Alain, ou, La démocratie de l'individu (Livre, 2016) [WorldCat.org]
aller au contenu
Alain, ou, La démocratie de l'individu
Vérification...

Alain, ou, La démocratie de l'individu

Auteur : Jérôme Perrier
Éditeur: Paris : Les Belles Lettres, [2016] ©2016
Collection: Penseurs de la liberté, 8.
Édition/format:   Livre imprimé : Biographie : FrançaisVoir toutes les éditions et tous les formats
Résumé:
"Cette première synthèse intégrale de la pensée politique d'Émile Chartier (1868-1951, plus connu sous le pseudonyme d'Alain) se propose, à nouveaux frais et de manière soigneusement contextualisée, de redonner à Alain la place majeure et singulière qui lui revient dans l'histoire récente des idées : celle d'un penseur citoyen, d'un libéral de gauche compagnon de route du radicalisme, dont l'anti-étatisme,  Lire la suite...
Évaluation:

(pas encore évalué) 0 avec des critiques - Soyez le premier.

Sujets
Plus comme ceci

Trouver un exemplaire dans la bibliothèque

&AllPage.SpinnerRetrieving; Recherche de bibliothèques qui possèdent cet ouvrage...

Détails

Personne nommée: Alain; Alain
Type d’ouvrage: Biographie
Type de document: Livre
Tous les auteurs / collaborateurs: Jérôme Perrier
ISBN: 9782251447568 2251447563
Numéro OCLC: 1011144623
Notes: Political philosophy of Emile Chartier, mostly known under his literary pen name Alain.
Description: 440 pages ; 21 cm.
Contenu: Introduction. Un Montaigne requis par la politique --
Quelle place accorder à la politique dans l'oeuvre d'Alain ? --
Une pensée plus difficile qu'il n'y paraît --
Un style très littéraire fuyant la forme systématique tout en incarnant une pensée fort cohérente --
Une conception originale de la démocratie libérale --
Pt. 1. Les pouvoirs contre l'individu --
1. Individu et société chez Alain --
Seul l'individu pense --
"C'est toujours dans l'individu que l'Humanité se retrouve, toujours dans la société que la barbarie se retrouve" --
Le contrat antisocial --
L'individu est l'unique sujet de droit --
Le refus du mors n'est pas un solipsisme --
L'indépendance d'esprit n'exclut pas l'admiration et même le culte des grandes oeuvres --
La grande et la petite sociologie : Comte versus Durkheim --
Alain, critique de la sociologie durkheimienne --
La mystique alinienne de la liberté --
La vision sociologique d'Alain --
Sociologie et littérature. L'exemple de Balzac --
Bourgeois et prolétaires chez Alain --
Alain matérialiste ? --
Alain et la critique des élites --
Une sociologie moniste ou pluraliste ? --
2. Pouvoirs et liberté --
Le pouvoir, un mal nécessaire qui doit être bridé --
Pouvoir liberticide et ordre garant de la liberté : Alain est le contraire d'un anarchiste --
L'ordre, fondé sur la règle de droit, ne se confond pas avec le pouvoir, fondé sur la volonté --
Le pouvoir est nécessairement contre les citoyens, quel que soit le régime --
Le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument, quel que soit son détenteur --
Un pouvoir incontrôlé devient nécessairement violent --
Une typologie des pouvoirs --
La puissance économique --
Les riches --
"Je soupçonne que l'Économique, seule, est juste" --
Le pouvoir politique n'est pas l'expression de la puissance économique --
Alain et les limites de l'homo oeconomicus --
La bureaucratie au carrefour de toutes les élites : quand la puissance se fait pouvoir --
Bureaucratie, socialisme et tyrannie --
3. La guerre, ou le pouvoir à nu --
Le pacifiste d'avant-guerre --
Le combattant --
Le massacre des jeunes et des meilleurs --
Le bourrage de crâne orchestré par-les-patriotards planqués à l'arrière --
Un ordre esclavagiste --
Le pouvoir dans toute sa nudité et dans toute sa brutalité --
Fascisme et guerre --
Pt. 2. La démocratie du citoyen contre les pouvoirs --
4. Les vertus citoyennes --
Le citoyen Alain --
Un engagement politique motivé par la révolte --
Un engagement militant et partisan extrêmement éphémère --
Passions politiques ou sagesse philosophique ? --
Le gouvernement de soi --
La Raison et les passions --
Le refus d'acclamer --
Obéir par le corps mais jamais par l'esprit --
Le pouvoir de juger ne se délègue pas --
Séparer le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel : Alain, disciple de Comte --
5. Pour une démocratie du Contrôle --
Une constitution mixte --
L'exécutif est monarchique nécessairement --
Le législatif est oligarchique nécessairement --
La démocratie, c'est le Contrôle des pouvoirs --
Le contrôle par l'interpellation --
Le rôle-clé de l'opposition --
La question de l'instabilité gouvernementale Le pouvoir de l'opinion --
Un pouvoir négatif et critique, destiné à empêcher plus qu'à agir --
Nécessité du pluralisme et d'une liberté totale d'opinion --
6. Limiter le pouvoir, mais aussi l'extension de l'État --
Pour un État modeste --
Protéger le contribuable contre les éléphants blancs érigés à ses frais par les hommes de l'État --
Alain : un minarchiste favorable à un retour à l'État-gendarme ? --
Une critique du dirigisme économique --
Le libre-échange --
Main invisible alinienne ou ruse de la Raison hégélienne ? --
Alain et la justice sociale --
Une conception libérale de l'intérêt général --
L'intérêt général est-il la somme des intérêts particuliers ? --
Le libéralisme de la règle et le libéralisme de la balance --
7. Contre le volontarisme politique --
Le refus de la Grande Politique --
Le rejet des hypostases liberticides --
Le rejet de la Révolution et des utopies politiques --
Le rejet du constructivisme et de la planification --
Droit, Législation et Liberté chez Alain --
Pour une démocratie du contrôle (monitocratie) et non de la volonté (téléocratie) --
L'importance capitale du mode de scrutin --
La condamnation de la Représentation Proportionnelle et sa signification --
L'hostilité aux partis et à l'esprit partisan --
Les vertus du scrutin d'arrondissement --
Le député est tenu par ses électeurs --
On vote pour un caractère et non pour un programme --
Le député représente des intérêts locaux, mais tous les intérêts locaux --
Pt. 3. Les limites de la politique alinienne --
8. Une Économique dépassée ? --
Les impasses de la valeur-travail --
"Je conseille une monnaie de plomb et une existence rustique" --
La critique de la vitesse --
La critique du luxe --
L'obsession de la publicité --
Une idéalisation de la province, de la ruralité et des petits ? --
Le refus du gigantisme --
L'éloge de la ruralité --
Le malthusianisme d'Alain --
Une incompréhension de la modernité technique ? --
Une critique aveugle du productivisme ? --
"Tout sera paysan" --
9. Une Politique datée ou atemporelle ? --
Une critique intempérante des pouvoirs démocratiques à l'âge du totalitarisme ? --
La République peut-elle se passer d'un pouvoir fort ? --
La démocratie suppose-t-elle obéissance ou respect ? --
Un pacifisme suicidaire face à Hitler ? --
Dérive d'Alain ou des disciples d'Alain ? --
Le naufrage d'Ulysse vieillissant ? --
Une perte de repères politiques --
Un style de plus en plus abscons --
Une pensée de plus en plus brouillée --
De la structure paysanne à l'éloge du fédéralisme --
Alain antisémite ? --
Un mépris de l'histoire ? --
Un individualisme outré ? --
Conclusion. Une pensée marginalisée au XXe siècle mais redevenue contemporaine au XXe siècle ?
Titre de collection: Penseurs de la liberté, 8.
Autres titres: Démocratie de l'individu
Responsabilité: Jérôme Perrier.

