La honte noire : L'Allemagne et les troupes coloniales françaises 1914-1945 (Livre, 2003) [WorldCat.org]
aller au contenu
Nouveau WorldCat.org bientôt disponible
La honte noire : L'Allemagne et les troupes coloniales françaises 1914-1945
Vérification...

La honte noire : L'Allemagne et les troupes coloniales françaises 1914-1945

Auteur : Jean-Yves Le Naour
Éditeur: Paris : Hachette Littératures, 2003.
Édition/format:   Livre imprimé : FrançaisVoir toutes les éditions et tous les formats
Résumé:
"Après la Première Guerre mondiale, les Allemands organisent une campagne de propagande internationale contre la présence de troupes coloniales françaises dans leur pays : c'est la " honte noire ". Elle repose sur des accusations mensongères de viols systématiques des femmes blanches par les soldats africains en Rhénanie occupée. Ces attaques racistes visent à convaincre l'opinion publique internationale -  Lire la suite...
Sujets
Plus comme ceci

Trouver un exemplaire dans la bibliothèque

&AllPage.SpinnerRetrieving; Recherche de bibliothèques qui possèdent cet ouvrage...

Détails

Genre/forme: History
Type de document: Livre
Tous les auteurs / collaborateurs: Jean-Yves Le Naour
ISBN: 2012356745 9782012356740
Numéro OCLC: 417583465
Description: 276 pages ; 23 cm
Responsabilité: Jean-Yves Le Naour.
Plus d’informations:

Résumé:

"Après la Première Guerre mondiale, les Allemands organisent une campagne de propagande internationale contre la présence de troupes coloniales françaises dans leur pays : c'est la " honte noire ". Elle repose sur des accusations mensongères de viols systématiques des femmes blanches par les soldats africains en Rhénanie occupée. Ces attaques racistes visent à convaincre l'opinion publique internationale - notamment nord-américaine sensible à la question noire - et les gouvernements étrangers que la France est une ennemie de la Kultur et de la civilisation européennes. Haineux et militaristes, les Français mépriseraient les Allemands au point de les faire " garder" par des Noirs, et désireraient abâtardir leur race par le mélange des sangs et la contamination syphilitique! Cette propagande a une postérité : pour expliciter sa conception de la pureté raciale, Hitler utilise la " honte noire " dans Mein Kampf. En France, Jean Moulin, préfet d'Eure-et-Loir, accomplit en 1940 son premier acte de résistance en protégeant de la haine nazie les soldats coloniaux prisonniers, assassinés par milliers par les vainqueurs. Mais à l'automne 1944, l'armée française procède à son tour à un vaste " blanchiment " de ses effectifs en écartant les soldats coloniaux au profit de jeunes métropolitains : il faut occuper l'Allemagne avec une armée blanche ... Jean-Yves Le Naour, à l'aide d'archives inédites, met en évidence avec clarté une manifestation mal connue du racisme européen d'une guerre mondiale à l'autre.

Critiques

Récupération des critiques de GoodReads...
Récuperation des critiques DOGObooks…

Confirmez cette demande

Vous avez peut-être déjà demandé cet ouvrage. Veuillez sélectionner OK si vous voulez poursuivre avec cette demande quand même.

Fermer la fenêtre

Veuillez vous connecter à WorldCat 

Vous n’avez pas de compte? Vous pouvez facilement créer un compte gratuit.