Front cover image for L'organisation post-méiotique de l'épigénome mâle

L'organisation post-méiotique de l'épigénome mâle

La spermatogénèse, processus de production des gamètes mâles, représente un modèle physiologique pertinent pour l'étude de la dynamique de la chromatine. En effet, une réorganisation drastique du génome est observée en fin de spermatogénèse, lors des étapes post-méiotiques du développement de la lignée germinale mâle. Ces réorganisations visent d'une part à compacter le génome afin de le protéger avant et lors de la fécondation et d'autre part à établir un épigénome mâle spécifique nécessaire pour le développement embryonnaire précoce. La chromatine organisée en nucléosomes est alors totalement remaniée de manière à ce que les protamines remplacent les histones dans les spermatozoïdes. Cette réorganisation est initiée par une vague d'acétylation des histones à l'échelle du génome, suivie par un remplacement massif des histones par de petites protéines basiques, les protéines de transition et les protamines. Les mécanismes moléculaires responsables de cette réorganisation de la chromatine sont très mal connus. Mon travail de thèse vise à explorer ces mécanismes en utilisant une approche d'invalidation de gènes chez la souris correspondant à des acteurs épigénétiques exprimés spécifiquement en post-méiose : le facteur nucléaire Nut (Nuclear protein in Testis) et le variant de l'histone H2A, H2A.L.2. Nous avons démontré que la protéine Nut recrute l'acétyltransferase p300 et induit l'hyperacétylation de l'histone H4 précisément au niveau des résidus lysines en position 5 et 8. Cette acétylation est nécessaire à l'interaction avec le premier bromodomaine de Brdt initiant le processus de remplacement des histones par les protamines. Ainsi, le facteur Nut est l'élément majeur de la vague d'acétylation des histones. Nous avons également mis en évidence le rôle crucial de H2A.L.2 dans “ l'ouverture ” de la structure du nucléosome permettant ainsi son invasion par les protéines de transition. Ces protéines vont à leur tour générer une plateforme pour le recrutement et la maturation des protamines et induire la formation de structures transitoires avant l'étape de compaction finale du génome des spermatozoïdes matures. Ces études nous ont ainsi permis d'établir pour la première fois un modèle moléculaire cohérent permettant de comprendre la programmation épigénétique post-méiotique du génome mâle et son impact sur la fertilité masculine
Computer Program, French, 2018