WorldCat Identities

Baillet, Clio (1983-....).

Overview
Works: 8 works in 9 publications in 2 languages and 13 library holdings
Roles: Thesis advisor, Contributor, Author, Other
Publication Timeline
.
Most widely held works by Clio Baillet
FDG PET/CT allowing detection and follow-up of tumor cell transplantation by Alice Jaillard( )

1 edition published in 2015 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Intérêt de la TEP au 18FDG dans le cadre de la sclérodermie systémique by Maxime Morelle( Book )

2 editions published in 2018 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Contexte : La sclérodermie systémique (ScS) est une affection systémique caractérisée par une fibrose cutanée et viscérale, dont la pneumopathie interstitielle diffuse (PID), complication pulmonaire fréquente, constitue la principale cause de mortalité. Cette étude évalue l'intérêt de la TEP au 18FDG dans la ScS, et notamment pour évaluer la PID. Méthodes : Les patients suivis pour ScS et ayant réalisé une TEP au 18FDG quelle que soit leur motif, ont été inclus dans l'étude. Pour chaque TEP, ont été évalué au niveau pulmonaire et sur les autres organes : l'intensité de fixation visuelle ou quantitative (SUVmax), la distribution de la fixation, les lésions morphologiques et l'interprétation globale des anomalies. Ces paramètres ont ensuite été comparées aux données cliniques : existence et gravité d'une éventuelle PID, score de Rodnan, existence d'une atteinte musculo-squelettique ou digestive. Résultats : 41 patients ont été inclus dans l'étude, dont 26 présentant une PID. Le SUVmax était significativement plus élevé chez les patients PID+ (2.5 [1.5-3.3], p= 0.048) que chez les patients PID- (1.2 [0.9-2.3]). Dans le groupe PID+, 15 patients (58%) présentaient une hyperfixation pulmonaire en TEP, alors que la TEP était négative pour 11 patients (42%). Cette différence n'était pas corrélée à la prise de traitement ou l'ancienneté de la maladie. L'extension de la fixation pulmonaire était significativement corrélée à la baisse de la DLCO (p = 0.026). Le groupe PID+ présentait également plus d'adénopathies hypermétaboliques (p = 0.01). Les anomalies TEP des autres d'organes n'étaient pas corrélées aux données cliniques. Conclusion : Cette étude confirme l'intérêt de la TEP pour détecter une activité inflammatoire pulmonaire chez les patients sclérodermiques présentant une PID, et est corrélée à sa gravité puisque l'extension de la fixation pulmonaire est corrélée à la DLCO. Il existe un groupe de patients PID+ chez qui la TEP est négative, ce qui pourrait être lié au caractère évolutif ou non de la PID, à confirmer dans une étude prospective
Contribution of hepatobiliary scintigraphy in assessing ALPPS most suited timing by Stéphanie Truant( )

1 edition published in 2017 in English and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Apport de la TEP au 18FDG dans le bilan de réévaluation et le suivi des patients atteints d'une néoplasie oesophagienne traitée par radiochimiothérapie by Alexandre Dubois( )

1 edition published in 2020 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Contexte : La radio-chimiothérapie (RCT) néoadjuvante a permis d'améliorer considérablement le pronostic des patients atteints d'un cancer localement avancé de l'oesophage. Après chirurgie, la pièce opératoire présente une réponse histologique complète dans 30% des cas. La chirurgie carcinologique de l'oesophage étant grevée d'une morbimortalité non négligeable, la RCT exclusive est de plus en plus proposée. Elle n'est cependant envisageable qu'en présence d'examens de réévaluation performants pour affirmer la réponse complète. La TEP n'est actuellement pas recommandée dans cette indication. Nous avons étudié son impact en pratique clinique. Matériel et Méthodes : 104 patients traités par RCT pour un cancer localement avancé de l'oesophage et ayant bénéficié d'un bilan de réévaluation à 2 mois de la fin du traitement comprenant TEP FDG, fibroscopie digestive avec biopsies et scanner thoraco-abdominopelvien ont été rétrospectivement inclus. Les résultats des examens de suivi ultérieurs ont également été recueillis chez les patients non opérés. L'impact de la TEP en plus du bilan conventionnel a été caractérisé comme majeur/mineur/absent et positif/négatif. La concordance entre les examens a été recueillie. Une analyse de survie selon Kaplan Meier avec test du log-rank, ainsi qu'une analyse de Cox à la recherche de facteurs pronostiques ont été réalisées. Résultats : La TEP a un impact dans 24% des cas au premier bilan de réévaluation post-RCT et dans 30% des cas au cours du suivi ultérieur. Ses sensibilité, spécificité, valeur prédictive positive et valeur prédictive négative pour prédire la réponse histologique sont de 82%, 54%, 71% et 68% respectivement. En cas de biopsies négatives, elle affirme avec exactitude la réponse complète locale ou la progression locale chez 73% et 67% des patients, respectivement. Les patients en réponse complète TEP ont une survie sans progression médiane significativement plus longue : non atteinte vs 8,8 mois chez patients non répondeurs (p = 0,003).Conclusion : Bien qu'elle ne fasse pas partie des examens de réévaluation recommandés systématiquement après RCT pour cancer de l'oesophage, la TEP a un impact significatif, améliore les performances du bilan de réévaluation notamment en cas de biopsies négatives et constitue un facteur pronostique sur la survie sans progression
Faisabilité et impact potentiel de la TEP au 18F-FDG dans la planification de la radiothérapie des cancers des voies aéro-digestives supérieures by Clio Baillet( Book )

