Front cover image for Identification et caractérisation de modulateurs de la sécrétion d'ions chlorure dans différents modèles cellulaires de l'épithélium bronchique humain

Identification et caractérisation de modulateurs de la sécrétion d'ions chlorure dans différents modèles cellulaires de l'épithélium bronchique humain

Les voies aériennes transportent des sels et de l'eau pour hydrater le liquide de surface les recouvrant. Le rôle primordial du canal CFTR dans ces transports a été souligné par la découverte des mutations du gène CFTR associées à la mucoviscidose. La stimulation de canaux CL-alternatifs au CFTR, comme les CACC, est proposée dans la lutte contre cette pathologie. Mon travail de thèse a pour objectif l'étude des mécanismes de régulation de ces voies de sécrétion. Cette étude, utilisant différents modèles cellulaires de l'épithélium bronchique humain, montre le rôle clé des canaux K+SK4 dans l'établissement de la force électromotrice indispensable au processus de sécrétion. La localisation préférentielle de ces canaux à la membrane apicale des cellules caliciformes, sécrétrices de mucines, suggère une fonction spécifique de ces canaux au sein de cette population cellulaire. Le transport de NACL de l'épithélium des voies aériennes est sous le contrôle de nombreux facteurs, incluant les neurotransmetteurs et les nucléotides extracellulaires. Cette étude montre, pour la première fois, la stimulation de la sécrétion des ions CL- d'un modèle cellulaire de l'épithélium bronchique humain par les neuropeptides de la famille de l'arginine vasopressine. Les récepteurs V1 et V2 sont impliqués dans cette réponse et les effecteurs stimulés sont les canaux CFTR et SK4. La stimulation de l'activité de transporteurs basolatéraux est également supposée. Le travail souligne également l'importance du récepteur purinergique P2Y6, dont le ligand endogène est l'UDP, dans la stimulation de la sécrétion anionique de nos modèles d'étude
Thesis, Dissertation, French, 2004