Front cover image for Etude de l'injustice organisationnelle perçue et de ses effets sur la santé psychologique et la performance des fonctionnaires des collectivités territoriales au Maroc

Etude de l'injustice organisationnelle perçue et de ses effets sur la santé psychologique et la performance des fonctionnaires des collectivités territoriales au Maroc

Divisé en deux parties, le présent travail doctoral a pour objectif d'analyser les déterminants des perceptions d'injustice organisationnelle et les effets de cette injustice sur la santé psychologique et la performance des fonctionnaires des collectivités territoriales au Maroc. Sur la base de cette problématique, l'approche développée s'articule autour de deux volets complémentaires. Le premier renvoie au développement d'un cadre théorique et conceptuel relatif à l'injustice organisationnelle, la santé psychologique et la performance individuelle au travail. Le deuxième volet renvoie quant à lui à la réalisation de deux études, une première qualitative et une deuxième quantitative. Les résultats de la première étude révèlent qu'un ensemble des mécanismes formels (à travers des textes juridiques) et des pratiques managériales informelles participent au développement des sentiments d'injustice au travail. La deuxième étude, souligne que devant les aspects formels/législatifs et les pratiques managériales injustes au niveau des collectivités territoriales, les fonctionnaires développent des perceptions d'injustice différentes en termes de degré et de durée. Dans ce sens, les croyances et les processus d'attribution de responsabilité jouent des rôles importants dans la détermination des modes de raisonnement et le niveau de la perception d'injustice au niveau des collectivités territoriales. Les résultats des analyses soulignent aussi que les perceptions d'injustice interpersonnelle et distributive ont des effets néfastes sur la dégradation des dimensions positives (bien-être, performance dans la tâche, performance contextuelle et performance adaptative), ainsi, les perceptions d'injustice interpersonnelle et informationnelle participent à l'apparition des dimensions négatives de la santé psychologique au travail (détresse psychologique et épuisement professionnel). Cette étude a démontré aussi que, la représentation du capital professionnel modère la relation entre la perception d'injustice interpersonnelle et la performance contextuelle des fonctionnaires territoriaux
Computer Program, French, 2021