Histoire et politique à Rome : les historiens romains : IIIe siècle av. J.-C.-Ve siècle ap. J.-C. (Book, 2014) [WorldCat.org]
skip to content
Histoire et politique à Rome : les historiens romains : IIIe siècle av. J.-C.-Ve siècle ap. J.-C. Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

Histoire et politique à Rome : les historiens romains : IIIe siècle av. J.-C.-Ve siècle ap. J.-C.

Author: Marie-Pierre Arnaud-Lindet
Publisher: Rosny : Bréal, 2014
Series: Grand Amphi. Histoire ancienne
Edition/Format:   Print book : FrenchView all editions and formats
Summary:
L'écriture de l'histoire à Rome est indissociable de la politique de la Cité ; embellie par les ressources de la rhétorique dès la fin de la République, elle a pour finalité de conserver le passé, mais un passé formalisé et actualisé, en donnant une vision cohérente des événements vus à travers le prisme de l'idéologie dominante ou des passions contraires qui agitent les acteurs de la vie politique. L'histoire est  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Document Type: Book
All Authors / Contributors: Marie-Pierre Arnaud-Lindet
ISBN: 9782842917722 2842917723
OCLC Number: 1020777140
Description: 383 p. ; 21 cm
Series Title: Grand Amphi. Histoire ancienne
Responsibility: par Marie-Pierre Arnaud-Lindet.

Abstract:

L'écriture de l'histoire à Rome est indissociable de la politique de la Cité ; embellie par les ressources de la rhétorique dès la fin de la République, elle a pour finalité de conserver le passé, mais un passé formalisé et actualisé, en donnant une vision cohérente des événements vus à travers le prisme de l'idéologie dominante ou des passions contraires qui agitent les acteurs de la vie politique. L'histoire est née, au moment des guerres puniques, de la nécessité de montrer aux ennemis que Rome est une grande puissance ; elle devient un moyen au service des hommes politiques pendant la grande crise qui met fin à la République. À l'époque d'Auguste, naît une " nouvelle histoire ", celle du monde entier que Rome a vocation à gouverner, puis le poids croissant du despotisme impérial rend de plus en plus difficile la diffusion d'œuvres traitant d'événements contemporains et, en dehors de la biographie, un genre très vivant, les historiens se cantonnent à l'écriture de vulgates successives de l'histoire de Rome depuis sa fondation, d'abrégés et de chroniques. Sous l'Empire tardif, les historiens chrétiens remettent en forme les événements du passé en fonction d'une apologétique. La plus grande partie de la production des historiens romains n'est connue que par des fragments et des citations, tandis que certains auteurs dont la valeur littéraire est faible n'ont droit qu'à quelques lignes dans les manuels qui traitent avec surabondance des " grands " écrivains, ce qui empêche de comprendre la spécificité de l'écriture de l'histoire à Rome et d'utiliser les sources avec profit. On trouvera dans ce livre une étude complète des historiens dont la mémoire a survécu, replacés dans leur contexte historique, et situés par rapport aux différents courants et à l'évolution des différents genres pratiqués par les historiens romains de langue latine et de langue grecque. -- 4ème de couverture.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.