Front cover image for Apport des données hydroacoustiques pour l'étude de la sismicité de la dorsale médio-Atlantique nord

Apport des données hydroacoustiques pour l'étude de la sismicité de la dorsale médio-Atlantique nord

Les dorsales océaniques sont caractérisées par une sismicité de faible magnitude, induite par une succession d'épisodes volcaniques et tectoniques. Le déploiement de réseaux d'hydrophones autonomes le long de grandes sections de dorsales permet d'enregistrer cette sismicité peu détectable par les stations terrestres. Dans l'océan Atlantique Nord, de nombreuses expériences hydroacoustiques ont été conduites depuis 1999, donnant accès à des séries d'observations temporelles sur plusieurs années. La présente thèse s'inscrit dans ce contexte, avec l'acquisition et le traitement de nouvelles données. L'analyse de catalogues télésismiques et hydroacoustiques, couplés à des données bathymétriques et gravimétriques, a contribué à la caractérisation des processus d'accrétion actifs le long de la dorsale médio-Atlantique Nord. Les travaux réalisés lors de cette thèse ont permis de : (1) rechercher des paramètres responsables d'une différence de sismicité entre des groupes de segments de la dorsale médio-Atlantique ; (2) proposer une nouvelle limite sud d'influence du point chaud des Açores ; (3) identifier et caractériser différents types de processus d'accrétion à partir de la recherche de crises sismiques ; (4) mettre en évidence une crise magmatique de grande ampleur et une intrusion magmatique à travers une discontinuité non-transformante ; et (5) proposer un schéma de répartition des processus d'accrétion dominants le long de l'axe de la dorsale médio-Atlantique Nord, à partir d'une analyse spatiotemporelle de la sismicité. L'ensemble de ces résultats montre l'importance des catalogues de sismicité à grande étendue spatiale et temporelle pour approfondir notre connaissance : sur la dynamique des segments de dorsale et les interactions entre l'axe de la dorsale et le point chaud, et d'autre part, sur la récurrence des processus d'accrétion
Computer Program, French, 2019