Front cover image for Réglementations de Bâle et flux de capitaux bancaires vers les pays émergents

Réglementations de Bâle et flux de capitaux bancaires vers les pays émergents

Le monde économique connaît actuellement un large mouvement de réglementation afin de stabiliser la finance et de renforcer la surveillance des activités bancaires à travers le nouveau dispositif de Bâle. Ce dernier est au centre du débat actuel sur les besoins de financement de l'économie dans le cadre de la crise actuelle et ses effets sur le financement de l'économie. En effet, les pays développés ont connu un credit crunch à la suite de la crise des subprimes et du renforcement de la réglementation des activités bancaires. Dans ce cadre, nous nous intéressons aux effets du nouveau cadre réglementaire et de son application dans les pays développés, où sont implantées les banques internationales, sur leurs flux bancaires vers les pays émergents qui ont déjà connu de grandes crises dues à la nature volatile de leur financement extérieur. Les résultats apportés dans le cadre de cette thèse montrent que la réglementation basée sur les pondérations aux risques affecte le volume, la structure et la volatilité de ces flux. En effet, vu l'importance des flux bancaires dans le financement des pays émergents et vu le renforcement des exigences réglementaires dans le contexte de la crise, la modification des possibilités d'arbitrage réglementaire a conduit à des modifications de la structure du financement externe des pays émergents avec la progression du financement obligataire au détriment du financement bancaire. Cette nouvelle structure, volatile et dépendant des cycles de marché, n'est pas sans conséquences sur la stabilité financière de ces pays trop sensible aux changements de financement externe, ce qui implique de nouveaux défis pour garantir la stabilité de ces pays émergents
Computer Program, French, 2018