Le suicide français (Book, 2014) [WorldCat.org]
skip to content
New WorldCat.org coming soon
Le suicide français
Checking...

Le suicide français

Author: Éric Zemmour
Publisher: Paris : Albin Michel, [2014] ©2014
Edition/Format:   Print book : FrenchView all editions and formats
Summary:
"La France se couche. La France se meurt. La France avait pris l'habitude depuis le XVII siècle et, plus encore, depuis la Révolution française, d'imposer ses idées, ses foucades mêmes, sa vision du monde et sa langue, à un univers pâmé devant tant de merveilles. Non seulement elle n'y parvient plus, mais elle se voit contrainte d'ingurgiter des valeurs et des moeurs aux antipodes de ce qu'elle a édifé au
Subjects
More like this

Find a copy in the library

&AllPage.SpinnerRetrieving; Finding libraries that hold this item...

Details

Genre/Form: French language materials
French language edition
History
Document Type: Book
All Authors / Contributors: Éric Zemmour
ISBN: 9782226254757 2226254757
OCLC Number: 893852500
Language Note: In French.
Description: 534 pages ; 24 cm
Contents: 1970-1983 : "L'histoire n'est pas notre code." --
9 novembre 1970 : La mort du Père de la nation --
4 juin 1970 : Mort du père de famille --
16 juillet 1971 : La trahison des pairs --
15 août 1971 : La fin du pair --
28 février 1972 : La semaine qui a changé le monde --
6 avril 1972 : Bruay-en-Artois : coupable parce que bourgeois --
23 avril 1972 : L'Angleterre en cheval de Troie --
17 juin 1972 : Les hommes du président --
1er juillet 1972 : La loi Pleven : la fin de la liberté d'expression en France --
16 novembre 1972 : Comme ils disent et ne devront plus dire --
Novembre 1972 : La maison près de la fontaine dans le petit jardin --
3 janvier 1973 : La fin discrète du colbertisme --
Janvier 1973 : Robert Paxton, notre bon maître --
22 février 1973 : Elle court, elle court la banlieue, mais ne sait pas encore où --
Juillet 1973 : De si gentils divorcés --
27 octobre 1973 : It's only rock and roll --
27 décembre 1973 : On brûle les soutiens-gorge et les petits commerçants --
Avril 1974 : Les valseuses sans gêne --
10 mai 1974 : "Vous n'avez pas le monopole du coeur" --
20 octobre 1974 : Vincent, François, Paul et les autres pour qui sonne le glas --
17 janvier 1975 : La femme est l'avenir de l'homme --
26 février 1975 : Nous sommes tous des Dupont Lajoie --
12 mai 1976 : Qui c'est les plus forts, c'est les Verts --
Décembre 1976 : Haby soit qui mal y pense --
Juin 1977 : Lily mieux que le Zizi --
6 décembre 1978 : Cochin qui s'en dédie --
16 janvier 1979 : Toute Révolution est bonne en soi --
23 mars 1979 : La sidérurgie tombe la première --
26 juin 1979 : Les petits camarades goûtent à l'Élysée --
3 octobre 1980 : Les loups sont entrés dans Paris par la rue Copernic --
1er novembre 1980 : Mon fils, ma bataille --
14 janvier 1981 : L'idéologie dominante pour les nuls --
24 janvier 1981: Dallas ou le changement d'âme --
26 avril 1981 : Marchais en dernier des gaullistes --
Juillet 1981 : Sa Majesté des mouches aux Minguettes --
12 août 1981 : Du PC au PC --
2 mars 1982 : Le retour des féodaux --
8 juillet 1982 : Verdun à Séville --
21 mars 1983 : Le passage de la lumière à l'ombre --
1984-1992 : "Servons la bonne cause et servons-nous" --
15 octobre 1984 : SOS baleines --
4 novembre 1984 : Canal+ le temple cathodique du bien --
8 décembre 1984 : Le jour où NRJ fit plier l'État --
19 octobre 1985 : Et le CRIE' tua Napoléon --
25 septembre 1985 : L'émergence du pouvoir gay --
21 décembre 1985 : Saint Coluche --
Mai 1986 : Louis Schweitzer ou la nouvelle trahison des clercs --
Juillet 1986: Buren royal --
6 décembre 1986 : Né quelque part --
7 octobre 1987 : Au revoir les enfants --
1er décembre 1988 : Verlaine et Van Gogh --
14 juillet 1989 : La défaite de la "Grande Nation" (I) --
18 septembre 1989 : La défaite de la "Grande Nation" (II) --
9 novembre 1989 : La défaite de la "Grande Nation" (III) --
10 janvier 1991 : Évin for ever --
Juin 1991 : Les Rap-petout --
11 mai 1992 : Hélène et les jeunes filles --
20 septembre 1992 : La démocratie meurt à Maastricht comme d'Artagnan --
Septembre 1992 : Paroles, paroles, paroles --
1993-2008 : "Les pères ont mangé des raisins trop verts ; les dents des enfants ont été agacées." 8 janvier 1993 : Le prénom --
20 mai 1993 : La chute du Berlusconi français --
16 juillet 1995 : De Gaulle raflé au Vél' d'Hiv' --
12 décembre 1995 : Mai en décembre --
15 décembre 1995 : Le voyage triste du football après Bosman --
22 février 1996 : De Louis XVIII à Jacques Chirac --
Avril 1996 : La gloire de Ritchie'D --
Août 1996 : L'invention du sans-papiers --
6 novembre 1997 : Cent millions de morts ... et moi, et moi, et moi --
12 juillet 1998 : Black-blanc-beur --
Novembre 1999 : José Bové ou la trahison d'Astérix --
10 juillet 2000 : Airbus story --
25 mars 2001 : Paris ne sera pas toujours Paris --
11 décembre 2001 : Un destin de Mezzogiorno --
21 avril 2002 : No passaràn --
14 février 2003 : Le képi de De Gaulle sur la tête d'Aristide Briand --
28 mai 2003 : N'est pas Bonaparte qui veut --
1er novembre 2003 : Jean-Claude Trichet ou le triomphe romain de l'oligarchie impériale --
27 octobre 2005 : La France des trois jeunesses --
2 décembre 2005 : Austerlitz, connais pas --
13 décembre 2007 : Voir Lisbonne et mourir --
Conclusion : Et depuis ...
Responsibility: Éric Zemmour.

