Front cover image for Visualisation des circuits neuronaux chez les vertébrés : développement de nouveaux marqueurs génétiques

Visualisation des circuits neuronaux chez les vertébrés : développement de nouveaux marqueurs génétiques

La partie C terminale de la toxine tétanique (TTC) possède des propriétés de migration rétrograde et transynaptique sans provoquer les symptômes de la maladie. Pour cette raison, des fusions du fragment TTC avec différents gènes rapporteurs ont été développés dans le but de caractériser les circuits neuronaux chez les vertébrés. Afin d'utiliser ce traceur comme marqueur génétique, l'ADN lacZ-TTC a été transfecté dans le muscle dorsal de la queue de xénope. Cet ADN a conduit à la synthèse d'une protéine correctement maturée, qui marque les fibres musculaires et les motoneurones qui l'innervent, ce qui démontre que la fusion lacZ-TTC peut servir de marqueur de la jonction neuromusculaire. Afin de visualiser en temps réel les propriétés migratoires du fragment TTC dans les tissus vivants, le gène rapporteur lacZ a été substitué par celui de la GFP. Injectée chez l'embryon de poisson zèbre, elle conduit au marquage des neurones mécanosensoriels primaires. Chez le rat, après injection dans le système nerveux central, la protéine GFP-TTC migre de façon rétrograde entre deux structures nerveuses connectées. Pour obtenir une production continue de la protéine in situ, la fusion GFP-TTC a été utilisée comme marqueur génétique. Une lignée cellulaire transfectée par GFP-TTC marque une population neuronale plus étendue, ce qui permet de visualiser la migration transynaptique de la protéine dans le SNC du rat. Afin de limiter l'expression du marqueur génétique à une sous-population neuronale, des souris transgéniques co-exprimant les gènes GFP-TTC et lacZ sous le contrôle d'un promoteur spécifique, ont été générées. Dans ces souris, l'apparition d'une population neuronale n'exprimant que le marqueur GFP témoigne d'une migration transynaptique de la protéine GFP-TTC
Thesis, Dissertation, French, 2001
[éditeur inconnu], [Lieu de publication inconnu], 2001