Copier et contrefaire à la Renaissance : faux et usage de faux (Book, 2014) [WorldCat.org]
skip to content
Copier et contrefaire à la Renaissance : faux et usage de faux
Checking...

Copier et contrefaire à la Renaissance : faux et usage de faux

Author: Pascale Duclos-Mounier; Colette Nativel; Association Renaissance, humanisme, Réforme (Lyon); Société française d'étude du XVIe siècle.
Publisher: Paris : H. Champion, 2014, cop. 2014.
Series: Colloques, congrès et conférences sur le XVIe siècle, 2.
Edition/Format:   Print book : Conference publication : FrenchView all editions and formats
Summary:
"Poser la question de la contrefaçon et des usages de faux à la Renaissance peut sembler incongru, tant l'époque pratique l'imitation en littérature comme en art et prise peu l'originalité. On tente pourtant alors pour la première fois de faire la part du licite et de l'illicite en matière de production manufacturée et de création intellectuelle. Face à la multiplication de pièces de monnaie rognées, de  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Genre/Form: Conference papers and proceedings
History
Actes de congrès
Congresses
Congrès
Material Type: Conference publication
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Pascale Duclos-Mounier; Colette Nativel; Association Renaissance, humanisme, Réforme (Lyon); Société française d'étude du XVIe siècle.
ISBN: 9782745325778 2745325779
OCLC Number: 881831564
Notes: RHR = Association Renaissance, humanisme, Réforme. SFDES = Société française d'étude du XVIe siècle.
Description: 1 vol. (491 p.) : ill. ; 2014.
Series Title: Colloques, congrès et conférences sur le XVIe siècle, 2.
Responsibility: actes du colloque organisé par R.H.R. et la S.F.D.E.S., 29, 30 et 31 octobre 2009, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne ; sous la direction de Pascale Mounier et de Colette Nativel.

Abstract:

"Poser la question de la contrefaçon et des usages de faux à la Renaissance peut sembler incongru, tant l'époque pratique l'imitation en littérature comme en art et prise peu l'originalité. On tente pourtant alors pour la première fois de faire la part du licite et de l'illicite en matière de production manufacturée et de création intellectuelle. Face à la multiplication de pièces de monnaie rognées, de tissus alourdis en eau et, de façon nouvelle, d'oeuvres, de tableaux ou de sculptures attribuées fallacieusement à un auteur ou à un maître prestigieux, de livres publiés sans l'accord d'un précédent imprimeur, des juristes et des hommes de lettres posent les linéaments d'une déontologie de la reproduction. Tous les champs d'exercice de la reproduction sont concernés, y compris ceux qui nécessitent l'identification des personnes : la littérature, les arts, le commerce, la politique, les sciences et la religion. La présente enquête pluridisciplinaire tâche de dessiner la frontière que le XVIe siècle établit entre la copie et la contrefaçon entre l'imitation autorisée et l'imitation frauduleuse en interrogeant les codes juridiques et moraux et les pratiques en vigueur dans chacun de ces domaines." (4e de couv.).

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.