Abstract:

"La France se couche. La France se meurt. La France avait pris l'habitude depuis le XVII siècle et, plus encore, depuis la Révolution française, d'imposer ses idées, ses foucades mêmes, sa vision du monde et sa langue, à un univers pâmé devant tant de merveilles. Non seulement elle n'y parvient plus, mais elle se voit contrainte d'ingurgiter des valeurs et des moeurs aux antipodes de ce qu'elle a édifé au fil des siècles. Nos élites politiques, économiques, administratives, médiatiques, intellectuelles, artistiques, héritières de mai 68, s'en félicitent. Elles somment la France de s'adapter aux nouvelles valeurs. Elles crachent sur sa tombe et piétinent son cadavre fumant. Elles en tirent gratification sociale et financière. Elles ont désintégré le peuple en le privant de sa mémoire nationale par la déculturation, tout en brisant son unité par l'immigration. Toutes observent, goguenardes et faussement affectées, la France qu'on abat ; et écrivent, d'un air las et dédaigneux, "les dernières pages de l'Histoire de France". Ce vaste projet subversif connaît aujourd'hui ses limites. Le voile se déchire. Il est temps de déconstruire les déconstruire les déconstructeurs. Année après année, événement après événement, président après président, chanson après chanson, film après film... L'histoire totale d'une déconstruction joyeuse, savante et obstinée des moindres rouages qui avaient édifié la France"--Page 4 of cover.

Forty years of indifference to the fate of the true "invisible" of the Republic (workers, peasants, employees) have, with the economic crisis led to a lost and injured people, delivered to the new despots of Brussels. It is time to do the accounts!

Reviews

Retrieving GoodReads reviews...
Retrieving DOGObooks reviews...

Confirm this request

You may have already requested this item. Please select Ok if you would like to proceed with this request anyway.

Close Window

Please sign in to WorldCat 

Don't have an account? You can easily create a free account.