Front cover image for Caractérisation des propriétés viscoélastiques du placenta par élastrographie ultrasonore transitoire bidimensionnelle

Caractérisation des propriétés viscoélastiques du placenta par élastrographie ultrasonore transitoire bidimensionnelle

Le dépistage et le diagnostic de l'insuffisance placentaire (IP), qu'il s'agisse du retard de croissance intra-utérin (RCIU) ou de la prééclampsie (PE), sont des enjeux majeurs de santé publique. En pratique clinique, les propriétés mécaniques du placenta ne sont pas explorées, pourtant des modifications de son architecture tissulaire pourraient engendrer des variations d'élasticité. Parmi les méthodes d'élastographie ultrasonore (US), l'élastographie transitoire paraît adaptée pour une telle application. Cette technique consiste à calculer la vitesse de l'onde de cisaillement (Cs) générée par une vibration externe se propageant dans le milieu considéré. Les valeurs d'élasticité obtenues à partir des méthodes US actuelles ne sont calculées qu'à une fréquence unique. Une modification structurelle du tissu pouvant correspondre à une loi de puissance particulière de la dispersion fréquentielle de Cs, nous avons évalué l'intérêt d'une approche multifréquentielle pour distinguer l'élasticité des placentas normaux et celle de placentas présentant des signes d'IP au troisième trimestre de la grossesse. Nous avons développé un dispositif préliminaire en onde plane (pour l'exploration ex vivo) permettant de valider le principe de la méthode proposée, puis un dispositif d'élastographie transitoire 2D (exploration ex vivo et in vivo). Les données sont ajustées au moyen d'un modèle rhéologique fractionnaire dans lequel le comportement en fréquence est modélisé par une loi de puissance (exposant n du modèle). Nous avons montré que les placentas RCIU présentent des valeurs de Cs et n inférieures à celles des placentas normaux ou des PE. Cette diminution de n pourrait s'expliquer par les lésions anatomopathologiques du RCIU et la diminution de Cs est cohérente avec l'étude d'un modèle murin de RCIU par ligature utérine. Enfin, l'analyse de la dispersion fréquentielle est faisable chez la femme enceinte. La valeur ajoutée de la méthode développée devrait désormais être testée lors d'une large étude clinique
Computer Program, French, 2017