Front cover image for La relation olfaction-émotion chez l'homme : analyse neuro-végétative

La relation olfaction-émotion chez l'homme : analyse neuro-végétative

L'ETUDE DE LA RELATION OLFACTION-EMOTION N'A ETE POSSIBLE QU'AVEC L'EVOLUTION DES DONNEES CLASSIQUES DE LA NEUROPHYSIOLOGIE ET DES METHODES DE MESURES MULTIPARAMETRIQUES DU SYSTEME NERVEUX AUTONOME: SNA. L'ANALYSE DU NIVEAU TONIQUE MONTRE QUE LA RELATION ENTRE LA RELAXATION ET L'ASPECT AGREABLE DES ODEURS EST FORTE, EXCEPTE POUR LES ODEURS TRIGEMINEES. L'ANALYSE DU NIVEAU PHASIQUE MONTRE QUE: (1) QU'IL N'EXISTE PAS DE RELATION PREFERENTIELLE ENTRE L'OLFACTION ET LES EMOTIONS ; (2) QUE CHAQUE ODEUR EST ASSOCIEE A UN MOTIF DU SNA QUI PEUT ETRE TRADUIT EN EMOTION DE BASE ; (3) QUE LE SNA DIFFERENCIE LES ODEURS AGREABLES DES DESAGREABLES ET PARMI LES AGREABLES, LES TRIGEMINEES ET CELLES EVOCATRICES D'EXPERIENCES DESAGREABLES ; (4) QUE GLOBALEMENT, IL EXISTE UNE RELATION VARIABLE ENTRE LA VALENCE HEDONIQUE ET LES PARAMETRES SNA EN REPONSE A DES ODEURS. CETTE RELATION EST D'AUTANT PLUS FORTE QU'ON EFFECTUE UNE ANALYSE INDIVIDUELLE ET/OU QUE L'ON CONSIDERE LE MOTIF GLOBAL ; (5) UNE BONNE CONCORDANCE ENTRE LES EMOTIONS DETERMINEES A PARTIR DU SNA ET CELLES DEFINIES VERBALEMENT PAR LES SUJETS, SAUF POUR LA COLERE QUI SEMBLE ETRE UNE EMOTION REPRIMEE ; (6) QUE LA CHARGE EMOTIONNELLE LIEE A L'ODEUR N'EST PAS PLUS FORTE QUE CELLE EVOQUEE PAR UNE AUTRE STIMULATION MAIS TRES LIEE A LA MEMOIRE D'UNE EXPERIENCE DESAGREABLE. L'ODEUR POSSEDE DONC UN FORT POUVOIR EVOCATEUR. EN CONSEQUENCE, ON PEUT CONSIDERER QUE LES REPONSES SNA SONT UN BON INDICATEUR DE L'INCONSCIENT DES SUJETS ET QUE LES SIGNES NEUROVEGETATIFS DES REACTIONS AFFECTIVES, PEUVENT SANS DOUTE ETRE CONSIDEREES COMME LES TEMOINS DU PROCESSUS COGNITIF D'ANALYSE GLOBALE DES ODEURS
Thesis, Dissertation, French, 1996
[s.n.], [S.l.], 1996