La mémoire orchestique de 1551 à 1606 : polémiques de sensibilités et de rhétoriques romanes (Book, 1989) [WorldCat.org]
skip to content
La mémoire orchestique de 1551 à 1606 : polémiques de sensibilités et de rhétoriques romanes Preview this item
ClosePreview this item
Checking...

La mémoire orchestique de 1551 à 1606 : polémiques de sensibilités et de rhétoriques romanes

Author: Anne Wéry; Jacques Bailbé; Université Paris-Sorbonne (1970-2017).
Publisher: 1989.
Dissertation: Thèse de doctorat : Littérature française : Paris 4 : 1989.
Edition/Format:   Thesis/dissertation : Thesis/dissertation : Manuscript   Archival Material : FrenchView all editions and formats
Summary:
Cette thèse appréhende le phénomène de la danse, de 1551 à 1606, à travers trois types de sources: la littérature, le discours technique et les traités religieux. Ces différents corpus se retrouvent dans le domaine roman. Les attitudes des catholiques, des protestants et des humanistes sont particulièrement intéressantes à comparer dans le domaine francophone, où certains traités restent peu connus
Rating:

(not yet rated) 0 with reviews - Be the first.

Subjects
More like this

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Genre/Form: Thèses et écrits académiques
Additional Physical Format: La Mémoire orchestique de 1551 à 1606 : polémiques de sensibilités et de rhétoriques romanes / Anne Wery
Lille : A.N.R.T, 1992
3 mf de 420 images. (@Lillethèses)
(ABES)107233231
Material Type: Thesis/dissertation, Manuscript
Document Type: Book, Archival Material
All Authors / Contributors: Anne Wéry; Jacques Bailbé; Université Paris-Sorbonne (1970-2017).
OCLC Number: 489958846
Description: 3 vol. (769 f.) : ill. ; 30 cm.
Responsibility: par Anne Wéry.

Abstract:

Cette thèse appréhende le phénomène de la danse, de 1551 à 1606, à travers trois types de sources: la littérature, le discours technique et les traités religieux. Ces différents corpus se retrouvent dans le domaine roman. Les attitudes des catholiques, des protestants et des humanistes sont particulièrement intéressantes à comparer dans le domaine francophone, où certains traités restent peu connus voire inédits. Quant aux écrits de codification, ils reflètent une réflexion qui s'affine, et dont les origines sont localisées aux environs de 1450. Les textes littéraires et officiels témoignent de leurs prolongements dans la pratique. L'analyse esthétique permet de mettre en évidence la place de l'orchestique (alliance de la danse, de la poésie et de la musique) dans les philosophies motrices de la renaissance qui s'articulent autour des axes de la vie et de la mort. Peu à peu, une disposition d'esprit, commune a la noblesse et au peuple, domine: l'appel à la sensation qui privilégie le goût du profane au sens du sacré. La polémique écrite que la danse alimente souligne une rupture esthétique qui s'affirmera nettement après 1606, où la floraison des grands ballets correspond au déclin sensible des condamnations spécifiques contre la danse.

This research apprehends the dance phenomenon from 1551 to 1606, through three kind of sources: literature, religious treatises and technical discourses. Those writings can especially be found in Romanic domain. The catholics, protestants and humanists' attitudes are particular worthwhile to compare in French speaking regions where some treatises are not well known or even unknown. The codification books indicate for their part a maturating reflection, and his origins are localized round about 1450. The literary and official texts show prolongations in the practice. In the matter of aesthetic analysis, the leading philosophies of the renaissance and their incidences in the 'orchestic' (the marriage of dance, poetry and music), is shown. The philosophies are jointed round the life and the death. These three discourses translate a same state of society, a same state of mind: the quest of sensation. This quest favors the profane with regard to sacred. The written polemic maintains emphasizes the aesthetic change that plainly rise after 1606 when the appearance of the allegorical ballets tallies with the decline of the specific condemnations of the dance.

Reviews

User-contributed reviews
Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Tags

Be the first.
Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.