Front cover image for La politique américaine et l'attitude de la communauté internationale lors de la crise chypriote de 1974 et ses suites

La politique américaine et l'attitude de la communauté internationale lors de la crise chypriote de 1974 et ses suites

Il y a plusieurs types d'analyses concernant le conflit chypriote. La première est qu'après la crise constitutionnelle de 1963 en Chypre, Washington ne désirait plus soutenir l'indépendance de l'île et avait même préparé un plan d'invasion afin de l'utiliser comme une menace en vu d'obtenir des accords favorables à ces intérêts. La deuxième consiste dans le fait que les Etats-Unis auraient craint l'ingérence de l'URSS en raison de la puissance du parti Communiste chypriote AKEL et de la politique non alignée de Makarios, et avaient donc permis la partition. La troisième suppose que la Turquie se serait entendue avec les américains pour partager l'île. La quatrième serait strictement intercommunautaire avec les revendications de l'Enosis (rattachement de l'île à la Grèce) par les Grecs et le Taksim (partage de l'île entre les deux pays) par les Turcs. En s'appuyant sur ces analyses, j'ai choisi d'inscrire ma thèse dans l'idée que la Turquie fut l'élément important dans cette affaire car selon la politique réaliste de Kissinger et dans ce contexte de guerre froide, la Turquie était militairement indispensable pour les Etats-Unis. Kissinger, chef des opérations secrètes de la CIA et Président du Conseil de la Sécurité nationale suivait les principes de la realpolitik dans les relations internationales. Alors que la puissance et le maintien du statu quo est la caractéristique centrale de l'analyse réaliste, son concurrent principal, le libéralisme se différencie en ce que les acteurs non Etatiques comme les Nations Unies, jouent un rôle important. Les concepts clés du libéralisme sont l'interdépendance et le transnationalisme. Chypre avait aussi une importance stratégique, transformée en base militaire, arbitrant des appareils d'espionnage très sophistiqués. Tout ceci dans le contexte particulier de la Guerre froide où les Etats-Unis et la Grande Bretagne devenaient les gendarmes du monde face à l'armement nucléaire et la menace communiste
Computer Program, French, 2011