4)2SO4), de nitrate de sodium (NaNO3 ) et le chlorure de potassium (KCl). L'étude est d'abord réalisée à faible humidité relative (≈ 35% RH), ensuite, les mesures sont effectuées à une RH plus élevée (de 40 à 90%) en utilisant deux dispositifs expérimentaux différents. La vapeur d'eau captée par l'aérosol, calculée à l'aide du modèle thermodynamique E-AIM, provoque un changement de sa taille et de son indice de réfraction (RI) qui influence directement ses propriétés optiques . La relation de Zdanovskii-Stokes-Robinson (ZSR) est appliquée aux mélanges d'aérosols et comparée aux mesures expérimentales. Les écarts constatés seront présentés et devraient être utilisés pour mieux comprendre l'influence de la vapeur d'eau captée par les aérosols sur le forçage radiatif estimé par les modèles climatiques
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  Kids General Special  
Audience level: 0.96 (from 0.88 for Kinetic of ... to 0.97 for Extractabl ...)

Languages