1 edition published in 2011 in French and held by 2 WorldCat member libraries worldwide

Contexte : Les techniques de radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité (RCMI) sont de plus en plus utilisée pour les cancers ORL. Elles nécessitent une définition optimale de la cible. Nous avons étudié la faisabilité et l'impact potentiel de la Tomographie par Emission de Positons (TEP) au 18F-fluorodéoxyglucose (FDG) dans la planification en RCMI. Méthodes : étude rétrospective portant sur 14 patients présentant un carcinome épidermoïde de l'oropharynx ou de la cavité buccale. Deux plans de traitement de RCMI ont été réalisés, l'un obtenu à partir de l'imagerie conventionnelle (IC = TDM et/ou IRM), l'autre utilisant la TEP. Différentes méthodes de délinéation (automatiques et manuelle) ont été testées. Les volumes des GTV (Gross Tumoral Volume), PTV 1 (Planning treatment Volume, recevant la dose la plus élevée de 70 Gy), et V95 (volume recevant 95% de la dose après planification) ont été comparés. Nous avons recherché les discordances spatiales entre les plans par l'étude de l'indice de similarité de Dice, et par l'étude des soustractions des matrices de dose de chaque plan. Chez les patients ayant présenté une récidive, nous avons comparé la dose réellement reçue par la zone de récidive à la dose théorique dans les plans de RCMI TDM et TEP. Résultats : Les volumes des GTV tumoraux et globaux sont significativement plus petits en TEP (p=0.016 et 0.039 respectivement). La différence retrouvée pour les PTV1 et les V95 n'est pas significative. Il existait une discordance spatiale chez 5 patients en rapport avec une discordance de visualisation des adénopathies en TEP et en IC. L'analyse des matrices de doses a montré que ces adénopathies recevraient une différence de 3 à 30 Gy. Lors du suivi, 10 patients ont présenté une poursuite évolutive ou une récidive loco-régionale dont 8 dans la zone ayant reçu la dose maximale d'irradiation. Conclusion : En analyse volumique, nous n'avons pas retrouvé d'impact dosimétrique de l'utilisation de la TEP dans la planification du traitement. En analyse spatiale en revanche, il semble que la TEP permette de délivrer une dose plus importante aux adénopathies suspectes. L'échec des traitements étant le plus souvent lié à une radiorésistance des lésions, des stratégies d'escalade de dose semblent nécessaires
Is STAPLE algorithm confident to assess segmentation methods in PET imaging?( )

1 edition published in 2015 in English and held by 1 WorldCat member library worldwide

Abstract: Accurate tumor segmentation in [18F]-fluorodeoxyglucose positron emission tomography is crucial for tumor response assessment and target volume definition in radiation therapy. Evaluation of segmentation methods from clinical data without ground truth is usually based on physicians' manual delineations. In this context, the simultaneous truth and performance level estimation (STAPLE) algorithm could be useful to manage the multi-observers variability. In this paper, we evaluated how this algorithm could accurately estimate the ground truth in PET imaging. Complete evaluation study using different criteria was performed on simulated data. The STAPLE algorithm was applied to manual and automatic segmentation results. A specific configuration of the implementation provided by the Computational Radiology Laboratory was used. Consensus obtained by the STAPLE algorithm from manual delineations appeared to be more accurate than manual delineations themselves (80% of overlap). An improvement of the accuracy was also observed when applying the STAPLE algorithm to automatic segmentations results. The STAPLE algorithm, with the configuration used in this paper, is more appropriate than manual delineations alone or automatic segmentations results alone to estimate the ground truth in PET imaging. Therefore, it might be preferred to assess the accuracy of tumor segmentation methods in PET imaging
 
Audience Level
0
Audience Level
1
  General Special  
Audience level: 0.95 (from 0.88 for Is STAPLE ... to 0.97 for Faisabilit ...)

Languages