Front cover image for Évolution de la dépendance dans les symbioses à Wolbachia : étude du genre Asobara (Hymenoptera : braconidae)

Évolution de la dépendance dans les symbioses à Wolbachia : étude du genre Asobara (Hymenoptera : braconidae)

Les associations entre organismes eucaryotes et micro-organismes sont fréquemment observées dans la nature et s'étendent le long du continuum parasitisme-mutualisme. Si de nombreuses associations symbiotiques ont été bien caractérisées, leur mise en place et leur évolution ont été rarement étudiées. Les bactéries intracellulaires Wolbachia induisent des effets très différents, variant du parasitisme de la reproduction chez les Arthropodes au mutualisme chez les Nématodes. Nous nous sommes ici intéressés à l'hyménoptère Asobara tabida, rare espèce où Wolbachia est obligatoire pour l'ovogenèse de son hôte Arthropode, de façon à étudier les mécanismes à l'origine d'une transition évolutivement récente. Nous avons tout d'abord étudié la variabilité de la dépendance vis-à-vis de Wolbachia au sein du genre Asobara. Par diverses approches de transcriptomique, nous avons ensuite caractérisé les mécanismes moléculaires impliqués dans la dépendance chez A. tabida, et mis en évidence des processus impliqués dans la mort cellulaire programmée, l'immunité (sens large) et le développement. Enfin, nous avons étudié l'impact de Wolbachia sur la physiologie de son hôte, en étudiant le métabolisme du fer et plus généralement l'immunité dans diverses associations symbiotiques. Ces études montrent que la dépendance n'est pas forcément associée à l'apport de nouvelles fonctions et pourrait au contraire être le reflet de processus compensatoires mis en place par l'hôte, en réponse aux perturbations physiologiques induites par le symbiote. Ces résultats appellent à considérer les effets et les conséquences de ces symbiotes au delà des mécanismes qui permettent leur maintien dans les populations
Computer Program, French, 2009