Front cover image for L'identification des entités nommées en arabe en vue de leur extraction et classification automatiques : la construction d'un système à base de règles syntactico-sémantique

L'identification des entités nommées en arabe en vue de leur extraction et classification automatiques : la construction d'un système à base de règles syntactico-sémantique

Cette thèse explique et présente notre démarche de la réalisation d'un système à base de règles de reconnaissance et de classification automatique des EN en arabe. C'est un travail qui implique deux disciplines : la linguistique et l'informatique. L'outil informatique et les règles la linguistiques s'accouplent pour donner naissance à une nouvelle discipline ; celle de « traitement automatique des langues », qui opère sur des niveaux différents (morphosyntaxique, syntaxique, sémantique, syntactico-sémantique etc.). Nous avons donc, dans ce qui nous concerne, mis en œuvre des informations et règles linguistiques nécessaires au service du logiciel informatique, qui doit être en mesure de les appliquer, pour extraire et classifier, par des annotations syntaxiques et/ou sémantiques, les différentes classes d'entités nommées.Ce travail de thèse s'inscrit donc dans un cadre général de traitement automatique des langues, mais plus particulièrement dans la continuité des travaux réalisés au niveau de l'analyse morphosyntaxique par la conception et la réalisation des bases des données lexicales SAMIA et ensuite DIINAR avec l'ensemble de résultats de recherches qui en découlent. C'est une tâche qui vise à l'enrichissement lexical par des entités nommées simples et complexes, et qui veut établir la transition de l'analyse morphosyntaxique vers l'analyse syntaxique, et syntatico-sémantique dans une visée plus générale de l'analyse du contenu textuel. Pour comprendre de quoi il s'agit, il nous était important de commencer par la définition de l'entité nommée. Et pour mener à bien notre démarche, nous avons distingué entre deux types principaux : pur nom propre et EN descriptive. Nous avons aussi établi une classification référentielle en se basant sur diverses classes et sous-classes qui constituent la référence de nos annotations sémantiques. Cependant, nous avons dû faire face à deux difficultés majeures : l'ambiguïté lexicale et les frontières des entités nommées complexes. Notre système adopte une approche à base de règles syntactico-sémantiques. Il est constitué, après le Niveau 0 d'analyse morphosyntaxique, de cinq niveaux de construction de patrons syntaxiques et syntactico-sémantiques basés sur les informations linguistique nécessaires (morphosyntaxiques, syntaxiques, sémantique, et syntactico-sémantique). Ce travail, après évaluation en utilisant deux corpus, a abouti à de très bons résultats en précision, en rappel et en F-mesure. Les résultats de notre système ont un apport intéressant dans différents application du traitement automatique des langues notamment les deux tâches de recherche et d'extraction d'informations. En effet, on les a concrètement exploités dans les deux applications (recherche et extraction d'informations). En plus de cette expérience unique, nous envisageons par la suite étendre notre système à l'extraction et la classification des phrases dans lesquelles, les entités classifiées, principalement les entités nommées et les verbes, jouent respectivement le rôle d'arguments et de prédicats. Un deuxième objectif consiste à l'enrichissement des différents types de ressources lexicales à l'instar des ontologies
Computer File, French, 2016