skip to content
La loi du silence : enquête sur la réponse du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels aux allégations de recours à une force excessive contre les détenus Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

La loi du silence : enquête sur la réponse du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels aux allégations de recours à une force excessive contre les détenus

Author: André Marin; Ombudsman Ontario.
Publisher: Toronto, Ont. : Ombudsman Ontario, [2013]
Edition/Format:   eBook : Document : FrenchView all editions and formats
Summary:
Les gardiens de prison jouissent de pouvoirs exceptionnels pour gérer la vie des détenus dont ils ont la garde, avec notamment le droit de recourir à la force physique. Cependant, ils sont tenus de faire respecter leur autorité avec humanité et en toute légalité. Recourir à plus de force qu'il n'en faut pour maîtriser un détenu, utiliser la force dans l'intention de blesser, ou continuer d'exercer une  Read more...
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

Find a copy online

Links to this item

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Genre/Form: Electronic books
Livres électroniques
Material Type: Document, Internet resource
Document Type: Internet Resource, Computer File
All Authors / Contributors: André Marin; Ombudsman Ontario.
OCLC Number: 858604098
Notes: "Juin 2013."
Publié dans le cadre de la Bibliothèque numérique canadienne, la Collection des documents électroniques canadiens et de la Collection des politiques officielles du Canada.
Description: 1 ressource en ligne (1 texte électronique (173, 2 pages)) : numérique, fichier PDF
Contents: Résumé analytique --
Processus d'enquête --
Recours à la force dans les établissements correctionnels de l'Ontario --
Histoires de derrière les barreaux --
Restreindre le recours à une force excessive --
Système correctionnel --
La loi du silence --
Déplacer des montagners, transformer la culture correctionnelle --
Une image vaut mille mots --
ABC du recours à la force, renforcer la formation --
Conclusion --
Recommandations --
Réponse --
Annexe A. Réponse du ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels --
Annexe B. Nombre de détenus et capacité des établissement correctionnels, au 8 avril 2013.
Other Titles: Code : investigation into the Ministry of Community Safety and Correctional Services' response to allegations of excessive use of force against inmates
Responsibility: André Marin.
More information:

Abstract:

Les gardiens de prison jouissent de pouvoirs exceptionnels pour gérer la vie des détenus dont ils ont la garde, avec notamment le droit de recourir à la force physique. Cependant, ils sont tenus de faire respecter leur autorité avec humanité et en toute légalité. Recourir à plus de force qu'il n'en faut pour maîtriser un détenu, utiliser la force dans l'intention de blesser, ou continuer d'exercer une force quand le besoin de le faire a disparu, est jugé excessif et déraisonnable. Ce sont là des actes d'agression qui peuvent mener à des sanctions disciplinaires au travail, et même à des accusations criminelles. Depuis de nombreuses années, mon Bureau reçoit des plaintes à propos du recours à une force excessive et déraisonnable par le personnel des services correctionnels contre des détenus. En 1998, l'un de mes prédécesseurs a fait une enquête sur la question, à la suite de laquelle le Ministère, alors appelé 11 "La loi du silence" Juin 2013 ministère des Services correctionnels, a entrepris d'apporter des changements à ses politiques et rocédures.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.