Front cover image for Sociologie économique de la corruption : Vers une étude de l'implémentation des politiques publiques de lutte contre la corruption en Haïti

Sociologie économique de la corruption : Vers une étude de l'implémentation des politiques publiques de lutte contre la corruption en Haïti

La corruption est une thématique récurrente dans les agendas publics des pays en voie de développement. En Haïti, elle fait l'objet, depuis la fin des années 1980, d'une préoccupation nationale et d'un ensemble de mesures juridico-légales par les pouvoirs publics qui cherchent peu ou prou à l'éradiquer. Cependant, plus de trois décennies après, elle constitue encore un phénomène social persistant qui semble participer de la structuration des rapports entre les individus et les groupes de la société en général, et de l'administration publique en particulier. Cette thèse se propose d'expliquer la récurrence des phénomènes de corruption dans l'administration publique haïtienne. Elle démontre que les processus d'inscription de la corruption aux agendas publics, c'est-à-dire la manière dont le phénomène a acquis le statut de problème public, participent à la construction des perceptions, croyances ou représentations (PCR) fortes sur son existence. Dans une relation de détermination réciproque, de telles PCR influencent le choix des fonctionnaires et des contribuables d'entrer dans des transactions corruptives. A partir, entre autres, de l'examen des formes de justification langagières, nous procédons à une extraction du sens des pratiques corruptives pour les individus en reconstituant leur système de raisons à exécuter des pratiques qu'ils jugent pourtant, pour la plupart, inacceptables. En complément à ce premier moment d'analyse, nous examinons les mécanismes de la corruption en mettant en lumière la nature et la structure des réseaux d'allégeance personnelle et politique qui se permutent, dans les circonstances qui sont celles de l'administration publique, en réseaux de corruption
Computer Program, French, 2014