Résumé:

"Cette première synthèse intégrale de la pensée politique d'Émile Chartier (1868-1951, plus connu sous le pseudonyme d'Alain) se propose, à nouveaux frais et de manière soigneusement contextualisée, de redonner à Alain la place majeure et singulière qui lui revient dans l'histoire récente des idées : celle d'un penseur citoyen, d'un libéral de gauche compagnon de route du radicalisme, dont l'anti-étatisme, l'individualisme démocratique et le rationalisme laïque entrent en résonance profonde avec les préoccupations contemporaines. Jérôme Perrier entend ainsi rendre justice à cet insatiable chroniqueur, dont l'oeuvre a pâti d'avoir été disséminée en plusieurs milliers de "Propos" dans la presse de son époque. Contre le cliché de "philosophe pour classes terminales" qu'on a parfois cru devoir lui accoler en raison de son style sans jargon, il campe un Alain à la fois clair et profond, soucieux d'être compréhensible par tous, qui s'inscrit aussi dans la tradition des moralistes français allant de Montaigne à Camus."--Page 4 of cover.

Critiques

Critiques d’utilisateurs
Récupération des critiques de GoodReads...
Récuperation des critiques DOGObooks…

Mots-clés

Soyez le premier.
Confirmez cette demande

Vous avez peut-être déjà demandé cet ouvrage. Veuillez sélectionner OK si vous voulez poursuivre avec cette demande quand même.

Fermer la fenêtre

Veuillez vous connecter à WorldCat 

Vous n’avez pas de compte? Vous pouvez facilement créer un compte gratuit.