Front cover image for Les styles de management dans une petite économie insulaire : le cas de la Guadeloupe

Les styles de management dans une petite économie insulaire : le cas de la Guadeloupe

Notre recherche porte sur l'étude des styles de management des entreprises privées de la Petite Economie Insulaire Française de la Guadeloupe.En premier lieu, l'état de l'art théorique participe à l'augmentation des connaissances sur les spécificités des styles de management au sein de la Petite Économie Insulaire française de la Guadeloupe. Elle s'appuie sur la description, l'analyse, la critique des pratiques ainsi que sur l'apport de solutions pour pallier leurs dysfonctionnements. Elle confirme que la Guadeloupe pâtit de « styles de management paternalistes anciens ». D'une part, les styles de management paternalistes actuels sont à mettre en lien avec l'antériorité coloniale française.La partie empirique vient corroborer les enseignements de la partie théorique en apportant des éclairages nouveaux et complémentaires concernant les perceptions des dirigeants et des collaborateurs d'entreprises privées de Guadeloupe. La première étape construite autour de 36 interviews de dirigeants (cadres supérieurs à cadres dirigeants), réalisés en entretiens semi-directifs, propose une réflexion stratégique sur les styles de management en Guadeloupe. Il s'agit de l'étude des mécanismes de participation des dirigeants d'entreprises privées locales à une démarche stratégique organisationnelle. Celle-ci se décline en trois étapes : l'étude de leur niveau de connaissance du management local, l'étude de leur volonté de participer à une réflexion sur le management stratégique et l'étude de leurs capacités à pouvoir faire entendre leur voix en matière de management. Cette réflexion stratégique met en exergue un formidable microcosme de diversités, les points forts et points faibles ainsi que les perspectives futures des styles de management locaux. L'originalité de cette analyse tient au fait qu'elle produise des connaissances empiriques nouvelles ainsi que des clés de lecture rapide concernant les pratiques de management suivant les secteurs d'activité, les types d'entreprises, les origines culturelles du dirigeant et le type de valeur ajoutée des métiers de l'entreprise. Il en résulte, nonobstant une large connaissance du management local, de grandes difficultés à faire éclore et à diffuser de meilleures pratiques de management à l'échelle locale.La seconde étape empirique vient compléter l'étude de la perception des dirigeants en présentant celle des collaborateurs d'entreprises privées locales. Dans la perspective d'une démarche exploratoire, à partir d'un échantillon de 200 collaborateurs, cette partie se propose de réaliser l'analyse quantitative de la perception globale des styles de management, de la satisfaction des collaborateurs, en introduisant une batterie de variables soigneusement sélectionnées telles que : l'environnement, le secteur d'activité de l'entreprise, la culture et la taille de l'entreprise.La première phase descriptive de l'analyse quantitative confirme la prédominance du management paternaliste avec toutefois une meilleure visibilité sur les pratiques collaboratives locales. Bien que clivante suivant les secteurs, elle révèle l'atonie et l'insatisfaction des styles de management de la Guadeloupe liée à l'absence courante d'expression pour les collaborateurs, l'absence de clarté des objectifs, la perception de relations complexes en entreprise, l'absence de projet de carrière et la distanciation hiérarchique.La seconde phase de l'analyse quantitative présente les résultats des estimations des modèles dichotomiques de type PROBIT capables de fournir les meilleurs déterminants du management paternaliste des entreprises privées locales conditionnellement aux variables suivantes : sexe, âge, CSP, ancienneté au sein de l'entreprise, taille de l'entreprise, niveau de diplôme.Le défi de notre recherche est d'en étendre la portée sur les champs à la fois scientifique, social, économique, entrepreneurial, managérial de manière pratique et interculturelle
Computer Program, French, 2021